Sophie Peron - "Beauté empoisonnée"

Responsabilités

Doctorante

Distinctions

  • Concours photo MICA - catégorie images

Biographie

Sophie Perron travaille au sein du LBDV, Observatoire Océanographique de Villefranche, sur la régénération chez la méduse hydrozoaire Clytia hemisphaerica. La méduse, Obélia, qui a servi pour la photo a été collectée en Suède à la station marine de l'université de Göteborg "Sven Lovén Centre for Marine Infranstructure". Elle a réalisé le marquage afin d'observer l'organisation des muscles et du système nerveux chez cette autre espèce.

Marge de l'ombrelle de la méduse hydrozoaire Obélia.

De haut en bas : tentacules portant les cellules urticantes en rouge, bulbes tentaculaires servant "d'usine de production de tentacules", sous-ombrelle composée entre autre d'une couche de fibres musculaires.

En bleu, ADN (Hoechst)/en vert, fibres musculaires (Phalloïdine-AlexaFluor 488)/en rouge, nématocytes et cellules nerveuses (antiTubuline tyronisée)