L’Université Nice Sophia Antipolis partenaire du projet ECRI+ pour la maitrise de la langue française dans les universités

L’Université Nice Sophia Antipolis fait partie d’un consortium de 16 établissements sélectionnés pour développer un dispositif d’évaluation, de formation et de certification dédié à l’amélioration de l’expression et de la compréhension écrites du français à destination des étudiants de l’enseignement supérieur.
Ce sont 9,332 millions d’euros sur 10 ans qui seront dédiés à ce projet intitulé « ECRI+ ».


Partager cet article :

La maîtrise du français académique est un facteur de réussite des étudiants dans le supérieur et de meilleure insertion professionnelle. Or, une part importante des étudiants rencontre des difficultés dans tous les niveaux de l’expression écrite, depuis le choix des mots jusqu’à la structure des textes, en passant par la syntaxe et l’orthographe ; mais également en compréhension de l’écrit, s’agissant du mode de lecture à adopter, du repérage des informations dans un texte à partir de ses éléments explicites et implicites ou de l’utilisation de capacités de raisonnement pour dégager le sens d’un texte lu.

Face à cette situation, il incombe aux universités de prévoir et d’organiser des dispositifs d’amélioration des compétences rédactionnelles du français. Aucune des solutions présentes sur le marché ne leur convient tout à fait. Par ailleurs, développer, à l’échelle de l’établissement, des solutions équivalentes ajustées aux exigences universitaires est trop onéreux. Face à ce fort besoin de formation transversale, il apparaît indispensable de développer un dispositif national d’évaluation, de formation et de certification des compétences d’expression et de compréhension écrites en français.

ECRI+ : un service en ligne d’évaluation, de formation et de certification en français écrit
Piloté par l’UOH (Université Ouverte des Humanités) et regroupant 16 établissements d’enseignement supérieur, le projet ECRI+ a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet « Nouveaux Cursus à l’Université » du Programme Investissements d’avenir 3 (PIA3) du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et du Commissaire Général à l’Investissement. Il bénéficiera d’un financement de 9,332 millions d’euros sur 10 ans. ECRI+ propose la co-construction d’un service en ligne partagé et la généralisation de formations dédiées dans chaque établissement.
Gratuit pour les établissements publics de l’enseignement supérieur et leurs étudiants, le service en ligne sera plus global et plus systémique que les plateformes commerciales les mieux présentes sur le marché.

Ses objectifs sont les suivants :

  • mesurer les compétences en expression et compréhension écrites du français ;
  • pour les étudiants, apprendre en se testant ;
  • pour les établissements, certifier ;
  • pour les enseignants, améliorer la pédagogie en mettant en commun la connaissance et des outils.


Principalement en Licence, mais aussi dans d’autres niveaux de formation, ECRI+ accompagnera stratégiquement et pédagogiquement les établissements dans la mise en place et le développement de formations ad hoc. Il fédèrera une communauté inter-établissement solidaire, dans laquelle les plus avancés transfèreront leurs compétences et où chacun fera bénéficier les autres de ses pratiques et expérimentations. Ouvert et évolutif, il accueillera toutes les initiatives désireuses de contribuer, via le développement des compétences en français écrit, à la réussite des étudiants.

L’Université Nice Sophia Antipolis, parmi les pionniers de ce projet d’envergure, pilotera l’action de centralisation et de réalisation de formation en ligne. Déjà fortement engagée dans l’amélioration du français écrit de ses étudiants, par la future formation massive proposée dans toutes les disciplines de Licence, l’Université Nice Sophia Antipolis mettra ainsi ses compétences et son savoir-faire au service de ce projet national.

Pour Geneviève Salvan, professeure en Langue française et porteuse du projet pour Nice, « ce projet est novateur et collaboratif, il associera étroitement la recherche et l’expérimentation de terrain, au service de la maîtrise de l’expression en français écrit de tous nos étudiants ».

  • Contact : Geneviève Salvan - genevieve.salvan@unice.fr