arrow drop search cross

Les Alpes Maritimes en 2050 vues par les étudiants en environnement et développement durable

Anticiper les enjeux du réchauffement climatique et de la transition écologique dans les Alpes Maritimes à l'horizon 2050 : tel était l'objectif de la séquence inédite proposée par le service départemental d'incendie et de secours des Alpes Maritimes aux étudiants de l'IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque, de l'Environnement et du Développement durable) le 14 septembre 2018.


Publication : 21/09/2018
Partager cet article :

Inondation, déraillement d'un train, accident nucléaire, séisme, voici quelques uns des scenarii catastrophes sur lesquels ont travaillé les 130 étudiants de l'Institut du risque de l'environnement et du développement durable le 14 septembre dans leurs locaux de la plaine du Var. Toute la matinée, ils ont eu à concevoir et à gérer des crises majeures, encadrés par les officiers sapeurs-pompier, gendarmes et policiers du SDIS et des enseignants-chercheurs de l'Université. Et pour rendre l'exercice encore plus intéressant, les étudiants en environnement et développement durable ont eu à se projeter et à imaginer ces différentes scènes à l'horizon 2050 en anticipant les risques liés au changement climatique.

Pour le Lieutenant-Colonel Frédéric Castagnola, chef du groupement fonctionnel Citoyenneté du SDIS 06, ce module intitulé IMPACT "permet aux étudiants d'ouvrir des clés d'anticipation à l'horizon 2050. C'est la première fois d'ailleurs que nous réalisons cet exercice sur des scenarii aussi lointains". 

Les ateliers de l'IMREDD, une nouvelle culture transdisciplinaire et collaborative ancrée sur le territoire

Cet exercice entre dans le cadre des ateliers transdisciplinaires de l'IMREDD qui consistent à confronter et échanger les points de vue des étudiants de 8 formations différentes (droit, communication, gestion de l'environnement, géographie, énergie, matériaux, design et management de la ville), rassemblés en une vingtaine d'équipes-projets de 5 - 6 étudiants en fonction de leur diversité disciplinaire. Pour Pascale Steichen, Professeur de droit privé, co-Diretrice du Master "Juriste des Risques et Développement Durable" et coordinatrice des ateliers de l'IMREDD "La thématique choisie cette année pour les ateliers de l'IMREDD (NDLR Les Alpes Maritimes en 2050, comment anticiper les mutations liées au changement climatique) va permettre aux étudiants de se projeter dans l’avenir et d’imaginer ce que sera le territoire des Alpes-Maritimes dans trente ans. L’idée est d’ouvrir les esprits sur la réalité des risques afin de mieux anticiper l’avenir".

  • Retrouver les interviews du Lieutenant-Colonel Castagnola, du Professeur Pascale Steichen et de Manon Florent, étudiante en master Matériaux Management Qualité.

 

Les étudiants de l'IMREDD en formation avec le SDIS from Université Côte d'Azur on Vimeo.