David Simplot, nommé Directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis – Méditerranée

Nommé par Antoine Petit, PDG d’Inria, David Simplot a pris ses fonctions à la tête du centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée le 1er janvier 2018. Il succède à Gérard Giraudon, directeur du centre depuis juin 2006.


Partager cet article :

Professeur des Universités, nommé membre de l’Institut Universitaire de France en 2009, David Simplot fut responsable de l’équipe-projet Pops (commune entre Inria, l’Université de Lille et le CNRS de 2004 à 2011) qui étudiait les objets connectés.

Il a contribué à la mise en place de l’équipement d’excellence (EquipEx) FIT – Future Internet of Things et a reçu en 2014 le Grand Prix Kuhlmann de la Société des Sciences, de l’Agriculture et des Arts de Lille pour l’ensemble de ses travaux.

Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie (IHEST), il était tout particulièrement investi dans des entités régionales telles que le CITC-EuraRFID ou les pôles de compétitivité. Il est Président de l’association Force Research and Entreprise qui porte les Force Awards initiés par le Comité Grand Lille. De 2011 à 2017, il fut directeur du centre de recherche Inria Lille - Nord Europe et était depuis conseiller scientifique du président d'Inria.

Pour Gérard Giraudon, « le centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée est un acteur reconnu de la recherche en science du numérique et porteur d’innovation; il est un partenaire important de la dynamique universitaire en tant que membre fondateur de la ComUE Université Côte d’Azur et de son projet d’Idex UCAJedi; le centre est également un partenaire fiable des écosystèmes d’innovation apte à dialoguer et à construire avec le tissu associatif d’entreprises, les grands groupes et les start-up et a été impliqué dès le départ dans la construction des French Tech. Les compétences, l’expérience et le parcours de David seront des garants pour continuer la tâche de faire rayonner Inria sur l’arc méditerranéen ».

David Simplot ajoute :« C’est un honneur pour moi de succéder à Gérard Giraudon à la tête d’un centre de recherche incarnant le slogan d’Inria - excellence scientifique au service du transfert technologique et de la société - implanté dans un écosystème exceptionnel tant par la qualité de ses partenaires académiques que par l’intensité de la R&D privée, en particulier dans les domaines du numérique. Avec la réussite d’UCAJedi et le développement d’EducAzur, l’une des priorités sera de réussir le déploiement de la plate-forme de transfert de technologies InriaTech Paca en m’appuyant sur le succès et l’expérience d’InriaTech à Lille. »

À propos du centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée
Le centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée, créé en 1983, compte plus de 600 personnes de 50 nationalités différentes dont près de 500 scientifiques répartis dans 33 équipes de recherche à Sophia Antipolis, Montpellier et Bologne. Reconnu pour son implication forte dans le développement socio-économique du pourtour méditerranéen, le centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée s’engage, aux côtés de ses partenaires académiques, institutionnels et économiques, sur les grands chantiers de recherche et d’innovation du numérique dans le monde d'aujourd’hui. Il compte depuis sa création 25 spin-off issues du centre.

À propos d’Inria
Inria, institut national de recherche dédié au numérique, promeut « l'excellence scientifique au service du transfert technologique et de la société ». Inria emploie 2400 collaborateurs issus des meilleures universités mondiales, qui relèvent les défis des sciences informatiques et mathématiques. Son modèle ouvert et agile lui permet d’explorer des voies originales avec ses partenaires industriels et académiques. Inria répond ainsi efficacement aux enjeux pluridisciplinaires et applicatifs de la transition numérique. Inria est à l'origine de nombreuses innovations créatrices de valeur et d'emplois.