arrow drop search cross

Etudier à l’étranger : un passeport pour l’avenir

Chaque année, des centaines d’étudiants d’Université Côte d’Azur décident de boucler leurs valises afin d’effectuer un séjour d’études. Plusieurs programmes d’échanges permettent aujourd’hui de voyager plus facilement dans un objectif d’apprentissage afin de développer vos compétences linguistiques.


Publication : 17/12/2018
Partager cet article :

Dans le monde du travail, qu’importe le secteur convoité, il est indispensable de maitriser plusieurs langues. Une expérience à l’étranger est souvent très valorisante pour le CV, et traduira une bonne capacité d’adaptation, d’autonomie, une envie d’apprendre et de découvrir de nouveaux horizons. Il y a parfois certains freins qui peuvent empêcher de sauter le pas : cocon familial, budget restreint, situation personnelle complexe, ou encore peur de l’inconnu. Il faut garder à l’esprit qu’une expérience internationale est un enrichissement personnel, et que l’Université peut vous aider. L’année dernière, 286 étudiants à l’Université Nice Sophia Antipolis ont par exemple décidé de partir étudier ou effectuer un stage à l’étranger dans le cadre de la mobilité Erasmus+. Mais ce programme de mobilité n’est pas le seul proposé par les membres d’Université Côte d’Azur.

 

Un rayonnement international

Les séjours à l’étranger sont de véritables expériences qu’il ne faut pas se garder d’essayer. Ils renforcent les compétences linguistiques, mais permettent aussi la découverte de nouvelles cultures, de nouveaux visages et de nouveaux systèmes d’apprentissage. Le développement vers l’international d’Université Côte d’Azur renforce les coopérations académiques internationales et permet d’offrir des programmes de mobilité les plus attractifs possibles. Cette mobilité internationale est aussi un moyen de rencontres, d’échanges et de partage, ce qui encourage souvent les étudiants à partir.

 

Des expériences enrichissantes

Les membres d’Université Côte d’Azur offrent plusieurs programmes de mobilités internationales afin que les étudiants puissent réaliser de belles expériences à l’étranger. Erasmus+ n’est pas le seul dispositif qui permet de partir étudier dans un autre pays. Le programme ISEP, les dispositifs de « mobilité Hors Europe » ou encore l’accès à la double diplomation sont autant de possibilités offertes par les membres d’UCA d’étudier partout dans le monde. Sarah, étudiante en Droit International à l’Université Nice Sophia Antipolis s’est envolée pour un semestre à Amsterdam : « je n'en retiens que du bonheur ! Si c'était à refaire, je le referai sans hésiter. L’un des meilleurs points de cette expérience a été de découvrir un nouveau système scolaire, une nouvelle pédagogie et, dans mon cas, une nouvelle vision sur des sujets de droit », se réjouit Sarah. Hugo a aussi tenté l’expérience, étudiant à la Villa Arson depuis ses 23 ans, il évoque « une expérience incroyable » après son semestre en échange international à Israël.

 

« Une chance »

Lisa, ancienne étudiante à l’IUT de Nice, a choisi de partir en Croatie avec le programme Erasmus+ dans le cadre de sa troisième année d’études : « Mon but était de découvrir un autre pays, de voyager, de rencontrer du monde puis évidemment, de pratiquer mon anglais ». La jeune femme a pu s’inscrire aux modules de son choix et considère cette année en Croatie comme « une chance, une expérience à faire ». Ce voyage lui a donné envie de continuer ses études dans le tourisme, et plus précisément dans la promotion touristique. Sarah, quant à elle, est aujourd’hui diplômée d’un Master en Droit International et Européen. Elle est retournée vivre et étudier aux Pays-Bas.

 
Prochainement, vous découvrirez une sélection de programmes internationaux destinés aux étudiants d'Université Côte d’Azur. Restez connectés !