Nicolas BLONDEAU

Responsabilités

  • Chargé de recherche CNRS
  • Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire IPMC (UNS, CNRS)

Distinctions

  • Prix Bernard Beaufrère - Prix de recherche 2015 de la Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNEP)

Biographie

Nicolas Blondeau est spécialiste de la recherche préclinique sur l’Accident Vasculaire Cérébral. Docteur en Sciences de la vie, diplômé en 2001 de l’UNS, après un post-doctorat à l’Université d’Harvard, il a débuté en 2004 sa carrière de chercheur à l’IPMC, où il travaille dans l’équipe « Développement de stratégies thérapeutiques innovantes pour le traitement de la dépression et de l’AVC » du Dr Catherine Heurteaux.

Ces travaux actuels concernent l’utilisation des propriétés naturelles de l’acide alpha-linolénique (ALA, le précurseur végétal des oméga-3) et de ses métabolites pour lutter contre l’inflammation dans l’AVC et l’obésité. Il est à l’origine du nouveau concept que certains alicaments ou neutraceutiques sont en fait des « préconditionneurs cérébraux naturels » augmentant la tolérance à l’AVC. Durant la dernière décennie, il a caractérisé, dans différents modèles expérimentaux, les mécanismes pléiotropiques stimulés par l’ALA qui résultent dans une amélioration de la résistance neuronale, de la circulation et de la plasticité cérébrale. Ces derniers travaux ont révélé l’intérêt d’une supplémentation nutritionnelle en oméga-3 pour aider le corps et le cerveau à récupérer après un AVC.

Le prix Bernard Beaufrère de la SFNEP récompense ses recherches sur l’impact de la dénutrition lipidique et l’importance des omega-3 dans le régime de renutrition sur la récupération fonctionnelle (motrice et cognitive), la plasticité synaptique et l’inflammation post-AVC.