arrow drop search cross

Alessandro Morbidelli, lauréat de la médaille d’argent 2019 du CNRS

Alessandro Morbidelli, Directeur de recherche CNRS de classe exceptionnelle au laboratoire Lagrange d'Université Côte d’Azur, est lauréat de la Médaille d’Argent 2019 du CNRS. Cette récompense distingue un chercheur pour l'originalité, la qualité et l'importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international.


Publication : 08/04/2019
Partager cet article :

Les recherches d’Alessandro Morbidelli portent essentiellement sur l’origine et l’évolution de notre système solaire. Son « Modèle de Nice » est actuellement la référence internationale en la matière. Ses travaux visent également à expliquer pourquoi les planètes géantes sont-elles les plus éloignées du Soleil et à étudier l’impact de la migration de ces planètes géantes sur les planètes telluriques, y compris l’apport de l’eau vers la Terre. La mécanique céleste, la dynamique des petits corps comme les astéroïdes ou les comètes, les planètes extrasolaires ou exoplanètes, sont des sujets d’intérêt pour Alessandro Morbidelli, notamment parce qu’ils peuvent apporter des éléments d’explication sur la formation des systèmes planétaires.

Au-delà de son activité de recherche, Alessandro Morbidelli est également récompensé des nombreux services qu’il a rendu à la communauté scientifique. Pendant 8 ans, il a été directeur du Programme National de Planétologie auprès de l’Institut des Sciences de l’Univers du CNRS. Il a par exemple favorisé la création de synergies entre la planétologie et la cosmo-chimie au niveau national. En effet, de nombreux liens existent entre l’étude de la formation des planètes et l’analyse des matières qui composent les objets célestes, notamment les astéroïdes et la Terre. Il s’est d’ailleurs efforcé de stimuler la même synergie au niveau local, en créant, au sein de l’Idex UCAjedi, l’action C4PO qui est un consortium de recherche entre planétologues, chercheurs en géosciences, sciences des matériaux et en optique à haute résolution et haut contraste.
Alessandro Morbidelli organise et participe à de nombreuses manifestations scientifiques comme des écoles d’été ou l’édition du journal Icarus. Au sein de cette revue scientifique dédiée à la planétologie, il a plus particulièrement suivi la publication d’articles traitant du système solaire ou de la dynamique des planètes. Mais il est tout aussi capable de s’adresser au grand public avec des activités de diffusion des connaissances comme de grandes conférences dans le cadre de la Fête de la Science, partout en France.

« C’est pour moi une très grande reconnaissance, un honneur, de recevoir cette médaille d’argent qui est une distinction nationale », reconnaît Alessandro Morbidelli, par ailleurs récompensé à de nombreuses reprises : membre associé de l’Académie des Sciences, Grand Prix Mergier-Bourdeix 2009 de l’Académie des Sciences, membre associé de l’Académie royale de Belgique, Prix Urey de l’Association Astronomique Américaine, Grand Prix Doyen Lepine de la Ville de Nice 2014...