arrow drop search cross

Scolariser les enfants


scolarité

Le système éducatif français, comment ça marche ?

 

L’école est gratuite, laïque et obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans vivant en France. Certains établissements scolaires privés proposent quant à eux des enseignements payants.

La rentrée débute en septembre et les cours se déroulent du lundi au vendredi dans la majorité des écoles privées ou publiques. Toutes les six semaines environ ainsi qu’en juillet et en août, les élèves bénéficient de vacances. Des zones géographiques (A,B,C) délimitées par les académies indiquent à partir de quelle semaine les enfants sont en vacances pour mieux gérer les départs. De ce fait, à Nice, les élèves sont soumis à la zone B et ne partiront pas en même temps en vacances que les élèves vivant à Saint-Etienne (qui sont rattachés à la zone A).
Calendrier des vacances scolaires pour la zone B

 

Les différents niveaux scolaires

 

  • L’école maternelle : elle reçoit les enfants de 3 à 6 ans et n’est pas obligatoire. Elle permet toutefois d’offrir des opportunités d’éveil et de socialisation, elle est donc généralement appréciée par les parents qui y placent leurs enfants.
     
  • L’école élémentaire (ou primaire) : elle est obligatoire et accueille les enfants à partir de 6 ans. A partir de l’école élémentaire, les enfants commencent à lire, écrire et compter. Il y a différents niveaux au sein de l’école primaire : CP, CE1, CE2, CM1 et CM2.
     
  • Le collège : Après l’école élémentaire, les enfants rentrent obligatoirement au collège. Il accueille donc les enfants ayant réussi leur année de CM2 (environ vers 11-12 ans) pour les faire rentrer en classe de sixième. Au fur et à mesure des années réussies, l’élève passe de la sixième à la cinquième, de la cinquième à la quatrième, et de la quatrième en troisième, dernier niveau d’enseignement du collège. A l’issue de cette dernière année, un examen, nommé « brevet des collèges » est obligatoire pour valider l’année de troisième et rentrer au lycée.
     
  • Le lycée : Il n’est pas obligatoire, les élèves peuvent s’arrêter après l’obtention du brevet des collèges. La classe de « seconde » accueille donc les élèves sortant du collège et offre des enseignements généraux. En « première », les adolescents doivent choisir une filière (littéraire, scientifique, économique, etc.) dans laquelle se spécialiser. Enfin, en « terminale » les élèves passent l’examen final : le baccalauréat, qui clôt leurs années de lycée et ouvre les portes de l’enseignement supérieur en donnant accès à une université ou une école privée.

 

Public ou privé ?

 

De la maternelle au lycée, les établissements proposés peuvent être publics et privés.  Les écoles publiques sont gratuites, à l’inverse des écoles privées où le nombre de places est souvent limité et dont des frais de scolarisation sont demandés. 

 public privée

 N'hésitez pas à nous solliciter pour connaitre les établissements privés sur Nice et ses environs.

Établissements internationaux

 

 N'hésitez pas à nous solliciter pour connaitre les établissements internationaux sur Nice et ses environs.  Des cours, à majorité anglophone, y sont enseignés.

 

Et les prix dans tout ça ?

 

Bien que l’école soit gratuite pour tous dans l’enseignement public, certains éléments restent toutefois à la charge des parents comme l’achat des fournitures scolaires. Les enfants peuvent également être pris en charge par le service de restauration de l’établissement. Toutefois, ce dernier est payant.

Également, la garderie et autres activités extra-scolaires ne sont généralement pas gratuits.

Enfin, le trajet entre le lieu de résidence et l’école peut engendrer des coûts. Les transports en commun de Nice et de ses environs proposent toutefois, des prix préférentiels pour les élèves.

Envibus propose aussi des abonnements à 5 € durant la période scolaire des enfants de maternelle et de primaire avec son PASS ÉCOLE.
Palmbus quant à lui offre une année de transports en illimité pour les adolescents durant leur quatorzième année, une fois passé 15 ans, ils doivent souscrire à un pass scolaire ou une carte jeune en fonction de leurs besoins. Plus d’informations sur les tarifs pratiqués.