Logement à long terme

Le séjour du scientifique au Faculty Club approche bientôt à son terme, il est temps pour lui de trouver un logement durable. Pour y parvenir, le Welcome Center peut lui venir en aide dans ses démarches.

Bien comprendre le secteur immobilier en France 

 

Pour comprendre les fondamentaux, la FNAK a rédigé un guide du logement à destination des chercheurs et doctorants arrivant en France et souhaitant louer/acheter.

Egalement, la majeure partie des propriétaires et des agences immobilières demandent un garant pour assurer le paiement du loyer, si le locataire n’honore pas ses règlements. Sans garant, le dossier de demande du scientifique ne sera pas privilégié. Dans certains cas, comme pour les doctorants, une caution locative étudiante la CLÉ assure que l'État se porte garant afin de faciliter son accès au logement.
Pour les personnes disposant d'un contrat de travail français et ayant moins de 30 ans, ou les salariés nouvellement embauchés Visale peut se porter garant afin de simplifier les démarches d'obtention d'un logement.

 

Petit guide pour rechercher un logement :
• Généralement, les bailleurs demandent aussi une caution au début du contrat de location qui sera remise à la fin du bail si les locaux n’ont pas été endommagés. Elle permet de garantir au propriétaire la réparation des potentiels dégâts causés, si le locataire ne rend pas les lieux dans le même état que dans lequel il l’a loué au début du contrat. Prenez donc en compte cet élément dans votre budget
• Le scientifique doit penser à demander ce qui est pris en compte dans les charges. Souvent, seuls l'eau froide et l'entretien du bâtiment (ascenseur, ...) sont inclus lorsqu'il est précisé "charges comprises". Il est donc important de vérifier avant d'avoir de mauvaises surprises !
• Lorsque l'on passe par une agence immobilière cette dernière tarifie un honoraire pour la gestion du dossier. Il faut alors prendre en compte ce montant (variable en fonction du bien et de l'agence) dans son budget. Il est possible toutefois de trouver un logement sans passer par une agence immobilière, mais il faut dans ce cas là bien vérifier les critères de sélection dans les recherches sur internet et privilégier les offres de "particuliers".



Enfin, le scientifique ne doit pas oublier de souscrire à une assurance habitation qui est obligatoire en France afin de couvrir les dégâts matériaux qu’il peut causer ou subir dans son habitat. Pour plus de détails, consultez notre rubrique « Assurances » 

Nous pouvons vous communiquer différents sites pour rechercher un logement, n'hésitez pas à nous solliciter.

 

Attention ! Certaines offres peuvent s’avérer être des arnaques, il faut donc être vigilant et surtout ne pas :
•  Communiquer toutes vos coordonnées si on vous les demande
• Communiquer toutes vos coordonnées si on vous les demande
• Continuer les démarches si l’interlocuteur dit être actuellement à l’étranger