Master Innovation et Management des Territoires (IMT)

Le Master IMT forme dans 3 domaines de compétences : Management de l'innovation, développement territorial et entrepreneuriat innovant.

Objectifs

Contexte de la formation

Le Master IMT ou l’acquisition de compétences pluridisciplinaires en matière d’innovation et de culture entrepreneuriale pour le pilotage de projets d’innovation, de création d’entreprise ou de développement d’un territoire.


Les trois domaines de compétences : pourquoi ?

 

Le Master IMT, offre une formation qui vise l’acquisition de compétences au sein de trois domaines inter-reliés:

  • Management des projets innovants
  • Développement territorial
  • Entrepreneuriat

 

Cette triple compétence favorise l’adéquation des étudiants aux besoins du marché du travail dans les fonctions d’encadrement et de conseil pour le management de projets innovants ou de développement territorial. Ces compétences s’articulent à la fois au niveau de l’entreprise et d’un écosystème territorial. Cette spécificité provient de besoins propres à l’évolution des exigences des métiers de l’innovation qui se réalisent désormais en lien étroit avec les acteurs socio- économiques des territoires.

 

Contexte

Quelles compétences ?


Management de l’innovation et des projets innovants 

  • Piloter des projets innovants de la conception à la réalisation,
  • Coordonner des projets interdisciplinaires,
  • Gérer efficacement le passage de la recherche au marché,
  • Identifier les financements de l’innovation,
  • Piloter des outils de Knowledge Management,
  • Gestion de la propriété intellectuelle,
  • Analyser et orienter l’émergence de business model innovants et durables.

Développement territorial : 

  • Promouvoir un territoire ; mener à bien une veille technologique, économique, stratégique et prospective dans des secteurs porteurs,
  • Evaluer les politiques territoriales,
  • Maîtrise des enjeux du développement numérique et durable des territoires (Smart City) ; articulation secteur public- secteur privé.

Entrepreneuriat 

  • Rédiger et analyser des business plans de sociétés innovantes,
  • Bonne connaissance des dispositifs d’aide à l’entrepreneuriat,
  • Finance entrepreneuriale.

Quels liens avec l’écosystème local ? : le choix de besoins spécifiques en pleine expansion sur le territoire (Région Sud).

Territoire avec une prédominance de PME et de start-ups innovantes favorisant les métiers de l’accompagnement

 Le Territoire de la région PACA est la 2ème région française pour la dynamique de création d’entreprise. Le tissu économique de la région est très fragmenté, avec une très forte présence de TPE et PME : 52 % des entreprises ont moins de 50 salariés (47 % en France), or, le taux de survie à 3 ans est encore fort, témoignant de besoins en termes d’accompagnement et de formation (source CCI  Marseille 2016). Ces TPE et PME réalisent une forte prise de conscience que la connaissance de l’écosystème local est une clé de leur succès et recherchent des profils en adéquation avec ces exigences. Les métiers du conseil et de l’accompagnement à la création d’entreprises innovantes sont ainsi en pleine expansion. Les cabinets de conseil mais aussi une douzaine d’incubateurs et d’accélérateurs en PACA accueillent et soutiennent les entreprises innovantes sur la Côte d’Azur.

 

 

Territoire d’implantation de structures R&D et de projets innovants intersectoriels offrant des opportunités dans les métiers de la valorisation

Contexte-4La Côte d’Azur est constitué de territoires particulièrement dynamiques en termes d’innovation et d’investissements dans des projets innovants et de R&D (La recherche azuréenne représente 5000 chercheurs, 21 laboratoires de recherche majeures comme le CNRS, Inria ou Mines Paris Tech ; La technopole de Sophia-Antipolis est devenue la destination de référence pour localiser une activité R&D ou à fort contenu technologique ; tandis que l'opération d'intérêt national Eco-Vallée à Nice est aujourd'hui en construction. Cette dynamique implique des besoins en termes des métiers de coordination de projets innovants et de processus de knowledge management au sein de grandes entreprises (Amadeus, Orange etc.) et des structures semi-publics (Pôle de compétitivité SCS, SafeCluster ; BPI France Innovation etc.) pour les postes de valorisation des résultats de projets d’innovation et de résultats de la recherche avec une connaissance approfondie des Initiatives public-privé. Assurer la conception, la mise en œuvre et le suivi d'opérations de valorisation des potentialités et des résultats de recherche dans un ou plusieurs domaines scientifiques ; assurer la mise en relation des laboratoires avec le monde économique, social et institutionnel.

