arrow drop search cross

Etudiants internationnaux

Formalités pour venir en France

Vous avez été admis(e) à Université Côte d’Azur, dans le cadre d’une coopération internationale ou suite à votre demande d’intégrer notre université à titre individuel.  A ce stade, vous avez déjà reçu votre lettre d’admission et vous vous interrogez désormais sur les démarches administratives pour préparer votre venue en France.

Avant le départ

Selon votre nationalité et la durée de votre séjour, vous devez peut-être obtenir un visa pour suivre vos études en France. 

Ainsi, si vous êtes citoyen d'un pays de l'Espace économique européen ou de la Suisse, une carte d’identité suffit et aucune nécessité de visa. Si vous êtes ressortissant hors l'Espace économique européen ou de la Suisse, votre passeport est indispensable et sa validité doit couvrir au minimum toute la durée du séjour. Egalement, vous devez entreprendre des démarches auprès du Consulat ou de l’Ambassade de France dans le pays de votre résidence actuelle. il existe deux types de Visa :

-        Visa VLS – TS étudiant : « Visa long séjour valant titre de séjour (VLS/TS) » d’une durée de 4 à 12 mois.

Ce visa permet de poursuivre des études dans un établissement d’enseignement supérieur en France pour une durée minimale du séjour de 4 mois. La durée de validité normale du visa de long séjour est d’un an. Ce visa est renouvelable. Les titulaires du visa VLS – TS portant la mention « étudiant »  sont dispensés de solliciter une carte de séjour temporaire la 1ère année de leur séjour en France. En revanche, l’étudiant doit effectuer les formalités auprès de l’OFII à son arrivée en France afin de valider son visa  (attention : en cas de non-respect de cette obligation, le visa VLS – TS perdra sa validité). Ce visa est prorogeable en cas de poursuite des études en France.

-        Visa VLS – T : « Visa long séjour temporaire » d’une durée de de 4 à 12 mois.

Ce visa permet également de poursuivre des études en France pour une durée maximale d’un an. Le visa VLS – T dispense de toute formalité auprès de l’OFII et de titre de séjour. Ce visa n’est pas prorogeable sur le territoire français.

Un site web mis en place par le Gouvernement français, vous permet de vérifier si votre situation nécessite l’obtention d’un visa, grâce à une simulation. Vous obtiendrez ainsi toutes les informations détaillées, notamment le lieu de dépôt de votre demande, la liste des documents à fournir, le coût du visa et autres questions importantes. Il est préférable de faire sa demande de visa au moins deux mois avant votre départ pour la France.

Une fois en France

Si vous êtes titulaire du visa VLS – TS étudiant,  vous devez impérativement faire valider votre visa auprès de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) dans les 3 mois suivant votre arrivée en France. Cette procédure est valable pour tous les étudiants détenteurs du nouveau visa sauf pour les étudiant Algériens qui doivent se rendre directement en préfecture afin d'obtenir leur certificat de résidence "étudiant".

Procédure de validation du visa VLS – TS auprès de l’OFII

Dans un premier temps, vous devez remplir le formulaire spécifique « Formulaire de demande d’attestation de l’OFII » qui vous a été remis par le Consulat de France avant votre départ. Ce formulaire doit être transmis à la direction de l’OFII la plus proche de votre domicile, accompagné des pièces complémentaires demandées, notamment la copie des pages de votre passeport où figurent les informations relatives à votre identité, le visa et le cachet attestant de la date de votre entrée en France ou dans l’espace Schengen.  

Cette formalité est obligatoire et en l’absence d’enregistrement dans le délai de trois mois suivant l’arrivée en France, le titulaire du visa sera considéré par les autorités françaises comme étant en situation irrégulière. Dès réception de l’ensemble de ces documents, l’OFII enregistre le dossier et adresse par courrier une attestation de dépôt de dossier et convoque pour valider le visa.

Lors de votre rendez-vous à l'OFII, vous devez présenter les documents suivants :

  • votre passeport et votre visa ;
  • un justificatif de domicile en France (quittance de loyer, bail, facture d'eau ou d'électricité, attestation d'hébergement, etc.) ;
  • une photo de face tête nue ;
  • « lettre timbre » et « timbre dématérialisé OFII » à 60 euros (tarif en vigueur en 2018). ATTENTION La lettre-timbre que vous recevrez vous demandera de payer la taxe de 60 €, par l'achat d'un « timbre dématérialisé OFII » sur le site www.timbresofii.fr . La mention OFII est importante, il ne faut pas acheter un timbre dématérialisé des finances publiques ou un autre timbre dans un bureau de tabac qui ne pourra être accepté par l’OFII.

