Marjorie HESSE

Responsabilités

  • Doctorante
  • Laboratoire Electronique pour Objets Connectés – EpOC (UNS)
  • STMicroelectronics Rousset

Distinctions

  • Prix du meilleur poster aux Journées Nationales du Réseau Doctoral en Micro-nanoélectronique (JNRDM) 2016

Biographie

Au sein de l’équipe de Recherche et Développement à STMicroelectronics Rousset et de l’équipe EpOC de l’Université Nice Sophia Antipolis, Marjorie Hesse étudie le développement de nouvelles architectures mémoires non volatiles embarquées.

L’expansion massive des appareils électroniques nomades (téléphone portable, tablette, montre connectée, implant biomédical, etc.) accroit le champ d’applications des microcontrôleurs.

Encadrée par le Pr Pascal Masson et le Dr Arnaud Regnier, dans le cadre d’une thèse CIFRE, ces travaux se concentrent sur l’enjeu majeur de proposer une cellule mémoire dont les performances sont en adéquation avec ces applications couvrant de multiples domaines.

L’accroissement de ces applications engendre le respect de certains critères (ultra basse consommation, augmentation de puissance, etc.) nécessitant une évolution technologique vers des nœuds avancés comme le 40nm et le 28nm. Malgré de nombreuses limitations, cette étude présente un moyen d’envisager des alternatives innovantes par modélisation analytique afin d’anticiper l’impact des paramètres technologiques sur les paramètres électriques.