Académie d’Excellence « Espace, Environnement, Risques et Résilience »

Académie d’Excellence « Espace, Environnement, Risques et Résilience »

143 chercheurs permanents dans des laboratoires A+/A sur 253, dans une communauté scientifique de 418 individus.

Présentation

L’observation, la compréhension et la modélisation de notre planète et de ses environnements constituent des enjeux majeurs du 21ème siècle si nous voulons permettre aux sociétés une meilleure gestion et un meilleur contrôle des risques naturels et anthropiques qui menacent la Terre et la Vie.

L’Académie 3, Espace, Environnement, Risques et Résilience, aborde l’observation de la Terre, de l’Espace, et de leurs environnements naturels afin de mieux appréhender les mécanismes et les processus associés aux risques naturels et anthropiques, ainsi que leurs impacts sur les environnements et les sociétés. Pour cela, l’Académie regroupe des compétences et savoir-faire multiples en lien avec les sciences sociales, naturelles et formelles afin d'étudier l'Espace, la terre et l'Environnement sous tous leurs aspects tant astrophysique, géologique, géophysique, géographique, économique et anthropologiques. Dans un cadre où le risque est considéré comme un phénomène générique, notre démarche comprend également l’observation et l’étude des Risques naturels, industriels, sanitaires, écologiques, et anthropiques, individuellement et de manière collective. C’est notre aptitude à faire face aux changements qui déterminera notre capacité de Résilience en tant qu’êtres humains parmi les autres espèces.

L’approche de l’Académie 3 est de ce fait intrinsèquement transdisciplinaire et a vocation à créer de l’innovation, des outils, et des bases de données pour mieux contrôler et caractériser à la fois les environnements extraterrestres et terrestres ainsi que les dangers et les risques naturels, anthropiques et systémiques auxquels les sociétés sont confrontées à des degrés très variables.

 

Quatre ambitions fortes structurent l’Académie :

  • Surveiller et mieux observer l’Espace et la Terre.  Ceci impliquera le développement de nouveaux instruments et techniques de traitement de l’information pour des observations depuis la terre et depuis l’espace en liaison avec des programmes des agences Européennes, des groupes industriels, et des pôles de compétitivité. 

 

  • Evaluer les risques naturels et anthropiques sur terre, en mer, et dans l’espace proche. Sans être exclusif, ces risques comprennent les phénomènes naturels extrêmes, industriels, sanitaires et écologiques. L’utilisation de ce savoir engendrera des approches plus efficaces dans la gestion des risques, y compris des mesures législatives.

 

  • Renforcer le développement d'approches novatrices de modélisation intégrée représentant les processus physiques, systémiques et sociétaux. La modélisation sera conduite dans le Centre de Simulation et des Interactions des Modèles d’UCAJEDI et contribuera à une gestion plus efficace des risques.   

 

  • Développer des stratégies de résilience basées non seulement sur des réponses individuelles (adaptations du comportement humain dans des situations de catastrophes) mais aussi sur des actions collectives (la politique publique et la planification des risques territoriaux).  Ces stratégies seront développées en coopération avec l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable) et les trois Centres de Référence.                  
S'abonner à la newsletter