arrow drop search cross

Master ARTS


Aquérir les outils et méthodologies nécessaires à la pratique et à la compréhension des arts vivants (danse, musique, théâtre), de leur inscription culturelle et interculturelle (ethnologie des arts vivant notamment) et de leurs enjeux contemporains.

Parcours :

Parcours entièrement en anglais Track entirely in English Savoirs du corps dansant: improvisation, transmission, archives
Parcours entièrement en anglais Track entirely in English Création, performance et pédagogie musicales
Parcours entièrement en anglais Track entirely in English Arts du spectacle-théâtre : recherche et création
Parcours entièrement en anglais Track entirely in English Ethnologie des Arts vivants
Parcours entièrement en anglais Track entirely in English Parcours à la carte

Introduction

Le Master Arts place au cœur de ses efforts l’articulation théorie(s)/pratique(s). Il accompagne notamment des projets de recherche en pratique - incluant les méthodologies des enquêtes de terrain pour l’ethnologie des arts vivants - voire de pratique scientifiquement informée ou de recherche-création.
La formation du master Arts se décline en 5 pédagogiques, orientés vers ou par les pratiques et adossés ou non aux écoles d’art partenaires de Université Côte d’Azur. Les parcours garantissent une continuité de la formation et la conduite d’une orientation professionnelle dans le domaine des arts et des arts vivants :
  • « Savoirs du corps dansant : improvisation, transmission, archives »,
  • « Création, performance et pédagogie musicales » sous convention avec le CRR de Nice et le CIRM,
  • « Arts du spectacle-théâtre : recherche et création »,
  • « Ethnologie des Arts Vivants »,
  • « Interarts » parcours à la carte.

Objectifs

Le Master Arts conjugue plusieurs formes de recherche et de pratiques : proprement disciplinaires d’abord, conduites dans un domaine spécifique où l’étudiant aura acquis des compétences techniques élevées, et transdisciplinaires ensuite favorisant la réflexion sur la conjonction des différentes formes d’expression artistique.
Le souci de transdisciplinarité se manifeste dans la volonté d’associer des étudiants travaillant dans des domaines artistiques et scientifiques différents, à la fois au sein d’un travail commun de réflexion théorique (questions d’esthétique, liens entre les arts, approches de l’enquête du terrain et des archives, pensée de la genèse, de la transmission et de la circulation des gestes, etc.), et au sein d’une pratique commune où sont mises en relation les différentes formes d’expression.

La formation vise différents objectifs de formation et recherche :
  • Élargir les notions d’« art » et de « création » en les faisant déborder de leur seul cadre esthétique : musique, danse, théâtre sont abordés non seulement comme des arts de la scène, mais aussi comme des pratiques sociales et/ou culturelles inscrites dans des contextes historiques déterminés, et comme des outils remarquables participant à la construction de savoirs spécifiques à disposition d’une communauté plus large.
  • Observer ces phénomènes pluriels de l’art sur mais aussi en-dehors de la scène (espaces du studio, gestes de la transmission,…), ici et maintenant mais aussi dans des temps et des espaces variés, tout en incluant les pratiques dites encore mineures (marionnettes, mime, musiques actuelles, improvisation,…).
  • Étudier ces phénomènes et leur traces à partir d’une pluralité d’approches issues des sciences humaines et sociales, et de leurs possibles entrelacs : esthétique, histoire, anthropologie, ethnologie, philosophie, analyse…
  • Construire des catégories épistémologiques nouvelles relatives à la création, la transmission, la circulation, les archives dans le domaine des arts vivants.

Programme et contenu

Au sein de chaque parcours, les étudiants ont le choix de sélectionner des Unités d’Enseignement « optionnelles » portant sur d’autres disciplines que la leur. Ainsi, pour chaque semestre, l’étudiant peut choisir des UE de sa discipline (majeure), ainsi qu’une ou deux UE dans une autre discipline, voire dans une autre mention ou en école d’art, ou encore sous forme de stage (mineure). La liste des UE optionnelles est mise à jour chaque année.
  • le parcours « Ethnologie des Arts vivants » associe anthropologie de la danse, ethnomusicologie et ethnoscénologie. Malgré ces croisements, les étudiants doivent conduire leur recherche dans l’une des trois disciplines susmentionnées.
  • le parcours « Création, performance et pédagogie musicale » combine plusieurs options : l’option création et l’option pédagogie musicale se font en convention avec le CCR de Nice (Conservatoire à Rayonnement Régional) et le CIRM (Centre National de Création Musicale). Elles ouvrent aux métiers de la composition musicale et aux métiers de la pédagogie instrumentale, et sont soumises à une double inscription au Conservatoire de Nice et à l’Université. L’option études musicales est commune et permet l’accès aux métiers de la recherche, avec l’intégration des étudiants dès le master dans les programmes de recherche.
  • le parcours « Savoirs du corps dansant : improvisation, transmission, archives » est pensé sous forme de modules intensifs, mi-pratiques mi-théoriques, qui questionnent la corporéité comme lieu d’expérience et de construction/déconstruction de savoirs singuliers, dans des contextes culturels et historiques déterminés. Il ouvre en 2019 une option pédagogique « improvisation en danse » à l’adresse des danseurs-chercheurs engagés dans des pratiques expérimentales du mouvement. Cette option s’adosse à la création d’une Improvisation Summer School qui réunira chaque année improvisateurs et chercheurs, Écoles d’art et Université.
  • le parcours « Arts du spectacle-théâtre : recherche et création » possède une option spécifique en recherche-création.
  • le parcours Interarts (dit « à la carte ») permet à l’étudiant de composer son offre de formation en fonction des Unités d’Enseignement qui lui semblent les plus pertinentes au regard de son travail de recherche et de son projet personnel et professionnel. Conseillé par l’équipe pédagogique, l'étudiant construit ainsi son parcours au fur et à mesure de sa formation.

Métiers visés

Les débouchés professionnels visés concernent aussi bien la recherche dans le cadre universitaire que sa mise en œuvre au sein des nombreuses professions artistiques.
Les débouchés professionnels communs aux 5 parcours à long terme sont :
· Accès en doctorat en vue d’une carrière d’enseignant-chercheur ;
· Assistant-ingénieur de recherche ;
· Directeur artistique, chargé de mission dans les collectivités territoriales, administrateur de structures culturelles dans les domaines de la Musique, de la Danse et du Théâtre, chargé de mission ou responsable de structures à caractère patrimonial (patrimoine culturel immatériel), administrateur de compagnies, chargé de production, diffuseur, producteur, attaché de presse, programmateur, responsable relations publiques, etc. ;
· Critique et journaliste spécialisé ; rédacteur dans l’édition spécialisée ; métiers de l’industrie discographique et vidéographique ;
· Pédagogue, intervenant en musique et en danse à l’école, animateur en milieu éducatif et spécialisé ;
· Formateur en danse ;
· Professeur d’éducation musicale, dans l’enseignement secondaire (Education nationale) et la fonction territoriale ;
· Compositeur, chorégraphe, danseur, interprète, dramaturge.

Admission

Calendrier de la formation

(Contrôle continu et Contrôle terminal (calendrier universitaire) + enseignements modulaires - semaines précisées")

Frais d'inscription

Les droits d'inscription pour la préparation des diplômes nationaux sont fixés chaque année au niveau national. Vous devrez également payer une cotisation vie étudiante et de campus (CVEC) auprès du CROUS au préalable à toute inscription.

Modalités Contrôle des Connaissances