arrow drop search cross

Le centre de créativité et d’innovation en science des odorants s'installe à Grasse

Les locaux ont été inaugurés le 5 mars dernier en présence de Jeannick Brisswalter, vice-Président Recherche d'Université Côte d'Azur et de Jérome Viaud, Maire de Grasse au sein de l'hôtel à entreprise Grasse Biotech. Le centre de créativité et d'innovation en science des odorants dispose de 50 M2 de locaux permettant de mettre l'expertise des chercheurs d'Université Côte d'Azur au service des entreprises.


Publication : 12/03/2019
Partager cet article :

Université Cote d’Azur est dotée de plateformes de l’innovation nées de sa volonté de décloisonner les disciplines autant que les acteurs publics / privés. Lieux de fertilisation croisée, elles réunissent les acteurs de la recherche, de l'enseignement et des entreprises dans une logique collaborative visant à la fois à comprendre les solutions existantes, les nouveaux besoins et les perspectives d’évolution dans les domaines d’activités stratégiques identifiés. Ces plateformes de l’innovation ont pour mission de :
• déployer des actions de recherche partenariale,
• renforcer le lien entre les entreprises et les formations initiales et continues,
• favoriser l’expertise et l’innovation au service du développement économique.

En mars 2017, Université Cote d'Azur a ainsi créé son Centre de créativité et d’Innovation en Science des Odorants (CCISO) pour répondre au besoin d'interfacer de façon efficace et spécifique ses membres avec l'écosystème socio-économique Parfums Arômes Cosmétiques du territoire. Deux ans après, un démonstrateur voit le jour au sein de l’hôtel à entreprise scientifique Grasse Biotech, véritable poste avancé de la recherche partenariale et de l’expérimentation croisée d’Université Cote d’Azur sur son territoire.

Ce laboratoire sera doté de capacités techniques en chimie moléculaire (analyse et synthèse) et abritera de façon éphémère des technologies en démonstration permettant aux entreprises intéressées de venir s’informer, se former, ou confier aux spécialistes d’Université Cote d’Azur la réalisation d’études ou initier des collaborations faisant appel à ces technologies d’avant-garde. Techniques préparatives de pointe pour les composés volatils (GC-prep), réacteurs de chimie en flux continu et réacteurs micro- et millifluiduiques pour la synthèse, nez électroniques de dernière génération sont des exemples de technologies au programme des premières rotations.