arrow drop search cross

Pour des villages écologiques en Méditerranée

Jean-Marc Gambaudo, Président d’Université Côte d’Azur et Rima Tarabay, Présidente de l’ONG Ecotown* et vice-Présidente de l’ONG Bahr Loubnan ont signé ce mardi 26 juin un accord-cadre de coopération afin de travailler ensemble à la mise en place de villages écologiques sur les pourtours méditerranéens.


Publication : 07/07/2018
Partager cet article :

L’ONG Bahr Loubnan a été créé par Rafik Hariri* en 2002 et présidée par Nazek Rafik Hariri aujourd’hui. Bahr Loubnan est le résultat du constat écologique catastrophique de l’état de la côte libanaise. Grâce au projet Ecotown, les 2 ONG ont permis en 2012 le début du processus de la transition écologique d’un village au sud du Liban (Naqoura). Cette action a permis de montrer que la préservation de l’environnement pouvait être réalisée quelles que soient les identités politiques ou religieuses. L’objectif est de répliquer ce modèle et de mettre en place un réseau de petits villages qui montre ce que l’on peut faire concrètement pour lutter contre la pollution environnementale et que cela devienne un exemple pour le reste du pays.

Le projet du réseau des villages écologiques souhaité par Bahr Loubnan est un projet de longue haleine et son aboutissement est conditionné par la durabilité des actions. C’est pourquoi un partenariat avec Université Côte d’Azur permettra à l’ONG d’atteindre son objectif : avoir un village écologique dans chaque pays du pourtour méditerranéen. Pour Université Côte d’Azur ce partenariat permettra à ses étudiants notamment ceux de l’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du développement durable de pouvoir aller en stage ou en observation dans ces villages écologiques et apporter leur contribution aux ONG. Les premiers déplacements se feront dès la rentrée septembre 2018.

Au-delà de ces collaborations, d’autres types d’actions pourront être envisagées comme la mise à disposition et l’échange de documentation, l’organisation de colloque et de conférences pour valoriser les expériences, etc.

Pour Jean-Marc Gambaudo, « ce partenariat international est une très belle opportunité de montrer qu’Université Côte d’Azur, université très bien implantée sur son territoire, peut également se développer à l’international par l’intermédiaire d’ONG, de se plonger dans un monde moderne tout en préservant un enseignement de qualité et une recherche fondamentale. »

Pour Jean-Christophe Martin, vice-Président aux relations internationales à Université Côte d’Azur « ce projet s'inscrit dans l'axe "renforcement des capacités" qu'Université Côte d’Azur a inscrit dans sa stratégie internationale. Il vise à mener des actions de coopération en matière de développement, avec des établissements d’enseignement supérieur, mais aussi d'autres types d'acteurs, notamment des ONG, comme Bahr Loubnan. Ce partenariat s’inscrit dans cette logique de partage des connaissances et des compétences pour accompagner la transformation. »

Pour Rima Tarabay : « Les Ecocités en Méditerranée, enjeu des diversités et disparité de ces villages, est un défi de dépassement identitaire pour un renforcement de projets communs dont le socle serait la préservation de notre planète pour les générations futures. » 

« Respecter notre environnement c'est avant tout respecter notre droit à la vie ! » Rafik Hariri 2002

 

*ecotowns.org 
*Premier ministre du Liban, qui a été tué lors d’un attentat à Beyrouth en 2005