A l’issue de ce rendez-vous, l’OFII vous remet une vignette à apposer sur votre passeport. Cette vignette de l’OFII certifie que votre visa long séjour mention étudiant a été validé.
Si vous n’avez pas effectué les formalités OFII dans le délai imparti, vous devrez déposer une nouvelle demande de visa auprès des autorités consulaires françaises de votre pays de résidence.

IMPORTANT : afin de faciliter les démarches des étudiants, Université Côte d’Azur (en partenariat avec le CROUS de Nice) met en place chaque année, durant la période de septembre à janvier, un dispositif permettant aux étudiants de déposer leur « Formulaire de demande d’attestation de l’OFII » avec les pièces demandées directement sur certains campus de l’université ou auprès du CROUS. 

OFII de Nice
Immeuble SPACE- Bât. B
11, rue des Grenouillères
06 200 NICE
Tél : 04 92 29 49 00
nice@ofii.fr 

Procédure de renouvellement du titre de séjour

A l’expiration de votre visa VLS – TS mention étudiant, vous pouvez renouveler votre droit au séjour pour poursuivre vos études en France sous certaines conditions et demander une carte de séjour (qui peut être pluriannuelle dans certains cas). Elle est payante et sa durée de validité correspond au nombre d’années restant dans le cycle d’études auquel vous êtes inscrit. Pour bénéficier d’une carte de séjour, vous devez respecter certaines conditions :

  • être inscrit dans un établissement public ou privé d'enseignement supérieur français ;
  • justifier de ressources mensuelles au moins égales à 615 euros ;
  • démontrer le caractère réel et sérieux de vos études depuis le début de votre cursus en France (assiduité, résultats aux examens, diplômes obtenus, explications en cas de changement de cursus).

Sachez qu’un redoublement ne remet pas nécessairement en cause, le caractère sérieux des études. La demande de la carte de séjour s’effectue auprès des services de la Préfecture des Alpes-Maritimes.

IMPORTANT : l’Université Côte d’Azur, en partenariat avec le CROUS de Nice, met en place chaque année, durant la période de septembre à janvier, un dispositif permettant aux étudiants de déposer leur dossier de renouvellement de titre de séjour directement sur certains campus de l’université ou auprès du CROUS.

Durant cette période aucune démarche individuelle de la part des étudiants directement auprès des services de la Préfecture ne sera autorisée.

Apprendre le français

Label qualité FLE

Le centre de formation en Français Langue Etrangère (FLE) d'Université Côte d’Azur dispose du label qualité FLE.

Centres de Ressources en Langues

10 centres de Ressources en Langues sont répartis sur les différents campus du territoire azuréen. Ils proposent des tests de niveaux, des ateliers de conversation et de la documentation linguistique :

  • Campus Carlone (Faculté des Lettres) : salle H228
  • Campus Trotabas (faculté de Droit) : salle 426
  • École Supérieure du Professorat et de l’Éducation - ESPE Liégeard : salle 34
  • École Supérieure du Professorat et de l’Éducation - ESPE Draguignan
  • Campus St Jean d’Angely (ISEM et IAE): IAE salle 3B16 
  • Campus Valrose (Faculté des Sciences) : Petit Valrose, salle 310
  • Pasteur : ED 11
  • SophiaTech : salle 202
  • STAPS Plaine du Var : salle BU 
  • Campus Fabron (IUT)

 En savoir plus

Rencontres

L’association étudiante ESN-Nice, partenaire d'Université Côte d'Azur, organise de nombreux évènements de rencontre et partage entre étudiants étrangers :

- « Buddy system » parrainage d’un étudiant étranger par un étudiant français.

- « Each One Teach One » ateliers pour valoriser les échanges culturels.

- « Ateliers de conversation en français » organisés tous les mois entre janvier et mai. Ces rendez-vous par petits groupes de 6 à 8 personnes sont l’occasion de rencontrer d’autres expatriés et d’être plus à l’aise avec la langue française.

Pour plus d’informations

Couverture santé

Les dépenses de santé des étudiants internationaux sont prises en charge soit par l’organisme français, soit par l’organisme national, selon leur pays d’origine.

Les étudiants ressortissants de l’Union européenne, de l’EEE et de la Suisse

Les détenteurs de la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) sont couverts par l’organisme de protection sociale de leur pays d’origine, qui continue de prendre en charge les remboursements. En cas de maladie, ils n’ont à s’acquitter que du ticket modérateur, sur présentation de cette carte.

Si vous n’avez pas de carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou de certificat provisoire, vous devez vous inscrire auprès de l’organisme français d’assurance maladie, sur le site etudiant-etranger.ameli.fr.

Les étudiants ressortissants d’un pays non membre de l’UE ou de l’EEE

Ils doivent impérativement s’inscrire sur le site etudiant-etranger.ameli.fr accessible à partir du 1erseptembre 2018. Cette démarche permet que toutes les dépenses de santé soient partiellement prises en charge, dès l’arrivée en France, par l’organisme français d’assurance maladie.

