Mathilde DADAUX

Responsabilités

  • Artiste, diplômée Villa Arson 2016 (Master – DNSEP Diplôme national supérieur d’expression plastique)

Distinctions

  • Lauréate du Prix de la Jeune création 2016 de la Bernar Venet Foundation

Biographie

« There is poetry as soon as we realize we possess nothing. »
John (left the) Cage

Concentrée en les termes de performance et d’art immatériel, la pratique artistique de Mathilde Dadaux se revendique n’appartenir qu’au temps et à l’expérience qu’en fait le spectateur. Elle crée par le biais de chorégraphies du réel ténues des situations bien souvent déroutantes pour le spectateur car se jouant du contexte et de ses attentes. Dans ses œuvres, absences, disparitions, points de latence et silences participent d’un « savoir évoquer » convoquant imagination et autonomie face à un espace-temps présent rendu manifeste aux sens. Ineffable, vertige, frustration, fragilité, inconcevable sont autant de mots chers à son vocabulaire qu’elle exprime au travers de son utilisation du corps, de l’espace et des parfums. Tout ici respire la légèreté et l’insinuation plutôt que les prises de positions spectaculaires et tonitruantes. Là, un matin, se tient entre deux portes une femme aux cheveux blancs en costume bleu ciel. Un courant d’air diffuse l’odeur de muguet que la peau échauffe sur la toile de sa chemise.