Serena VILLATA

Responsabilités

Chargé de recherche CNRS
Laboratoire d’Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis (I3S)

Distinctions

  • Best Innovative Paper Award. A low-cost, high-coverage Legal Named Entity Recognizer, Classifier and Linker -16th International Conference on Artificial Intelligence and Law (ICAIL-2017).

Biographie

Serena Villata est diplômée d’une thèse de doctorat en informatique de l’Université de Turin (Italie) et chargé de recherche en informatique au CNRS depuis 2015 dans l’équipe SPARKS de l’I3S. 
Ses travaux de recherche s’inscrivent dans le domaine de l’Intelligence Artificielle. Plus précisément, ses travaux s’inscrivent dans le domaine de la théorie de l'argumentation. La théorie de l'argumentation est un modèle de raisonnement basé sur la construction et l'évaluation d’arguments. Les arguments sont supposés soutenir, contredire, expliquer les déclarations, et ils sont utilisés pour aider la prise de décision. L’extraction automatique d’arguments et de leur relations a partir de textes est le sujet de recherche que Serena a attaqué récemment. 
Serena travaille aussi dans le domaine du raisonnement normatif, ou elle s’est occupée de l’extraction d’information a partir de documents légaux pour supporter la population d’ontologies légales, et successivement la définition de modèles de raisonnement pour la prise de decisions basée sur des connaissances normatives.
L’article primé à la conférence internationale ICAIL-2017 (Artificial Intelligence and Law) décrit les travaux menés par Serena Villata et Laura Alonso Alemany (professeur a l’Université de Cordoba, Argentine), avec les doctorants de l’université de Cordoba, Cristian Cardellino et Milagro Teruel, sur la definition d’un système d’extraction d’information basé sur des techniques de deep learning appliquées aux arrêts de la cour européenne des droits de l’homme.