arrow drop search cross

Master SCIENCE POLITIQUE


Former des futur.e.s cadres et spécialistes en mesure d’apporter leurs savoirs et savoir-faire comme outils d'aide à la décision auprès des institutions, organisations, associations ou groupements d’intérêt.

Parcours

Introduction

La formation est particulièrement destinée aux étudiant.e.s intéressé.e.s par les transformations des systèmes sociaux et les problématiques liées au gouvernement des sociétés contemporaines aux niveaux local, national et international. Il s’agit de former des futur.e.s diplômé.e.s parfaitement qualifié.e.s dans le domaine de la science politique et ayant bénéficié de l’ouverture à d’autres apports disciplinaires, capables d'apporter une vraie expertise pour la prise de décision.
Deux parcours de spécialisation sont proposés en 2ème année de Master :
  • parcours "Expertise du politique et affaires publiques"
  • parcours "Migration studies, option Political studies"

Objectifs

Les objectifs de la formation consistent à former des futur.e.s cadres et spécialistes en mesure d’apporter des savoirs et savoir-faire pour permettre à des institutions, organisations, associations ou groupements d’intérêt de prendre des décisions équilibrées et cohérentes avec leurs moyens. La formation est donc particulièrement destinée aux étudiant.e.s intéressé.e.s par les transformations des systèmes sociaux et les problématiques liées au gouvernement des sociétés contemporaines aux niveaux local, national et international.
Il s’agit également, et plus généralement, de former des futur.e.s diplômé.e.s parfaitement qualifié.e.s dans le domaine de la science politique et ayant bénéficié de l’ouverture à d’autres apports disciplinaires, gages de leur compréhension des enjeux et des contraintes des décideurs et de leur maîtrise de problématiques complexes.
Pour ceux qui le souhaiteraient, une orientation « recherche » est prévue pour permettre une poursuite d’étude en doctorat.

Programme et contenu

Les étudiant.e.s reçoivent une formation approfondie en Science politique en 1ère année de Master, formation à la fois théorique et empirique. La réalisation d'un mémoire de recherche permet de mener à bien un projet personnel en lien avec les problématiques contemporaines et est l'occasion d'engager un mouvement vers la professionnalisation. Les étudiant.e.s reçoivent ainsi un enseignement qui regroupe toutes les déclinaisons de la science politique, avec une ouverture disciplinaire vers le droit public.

Si le stage est obligatoire en 2ème année de Master, pour ceux qui choisissent une option « professionnelle », le stage est encouragé en 1ère année de Master, pour assurer une professionnalisation précoce des étudiant.e.s.

La deuxième année est un approfondissement des savoirs théoriques et des savoir-faire (rédaction, expression orale, conduite d’enquêtes, communication de résultats). Les cours en deuxième année de Master sont, pour l’essentiel, des « cours-séminaires » qui demandent de la part des étudiants un travail de recherche préalable des séances
Cette deuxième année est la période de la détermination du projet professionnel, puisque - au-delà des enseignements théoriques (en science politique, droit et sociologie)- les étudiant.e.s se spécialisent véritablement en fonction du parcours qu'ils choisissent ("Expertise du politique et action publique" ou "Migration studies majeure Political studies").

Frais d'inscription

Selon le barême du Ministère de l'Enseignement supérieur

Admission

Dans le cadre d'une formation initiale, les candidat.e.s à l'admission doivent avoir obtenu 180ECTS dans des formations de science politique ou dans des disciplines de sciences sociales.
Les motivations pour intégrer cette formation exigeante doivent être clairement explicitées par les candidat.e.s. De même, dans le cas d'étudiant.e.s se destinant au parcours "Migration studies, majeure Political studies", un intérêt affirmé pour les questions migratoires et des bases solides en langue anglaise sont indispensables.

Métiers visés

* Les métiers des affaires publiques
* Les métiers du conseil
* Les métiers de l’expertise (développement territorial, politiques de la ville, veille stratégique, expertise politologique…)
* Les métiers de la communication publique et politique
* Postes à responsabilité dans les organismes parapublics, associations, ONG
* Les métiers de collaborateur d’élu
* Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche
* Les métiers d’expertise au sein des ONG, organismes privés et institutions nationales et internationales en lien avec les questions migratoires