RENOM – Réseaux, Espaces, NOblesse en Méditerranée

RENOM – Réseaux, Espaces, NOblesse en Méditerranée

Projet porté par Anne BROGINI (CMMC, EA 1193), Germain BUTAUD (CEPAM, UMR 7264) et Charles BOUVEYRON (LJAD, UMR 7135 et EPIONE INRIA)

Entre le XVe et le XVIIIe siècle, la noblesse européenne connaît une période capitale de redéfinition de son identité, de ses membres et de ses prérogatives économiques, sociales et politiques. Une telle redéfinition passe par des enquêtes de pureté de sang, d’examens de preuves, et de maîtrise de territoires et de réseaux. Ces procès nobiliaires deviennent la spécialité des ordres chevaleresques, et particulièrement de celui de Saint-Jean de Jérusalem (mieux connu sous le nom d’Ordre de Malte) qui est très élitiste.

À partir des enquêtes de noblesse des chevaliers provençaux de Malte entre 1400 et 1789, RENOM permettra de reconstituer leurs parentèle et clientèle, leurs stratégies d’union et de transmission des fiefs. Le corpus prosopographique final ciblera ainsi près de 20 000 individus, dont on pourra visualiser dans le temps et cartographier dans l’espace les réseaux et comportements nobiliaires, outils nécessaires à la reproduction des élites. L’Ordre de Malte étant un ordre international, RENOM pourra à plus long terme élargir l’étude prosopographique à tout l’arc euro-méditerranéen (Espagne, Provence, Italie), afin de comparer les stratégies nobiliaires spécifiques au monde méditerranéen.

RENOM repose sur une collaboration interdisciplinaire entre historiens (laboratoires CMMC et CEPAM) et mathématiciens (laboratoires LJAD et EPIONE INRIA), afin de conduire une analyse statistique des données historiques. Les outils de visualisation et de clustering permettront d’éclairer, de manière inédite, les réseaux nobiliaires socio-économiques et spatiaux.

Date prévisionnelles de début et fin du projet: Février 2018 - Février 2020