L’inscription nécessite la copie des documents suivants :

  • pièce identité (carte nationale d’identité, passeport…) ;
  • attestation d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur pour l’année universitaire concernée ;
  • relevé d’identité bancaire (RIB) qui permettra de vous verser vos remboursements,
  • pièce d’état-civil nécessaire à la création de votre numéro d’identification (couramment appelé « numéro de sécurité sociale »). Les pièces d’état-civil acceptées sont : 
    • une copie intégrale de l’acte de naissance,
    • un extrait d’acte de naissance avec filiation (ou toute pièce établie par un consulat),
    • un livret de famille ;
    • un acte de mariage ;
  • titre de séjour (pour vous renseigner sur les formalités à accomplir pour l’obtenir, contactez le consulat de France dans votre pays ou reportez-vous aux informations disponibles sur Campus France.

Si vous n’avez pas pu vous inscrire en ligne, appelez le 36 46 (service 0,06 €/min + prix appel). 

Les étudiants ressortissants de Monaco, d’Andorre ou de Québec

Des accords particuliers ont été conclus avec la France. Demandez avant votre départ à votre organisme d'assurance maladie le formulaire pertinent attestant de votre couverture santé.

Les étudiants en mobilité de moins de trois mois 

Ils restent couverts par leur système national de protection santé. Ils ne peuvent pas s’inscrire auprès de l’organisme français, et doivent demander à leur organisme national le formulaire pertinent attestant de leur couverture santé.

Assurance complémentaire

Le remboursement des dépenses de santé n’étant généralement pas total, il est recommandé de contracter une assurance complémentaire de santé.

 

Compte bancaire

Pour des séjours en France de plus de trois mois, l’ouverture d’un compte bancaire peut être utile afin de simplifier ses démarches. Ouvrir un compte en banque permettra à l'étudiant de percevoir les aides au logement (APL), souscrire les abonnements de transport en commun ou de téléphone, d’utiliser le système Vélo Bleu ou tout simplement de payer dans les magasins sans frais de transaction.

L’ouverture d’un compte bancaire est généralement gratuite et nécessite les documents suivants :

• Copie du passeport
• Justificatif de domicile
• Carte d’étudiant ou pré-inscription
• Visa ou Titre de séjour en cours de validité

De manière générale, il faut être installé en France avant de pourvoir ouvrir un compte bancaire français. De ce fait, une fois sur le territoire français, l'étudiant doit choisir une banque. 
L'étudiant peut solliciter le Welcome Center afin qu'il lui fournisse une liste de banque établies sur la région.

Généralement, il est plus pratique de choisir l’agence la plus proche de son lieu de domicile ou de travail afin de pouvoir s’y rendre plus facilement.

Une fois le compte bancaire français ouvert, l'étudiant pourra obtenir une carte bancaire payante, un chéquier (s’il en fait la demande) et un RIB (Relevé d’Identité Bancaire).  Sur ce document figurent les coordonnées bancaires du détenteur du compte. Il permet, entre autres, d’effectuer une autorisation de prélèvement sur son compte par un tiers (ex : prélèvement mensuel de l’opérateur téléphonique). Il suffit de fournir un RIB, une pièce d’identité et une autorisation de prélèvement auprès de l’entité concernée pour effectuer cette démarche. Cela évite à l'étudiant de devoir verser un chèque tous les mois aux différents prestataires qu'il sollicite.

Avant son départ (idéalement 15 jours avant), si l'étudiant ne pense pas effectuer de nouveaux déplacements en France, il lui est conseillé de clôturer son compte. Pour cela, il doit prendre contact avec sa banque afin de connaitre les démarches à entreprendre. Par la même occasion, il faut également bien penser à résilier les contrats ouverts pour l’électricité, l’eau, internet ...

 

Qui prévenir en cas de perte ou de vol de sa carte bancaire ?


Carte Bleue ou Visa : 08 00 90 11 79 (appel gratuit)
Carte Eurocard ou Mastercard : 08 00 90 13 87 (appel gratuit)
Carte American Express : 01 47 77 70 00 (appel gratuit)

Transports

A Nice, les opportunités de déplacement sont variées. Pour ceux qui ne peuvent faire usage d'un véhicule personnel (voir la rubrique « permis de conduire »), l'étudiant peut bénéficier des transports en commun sur l'ensemble du département.

