[]

Université Côte d’Azur crée la première maison de l’évaluation, de l’amélioration et de la valorisation des enseignements

Université Côte d’Azur a mis en place une maison de l’évaluation, de l’amélioration et de la valorisation des formations et des enseignements, un centre spécifique chargé de l’organisation du processus de l'évaluation des enseignements, depuis la collecte des données jusqu’aux traitement et diffusion des résultats. Ce centre rentre ainsi dans une démarche qualité globale d’amélioration et de valorisation des formations mise en place par Université Côte d’Azur depuis de nombreuses années, afin d’offrir un accueil et une formation d’excellence aux étudiants.

L’évaluation des enseignements par les étudiants s’inscrit dans un cadre réglementaire défini par l’arrêté du 22 janvier 2014 relatif au cadre national des formations qui précise la nécessité pour les établissements d’enseignement supérieur d’organiser « une évaluation des formations et des enseignements […] au moyen d’enquêtes régulières auprès des étudiants ». «  L’Évaluation des Enseignements par les Étudiants (EEE) est un enjeu majeur des politiques qualité des Universités  », explique Stéphane Azoulay, vice-Président Formation d’Université Côte d’Azur. 

Un projet unique en France

Jusqu’à cette année, l’évaluation des enseignements s’organisait au niveau de chaque responsable de parcours, selon des méthodes différentes. Afin de faciliter ces évaluations et leurs traitements, Université Côte d’azur a crée la première Maison de l’Evaluation – Amélioration - Valorisation des Formations et Enseignement, un projet unique en France qui a pour objectif d’évaluer, de façon la plus automatisée possible, les formations et les enseignements à l’aide de questionnaires envoyés aux étudiantsLa Maison EAV-FE est rattachée au Service des Enquêtes et Statistiques de la Direction des Etudes et de la Formation d’Université Côte d’Azur et est pilotée par Laurence Saglietto, Professeur des universités à l’Institut d’Administration des Entreprises, et chargée de mission pour l'évaluation des formations et des enseignements.

Deux fois par an, les étudiants reçoivent un questionnaire leur permettant d’évaluer l’enseignement reçu. Pour cette année universitaire, seuls les étudiants de première année de licence, de licence professionnelle, de master 1 et des Masters of Sciences ont été interrogés. Le panel des étudiants sera élargi chaque année. «  Pour cette année, 504 questionnaires différents ont été diffusés, visant plus de 12 000 étudiants interrogés pour chaque semestre.  A terme plus de 25 000 étudiants sont concernés dans près de 200 formations différentes » confie Laurence Saglietto 

Pour chaque questionnaire, les étudiants donnent leurs avis sur la formation en général,  sur un enseignement en particulier (Elément Constitutif d’Unité d’Enseignement - ECUE), sur les conditions matérielles, sur leur apprentissage et sur l’Université. «  Nous avons un socle commun de questions puis chaque responsable peut ensuite compléter le questionnaire en piochant dans un catalogue de 120 questions complémentaires  » précise la chargée de mission. L'ensemble des questions a été validé au regard des impératifs liés à la protection des données à caractère personnel. 

D’un point de vue technique, un partenariat a été développé avec la société suisse de conseil en statistiques Stat’Elite (www.statelite.ch), pour mettre au point un dispositif unique en Europe se basant sur le logiciel d’enquête Evasys ® afin de pouvoir gérer l’intégralité des enquêtes de toutes les formations de l’établissement par une seule personne.  

Un partenariat avec la société suisse Stat'Elite

Le choix du logiciel EvaSys, développé spécifiquement depuis 2002 pour l’évaluation des enseignements, utilisé dans toutes les universités publiques allemandes, largement répandu en Suisse, aux Etats-Unis ainsi que dans plusieurs grandes universités françaises, s’imposait de lui-même. Cependant, malgré ses fonctionnalités très larges, il ne pouvait répondre totalement aux exigences de la Maison de l’EAV, que les chartes signées par chaque composante n’autorisaient à aucun compromis. Un partenariat a dès lors été conclu avec la société Stat’Elite, revendeur et répondant technique EvaSys pour la francophonie, qui a programmé un complément intégré de façon transparente à EvaSys (plug-in), et permettant de gérer les enquêtes dans le moindre détail en étroite concertation avec les enseignants responsable de formation : construction des questionnaires spécifiques à chaque parcours, intégration des questions du catalogue lorsque nécessaire, gestion de l’affichage ou non des questions ouvertes selon la composante concernée, planification des envois et des types de relances personnalisés pour chaque parcours, construction de deux types de rapports selon le destinataire final (responsable de parcours ou d’ECUE), gestion de la chaîne d’envoi des destinataires de rapports, import des adresses des étudiants, le tout à partir de fichiers construits dynamiquement depuis la base de données élaborée par la Maison de l’EAV en lien avec Apogée. « C’était un défi que nous avons eu plaisir à relever, et qui fait la preuve qu’il est possible de repousser les limites du logiciel afin de répondre aux besoins des clients les plus exigeants. Nous nous réjouissons de pouvoir mettre à disposition de nouveaux partenaires l’expérience acquise pendant ces quelques mois de collaboration intense avec Université Côte d’Azur », se félicite le Dr Estelle Lécureux, directrice de Stat’Elite. 

«  L'enquête bi-annuelle destinée aux étudiants est unique en son genre, précise Laurence Saglietto,  «  Grâce à la cellule APOGEE d’Université Côte d’Azur, nous avons pu personnaliser les questions par ECUES. Nous avons également le choix des dates de diffusion des enquêtes auprès des étudiants, ainsi que le choix de la langue car le questionnaire est disponible en Français et en Anglais. »  

Les réponses aux questionnaires sont anonymes, et les résultats confidentiels. La diffusion des résultats respecte une charte de diffusion validée par les responsables de formation. «  Les traitements mis en œuvre par la Maison de l’EAV répondent aux exigences du règlement général sur la protection des données (UE) 2016/679 et de la loi informatique et libertés 78/17 modifiée, explique Didier Martin, délégué à la protection des données pour l’Université. Ils intègrent, dès la conception, une démarche de conformité aux principes de la protection des données personnelles ».   

 « L’ensemble du processus rentre ainsi dans une démarche globale d’amélioration et de valorisation des formations entreprise par Université Côte d’Azur depuis de nombreuses années, afin d’offrir un accueil et une formation d’excellence aux étudiants  », conclut Laurence Saglietto. 

 Plus spécifiquement ce dispositif offre un cadre rigoureux collaboratif, une légitimité à l’établissement lors des évaluations par les instances nationales ou internationales (lors des certifications) et permet à Université Côte d’Azur d'être force de propositions pour toute la communauté. 

Contact : maison-eav@unice.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations presse

Partager cet article :