arrow drop search cross

Création en migration

Colloque de restitution du projet


04/02/2020   :   14h00 ▸ 05/02/2020   :   16h00
Villa Arson, Nice
Publication : 04/02/2020
Partager cet article :

Les 4 et 5 Février, à la Villa Arson, aura lieu le colloque de restitution du projet "Création en migration".

Ce projet, porté par Christian Rinaudo, Professeur à l'URMIS, a été financé par l'Académie 5.

Le programme est disponible en pièce jointe.

L'inscription est gratuite mais obligatoire :

Comment venir à la Villa Arson : https://www.villa-arson.org/infos-pratiques-contacts/

Création en migration est un programme de recherche impulsé par l’Académie d’excellence Hommes, idées et Milieux de Université Côte d’Azur. Il rassemble des chercheur.es issu.es de différentes disciplines (histoire, histoire de l’art, sociologie, anthropologie, science politique), membres de différentes structures de recherche d’UCA et de la Villa Arson.
Il part d’un double constat : dans le contexte de transformation contemporaine de la création liée à la mobilité des personnes et des pratiques culturelles, d’un côté les temps et les espaces du travail artistique sont de plus en plus structurés par la mobilité des acteurs ; de l’autre, l’organisation locale des mondes de l’art se transnationalise pour donner lieu à des configurations d’acteurs et des chemins migratoires qui défient sans cesse les frontières, quitte parfois à s’y enliser, voire s’y briser.

Le programme Création en migration met l’accent sur la configuration des lieux de la création, sur les artistes et les réseaux que ceux-ci tissent entre eux sur un territoire défini à la fois par ses spécificités locales et par ses relatives ouvertures translocales et transnationales, et sur les caractéristiques de la création lorsque celle-ci est l’œuvre de personnes ou de milieux artistiques en circulation : artistes migrants, exilés, réfugiés.

Ces dernières années, ce que les médias ont nommé la « crise des migrants » en Europe a fait l’objet de diverses formes de réactions et d’engagement de la part des milieux artistiques et les initiatives visant à soutenir et accueillir des artistes migrants se sont multipliées.
Dans ce contexte, les questions de recherche du programme Création en migration ont été les suivantes :
– En quoi consiste cette modalité d’être dans le monde qui correspond à la figure de l’artiste en exil ? Comment celle-ci a-t-elle évoluée ? Quelle forme prend-elle depuis 2015 en Europe ?
– Comment les artistes migrant.es, réfugié.es, en exil, entretiennent-ils et entretiennent-elles des liens de solidarité et d’échanges qui leur procurent des ressources pour dépasser les rapports d’altérité et pour continuer ou se remettre à leurs activités créatives ?
– Qu’est-ce que le travail des artistes migrant.es, en exil, réfugié.es, fait à l’engagement politique et social et qu’est-ce que l’engagement des artistes migrant.es ou sensibilisé.es à la « crise migratoire » fait à l’art ?
– Quelle est la place aujourd’hui des épistémologies féministes et postcoloniales dans le champ des arts visuels ?

Le colloque Création en migration a donc pour objectif de présenter les recherches menées depuis deux ans par six chercheur.es d’UCA et d’ouvrir la discussion en invitant des spécialistes de ces questions.
Une table ronde sera également organisée avec plusieurs personnalités invitées autour du thème : Création et migrations dans les institutions patrimoniales.