Bus et tramway

Lignes d’Azur est l’entreprise de transports en commun qui assure les trajets en bus et en tramway sur Nice et les villes environnantes. Le titre de transport « solo » coûte 1 € 50 pour un voyage avec correspondance possible durant 74min. Avec ce ticket, l’utilisateur peut prendre deux bus différents s’il se dirige dans la même direction durant 74min et qu’il n’effectue pas d’aller-retour. Il existe également le titre « Multi 10 voyages » sur lequel sont crédités 10 trajets à valider à chaque montée dans le bus ou tramway, sous les mêmes conditions que pour le titre « solo ». Ce ticket coute 10 €. Pour des déplacements fréquents sur le réseau Lignes d’Azur, il est plus économique de prendre un abonnement mensuel ou annuel. De plus, certains tarifs sont attribués en fonction de la situation de l’individu (ex : tarif étudiant).

tarification ligne d'azur

Source : http://www.lignesdazur.com

Pour établir des itinéraires d’un lieu à un autre, payer ses titres de transport, consulter les horaires d’une ligne, rendez-vous sur le site de Lignes d’Azur.

Envibus est la société de transport en commun d’Antibes et ses alentours. C’est donc les bus qui traversent Sophia Antipolis. Le prix du titre de transport est de 1 € pour un trajet unique, et de 8 € pour un ticket 10 trajets.

A Cannes, Palmbus propose des prix un peu plus élevés, comptez 1 € 50 pour un trajet unique, et 12 € pour un ticket 10 trajets. Comme pour Lignes d’Azur et Envibus, il est possible de consulter les parcours, les lignes, les horaires et de planifier un itinéraire.

Train

Gare

En France, le réseau ferroviaire est divisé en plusieurs régions dont dépendent des TER (Transport Express Régional). Ces trains délimités par leur zone géographique permettent d’effectuer des trajets entre différentes villes desservies dans la région concernée à un coût peu onéreux et à des heures régulières. 
La Région Provence Alpes Côte d’Azur a également mis en place la carte Zou, qui permet d’obtenir des tarifs réduits sur trajets TER. Des forfaits mensuels, annuels, et/ou en fonction de la situation de l’individu sont proposés afin de voyager à moindre coûts. Plus de renseignements sur la carte Zou et les conditions d’obtention.

Pour consulter les itinéraires, les horaires et les gares du parcours.

 

Carte ZOU (moins de 26 ans) : qui permet une réduction jusqu’à 50% de réduction par rapport au tarif normal sur les trajets en train.
Pour plus d’informations :  https://www.ter.sncf.com/paca/offres/cartes-abonnements/zou-etudes

 

- Carte Jeune (18-27 ans) : Prix : 50€/an.
Voyagez à tout moment avec 30%* de réduction garantis sur tous vos trajets grâce à votre carte de réduction Jeune 18-27.
* Offre soumise à conditions

https://www.oui.sncf/aide/les-cartes-de-reduction-sncf

 

Pour tout renseignement sur le train, rendez-vous sur le site de la SNCF :
https://www.oui.sncf

Vélos Bleus et Auto Bleues

 

Pour les personnes qui aiment se sentir libres et qui apprécient peu les transports en commun, la Ville de Nice a mis en place un circuit Vélo Bleu où chacun peut louer un vélo en libre-service, à condition d’avoir un téléphone portable et sa carte bleue pour payer la location à la borne. Un vélo peut être emprunté et déposé dans n’importe quelle station du parcours (+ de 175 stations à Nice). 
Plusieurs abonnements sont possibles, par exemple à l’année il sera demandé 25 € + le prix pour chaque utilisation du vélo (les 30 premières minutes sont gratuites, 1h = 1 €, chaque heure supplémentaire sera facturée 2 €).

Inscription, consultation du parcours et vérification des disponibilités.

Egalement, les Auto Bleues (uniques en Europe !) sont des voitures électriques en libre-service tous les jours de la semaine, 24h/24h réparties sur différentes stations dans Nice et ses alentours.

Deux forfaits sont proposés : le forfait Zen (l’usager dépose la voiture empruntée à la station où il l’a prise) et le forfait Flex (l’usager dépose la voiture qu’il a emprunté à n’importe quelle station du parcours). Il faut compter environ 26 € de frais d’inscription et une estimation de prix à la location peut être effectuée sur le site en fonction des disponibilités et du temps d’emprunt.

 

Covoiturage et VTC

Enfin, de plus en plus, le covoiturage et l’usage des VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) s’installent sur la Côte d’Azur. Plus économiques que les taxis, ces moyens de transport permettent de se déplacer sur la région tout en réalisant des économies et en faisant des rencontres.

Pour le covoiturage, il existe des compagnies pour des longs transports. Cependant, depuis quelques années se développe le covoiturage local, c’est-à-dire entre différents points d’une même ville. Certaines applications sur disponibles sur Nice, n'hésitez pas à nous solliciter pour les connaitre. Il s’agit d’une solution économique, écologique et créatrice de lien social.

Enfin, pour le transport en VTC, de nombreux concurrents sont installés sur Nice et ses environs.

 

Photo gare : www.nicetourisme.com