arrow drop search cross

"BRÛLE", prix du meilleur film de fin d'année de l'ESRA

Le Jury Professionnel des films de fin d’année des élèves de l’ESRA Côte d’Azur a eu lieu le jeudi 20 juin au cinéma de Beaulieu sur Mer. Cinq courts métrages de fin d’études ont été présentés à cette occasion et c’est le film BRÛLE , réalisé par Mélina Fructus et Eugénie Françon, qui a obtenu le prix du meilleur film, ainsi que ceux des meilleurs scénario, image, montage et son.


Publication : 21/06/2019
Partager cet article :

Guillaume POULET, Directeur du Cinéma et de la Cinémathèque de la Ville de Nice, était Président du Jury de la cérémonie. Il était accompagné de :

Elena KONCKE – Responsable cinéma & audiovisuel de la Région Sud
Stéphanie GAC – Responsable de la Commission du Film Alpes-Maritimes Côte d’Azur
Vanessa RAMONBORDES – Productrice de longs métrages, documentaires et courts métrages. Chargée du développement artistique du Work in Progress Performance Festival (WIPP)
Loïc BERTHEZENE – Producteur exécutif cinéma et télévision – Directeur de production de la série télévisée « Section de Recherches »
Cyril GELBLAT – Scénariste et réalisateur cinéma (Les Murs porteurs, Tout pour être heureux)
Serge MILAN – Directeur du DU d’Etudes Cinématographiques à l’Université Côte d’Azur (UCA)
Olivier OUDART – Responsable de la société Nice Film Industry
Antoine RAIMBAULT – Réalisateur cinéma (Une intime conviction)
Jean-François TRUBERT – Professeur des Universités en Musicologie – Chargé de missions EUR CREATES Graduate School à l’Université Côte d’Azur (UCA)
Vincent VATRICAN – Directeur de l’Institut audiovisuel de Monaco

Cinq courts métrages de fin d’études ont été présentés à cette occasion et c’est le film BRÛLE, réalisé par Mélina FRUCTUS et Eugénie FRANÇON, qui a obtenu le prix du meilleur film, ainsi que ceux des meilleurs scénario, image, montage et son.

L’écriture et la préparation de ce court métrage ont duré près de 7 mois et le tournage, qui s’est déroulé sur le décor de la série TV "Section de recherche" à Grasse, 5 jours . Quant à la post production image et son, elle a nécessité plus d’un mois de travail.
Le synopsis du film est le suivant : un soir, Joss, affecté au centre d’appel d’urgence de la gendarmerie, reçoit l’appel d’une jeune femme en détresse . Mais, il n’a pas affaire à un banal accident .

Le film a été récompensé par une aide en script doctoring accordée par le scénariste et réalisateur Cyril GELBLAT, de deux dotations d’une valeur de 3000€ HT chacune (prix catalogue) offertes par NICE FILM INDUSTRY et PANAVISION MARSEILLE et deux licences AVID MÉDIA COMPOSER et PROTOOLS. Ces aides seront accordées à titre de soutien sur le projet d’un prochain film. Le court métrage sera également présenté lors d’une séance spéciale à la Cinémathèque de Nice.

Le documentaire SYMBIOSA, réalisé par Nicolas GARRIC, a reçu le prix de la meilleure image ex-æquo et a été doté d’un apport de matériel d’éclairage de 3000€ HT par Nice Film Industry.