Academie d'Excellence « Systèmes Complexes »

Academie d'Excellence « Systèmes Complexes »

Présentation

Une communauté scientifique d’environ 400 personnes

Parmi eux, près de la moitié sont des chercheurs et des chercheuses permanents dans les laboratoires A+/A

Les dernières décennies ont vu l’émergence d’un mouvement pour étudier les systèmes complexes qui va au-delà des domaines scientifiques conventionnels. Les objectifs visent, d’abord, à découvrir les principes fondamentaux communs qui déterminent le comportement de tels systèmes complexes, en se basant sur les observations et  les expériences ; puis, à identifier et utiliser les caractéristiques globales qui guident le comportement dynamique de tels systèmes. Ces caractéristiques ne peuvent être facilement identifiées à partir des seules caractéristiques locales, au niveau des constituants individuels. L’éventuelle robustesse et la stabilité d’adaptation de tels systèmes peuvent ensuite être utilisées dans un grand nombre d’applications.

A travers son implication dans deux projets Labex et la présence des sciences mathématiques niçoises parmi les 150 meilleurs centres répertoriés dans le monde (Shanghai), la Fondation Doeblin, qui préfigure l’Académie, possède déjà un spectre d’activités scientifiques large remarquable, impliquant les systèmes complexes, des modèles mathématiques aux modèles sociétaux, y compris la physique de l’environnement complexe, les phénomènes extrêmes, les réseaux au sens large, la biologie des systèmes et les interactions chimiques.

 Les enjeux sont multiples :

  • Encourager, dans les thèmes de recherche transversaux, l’identification d’approches méthodiques communes et l’émergence d’objets étudiés en commun, tout en générant des retours sur les points forts du savoir existant, à la fois sur la recherche fondamentale et sur le transfert du savoir technologique.  
  • Créer et renforcer les liens entre équipes de domaines différents et associer des compétences existantes dans UCAJEDI en modélisation et simulation de systèmes complexes pour mieux faire face aux enjeux de société significatifs actuels, en association avec des partenaires issus des domaines de la santé, de l’énergie, de l’environnement, des matériaux ou des communications.    
  • Différencier le site par la mise en valeur du succès de l’interface Mathématique-Physique afin de mettre à profit les opportunités et les effets de dynamique sur les autres disciplines, surtout en mathématiques/ biologie/ technologie informatique / physique/ sciences humaines et sociales (SHS). Au croisement de toutes ces disciplines, la convergence d’activités autour des neurosciences et de la modélisation des sciences cognitives doit montrer la voie à suivre, afin de favoriser les convergences vers des enjeux transversaux (au sens méthodologique ou lié aux ressources). Pour toutes ces raisons, cette Académie jouera un rôle important dans la Maison de la Simulation et des Interactions (MSI).     

 Le défi sera de positionner UCAJEDI au coeur du développement des "sciences de la complexité", en liaison avec des préoccupations industrielles et sociétales. Les territoires de Sophia Antipolis et l’Eco-Vallée, situé dans la plaine du Var, représentent une base fertile pour les activités dans lesquelles l’Académie est impliquée. Les mêmes activités sont souvent menées, à des degrés variables, dans les deux Centres de Référence implantés là-bas.

S'abonner à la newsletter
Contact