arrow drop search cross

Avant le départ


Avant le départ, le scientifique doit penser à :

 

  • S’inscrire sur la base de données EURAXESS pour les chercheurs et doctorants. Sur cette plateforme il bénéficiera de conseils, pourra consulter les postes à pourvoir etc.
    > S’inscrire maintenant
  • Faire une demande de Convention d’Accueil (visa D) auprès de l’établissement d’enseignement supérieur qui l’accueille ou de s’assurer de l’acquisition d’une lettre d’invitation (Visa C) pour un séjour de moins de 90 jours. Vérifiez si vous avez besoin d'un visa.

Le visa D de long séjour : il concerne les séjours supérieurs à 90 jours en France et peut avoir plusieurs qualifications :  « Passeport Talent » (pour les individus ayant obtenu une convention d’accueil), « Etudiant » (pour les doctorants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français et qui ne disposent pas de contrat de travail en France), « Passeport Talent Famille » (pour les enfants de moins de 18 ans et les conjoints de chercheurs) et « Visiteur » (pour les conjoints de doctorants avec visa étudiant, les concubins de scientifiques et enfants majeurs). Chaque mention attribue des droits différents, par exemple la mention « Visiteur » ne permet pas de travailler en France, en revanche la mention « Passeport Talent Famille » l’autorise. Il est donc important de bien remplir sa demande de visa car une fois en France, il n’est plus possible d’effectuer de modifications.

A la fin de la validité du visa du chercheur et de sa famille, la demande de titre de séjour est essentielle pour pouvoir continuer à habiter sur le territoire.

Le visa C de court séjour (aussi appelé « Visa Schengen ») :
Ce visa concerne les séjours inférieurs ou égaux à 90 jours en France. Pour rappel, il n’est pas nécessaire disposer d’une convention d’accueil, une lettre d’invitation de l’établissement accueillant est suffisante.

  • Faire une demande de logement auprès du Welcome Center :
    > Faire une demande de logement au Faculty Club Nice ou Sophia Antipolis