arrow drop search cross

Université Côte d’Azur et ses partenaires industriels créent une Chaire « Smart City : philosophie et éthique »

Portée par la Fondation partenariale Université Côte d’Azur et par le Centre de Référence « Territoire intelligent, prévention et gestion des risques » installé à l’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD), la Chaire, signée le 3 mai dernier, vise à développer une expertise en matière de philosophie de la résilience et d’éthique appliquées à la Smart City.


Partager cet article :

La convention de partenariat a été signée le 3 mai dernier à la Mairie de Nice par Jean-Marc Gambaudo, Président d’Université Côte d'Azur, Charles Pallanca, Président d’Electronie, Bernard Alfandari, Président de Resistex, Daniel Sfecci, Président de l’UIMM, Marcel Ragni, Président de Ragni.

+ Un partenariat innovant qui s’inscrit pleinement dans la stratégie de développement d’Université Côte d’Azur

Faciliter la mise en contact des entreprises partenaires avec les membres des laboratoires sur les thèmes de la Chaire, faciliter la rencontre étudiants/entreprises (stages, missions, emplois, thèses…), faire évoluer les enseignements, grâce au regard des entreprises, et les adapter au plus près des besoins du marché, contribuer à la création de connaissances et à l’innovation par l’organisation d’évènements dédiés (séminaires, colloques, journées d’études…), tels sont les objectifs de cette Chaire en synergie avec le monde socio-économique. C'est Laurence Vanin Docteur en philosophie et épistémologie, qui prendra la direction de la chaire.

+ Une Chaire pour réfléchir aux enjeux pour l’homme, de la révolution « Smart City »
A l’heure de l’homme connecté, en quête d’espaces virtuels sur lesquels projeter de nouveaux désirs, il s’agit de poser, face à des demandes bien réelles, les infrastructures qui pourront répondre à des besoins inédits, améliorer l’habitat et par voie de conséquence façonner le citoyen du futur afin d’améliorer le vivre ensemble au cœur des villes et repenser leur gouvernance. Pour l’homme d’aujourd’hui, la "ville de demain" ou Smart City sera méconnaissable, métamorphosée parce qu'elle souhaite répondre aux nouveaux défis et rendre la ville intelligente en anticipant sur l’aménagement du territoire et la mise en place de structures modernes et fonctionnelles. Néanmoins cette révolution de l’habitat et des technosciences ne peut se dispenser d’une réflexion philosophique parce qu’il s’agit de reconsidérer – dans un « futur proche » - la place de l’homme au cœur de ces agglomérations qui, pour l’heure, constituent surtout des espaces ou les enjeux économiques et industriels sont considérables.

+ Un projet développé sur une durée de cinq ans dans le cadre d’un mécénat d’entreprises
Dotée d’un budget conséquent dans le cadre d’un mécénat d’entreprises reconnues pour leur engagement socialement responsable - ELECTRONIE, RESISTEX, IUMM, RAGNI - la Chaire « Smart City : philosophie et éthique » ouvre un espace de réflexion sur un sujet d’enjeu sociétal, où tous les acteurs du monde socio-économique peuvent se rencontrer et échanger. La Chaire permet d’irriguer les formations initiales et continues de réflexions nouvelles et former ainsi des professionnels capables de répondre aux enjeux de demain. Les partenaires bénéficient ainsi de l’avancée de la connaissance dans des domaines liés à leur activité, du rapprochement des formations et de la proximité d’un vivier de diplômés.