 

Territoires de projets de développement territorial complexes ciblant des métiers émergents pour la promotion des territoires et la gestion des projets territoriaux

Les métiers du développement territorial sont également en croissance avec une orientation portée sur des projets davantage complexes. Le Master Innovation et Management des Territoires permet d’appréhender les mutations complexes à l’œuvre à partir de nouvelles clés de lecture ; développer d’autres outils d’exploration, concepts et méthodes d’analyse critiques ; repérer les innovations territoriales ; passer de la connaissance des processus d’innovation à la production de l’innovation en imaginant de nouveaux processus de créativité et de design territorial. Le Territoire de la Région PACA est par ailleurs en demande de talents maîtrisant à la fois la richesse et l’hétérogénéité du territoire pour le rendre attractif aux entreprises et investisseurs. En effet, le département des Alpes-Maritimes seul propose 4 pôles d’activités majeurs et très différenciés : Sophia Antipolis, spécialisé dans les TIC et biotechnologies, Nice qui traditionnellement est spécialisée dans le tourisme et le secteur médical, construit désormais son futur en se spécialisant sur la smart city, avec une focalisation sur les technologies vertes ; Cannes, en continuité de l’industrie du cinéma, se concentre aujourd’hui autour des industries créatives. Grasse, la capitale des parfums constitue un hub de la parfumerie de haute technologies et exporte 70% de sa production et enfin, Antibes, se spécialise dans le yachting (80 à 90% des yachts du monde entier ont amarré à Antibes!). Autant de pôles de spécialisation à mettre en cohérence, à mobiliser de manière pertinente à organiser dans un souci d’attractivité.

 

Territoire de la smart city et les métiers de management de projets

 Ce Master par sa double approche innovation et territoire vise aussi l’acquisition de compétences pluridisciplinaires en matière d’innovation et de culture entrepreneuriale autour de la Smart City (conception, déploiement et exploitation de systèmes urbains interdépendants), en lien avec les grandes missions de la ville. Il est d’ailleurs construit en partenariat avec le « D.U. Engineers for Smart Cities » pour apporter la dimension managériale aux profils ingénieurs. Les métiers de la smart city sont en pleine expansion exigeant des compétences en économie des territoires et management de projets innovants tandis que les formations sur cette thématique sont souvent orientées vers les sciences de l’ingénieur ou le numérique seul.

 

Carrière

Insertion professionnelle

  • Emploi du temps adapté à l’alternance (3 jours de formation, 2 jours en entreprise). Le service relations entreprises vous accompagne dans vos recherches. Contact par mail :
  • Stage de 6 mois obligatoire.
  • Un lien fort avec l’écosystème local
  • Le M2 IMT est partenaire de la formation « Engineers for Smart Cities », chaque année, des étudiants de l’Ecole Centrale font partie de la promotion, participant à la formation d’un réseau, la diversité des profils et au bon niveau du Master

Un lien fort avec l’écosystème local : la pédagogie de ce Master privilégie l’appréhension des liens entre un territoire et son tissu économique, et notamment les modes de fonctionnement et des relations qu’entretiennent l’ensemble des acteurs privés et publics qui interviennent dans le développement des territoires. Chaque année les étudiants travaillent sur un projet lié à une problématique du management de l’innovation, du développement territorial et de l’entrepreneuriat en lien avec des acteurs de l’écosystème local.

Guide 2016        Consulter ce Guide

        

 Visuel livret 2017/2018           Consulter ce Guide

Métiers visés

PRO


Le Master IMT répond à une demande de besoins spécifiques des acteurs socio-économiques du territoire à la fois en termes de compétences inter reliés (management des projets innovants, développement territorial et entrepreneuriat) et de champs d’action (entreprise et territoires)


Management de l’innovation et des projets innovants 

  • Chargé de projets innovants
  • Chargé d’affaires innovation
  • Conseil en stratégie & innovation
  • Financement de l’innovation
  • Métiers du transfert technologique et valorisation de la recherche

 

Développement territorial : 

  • Marketing territorial
  • Administrations publiques dans les domaines du design des politiques publiques, développement économique et politique d’innovation

 

Entrepreneuriat : 

  • Accompagnement à la création d’entreprise (incubateur, pépinière, accélérateurs etc.)
  • Création d’entreprise.
  •  Finance entrepreneuriale

 

 

 

Recherche

recherche

Si tu es intéressé par une poursuite d’études en doctorat dans le domaine du management stratégique de l’innovation, le management de l’innovation territoriale ou de l’entrepreneuriat innovant, il est possible de suivre l’option méthodes de recherches en Management (Unité 7).

 Le Master IMT est par ailleurs adossé au CNRS, laboratoire GREDEG (Groupe de Recherche en Economie, Droit et Gestion). Les experts scientifiques qui enseignent au sein de la formation développent des travaux en interaction forte avec les entreprises, ce qui favorise l’adéquation entre les enseignements et les compétences des diplômés.

 

 

Candidatures

Candidature ouvertes aux étudiants titulaire d'une licence 3 ou équivalent.

Cette formation est aussi accessible en formation continue ou en suivant les dispositifs de validation des acquis.


Les candidats intéressés doivent déposer un dossier via la plateforme e-candidat.


Une première sélection sur dossier donnera lieu à un entretien oral avec des membres de l'équipe pédagogique.


L'obtention d'un contrat d'alternance constituera un atout dans le processus de sélection.

                                

 

 

Copyright Université Côte d'Azur - ISEM - 2018

CSS