Caroline BUSHDID

Responsabilités

  • Doctorante
  • Institut de Chimie de Nice - ICN (UNS, CNRS)

Distinctions

  • Prix Giract pour la première année de thèse
  • Bourse de recherche de la Gen Foundation

Biographie

L’Homme est capable de discriminer mille milliards d’odeurs. Ce pouvoir discriminatoire incroyable est dû à la formidable compléxité de notre système olfactif: nous exprimons 400 types de récepteurs qui intéragissent différentiellement avec les odorants. Chaque molécule active un sous-ensemble particulier de récepteurs qui encodent son odeur. Le projet de recherche de Caroline Bushdid, sous la direction du Pr. J. Golebiowski, se concentre sur la conception d’un nez biomimétique computationnel. Cet outil informatique permettra de décrypter le code olfactif associé à une molécule odorante, et par extension, d’en prédire l’odeur.