arrow drop search cross

Recherche doctorale

Maison des études doctorales

Université Côte d’Azur est l’établissement de la Côte d’Azur accrédité à délivrer le diplôme de doctorat. Elle dispose pour ce faire de six Ecoles Doctorales qui couvrent l’ensemble des grands domaines scientifiques et qui coordonnent leurs actions au sein du Collège des Etudes Doctorales.

Pour accueillir et accompagner les doctorants, Université Côte d’Azur a créé une Maison des Etudes Doctorales (MED). La MED intègre le service qui apporte un support administratif aux encadrants des doctorants et au Collège des Etudes Doctorales (CED).

La MED a pour mission fondamentale de simplifier les démarches des doctorants à toutes les étapes de leur thèse et d’être une instance d’accueil favorisant les interactions entre les doctorants.

Grâce à la présence d’un personnel du Welcome center lors du premier rendez-vous, c’est aussi le lieu où pourront être prises en charge les questions relatives à la carte de séjour, à l’ouverture d’un compte en banque, aux démarches pour obtenir la sécurité sociale etc.

Accéder au portail de la Maison des Etudes Doctorales

Ecoles Doctorales

Les écoles doctorales sont rattachées aux établissements d'enseignement supérieur.  Elles coordonnent leurs actions au sein du Collège des Etudes Doctorales (CED). Leur rôle consiste à fédérer un ensemble d'équipes de recherche qui prennent en charge la formation et le devenir des doctorants.

Ces structures offrent au futur docteur un encadrement scientifique de haut niveau ainsi qu'une préparation à l'insertion professionnelle.



Les critères déterminants pour l’accréditation des écoles doctorales sont les suivants :

  • les liens avec la recherche et la qualité scientifique des laboratoires,
  • la procédure de recrutement des doctorants et la politique de financement des thèses,
  • le potentiel d'encadrement et la politique de formation,
  • les partenariats avec le monde socio-économique
  • l'incitation à la mobilité et à l'ouverture européenne et internationale.



Université Côte d’Azur est accréditée, seule ou avec un autre établissement, pour accueillir les six Écoles doctorales ci-dessous.

  • ED SFA (co-accréditée avec Mines Paris Tech) : 
Le périmètre de l’Ecole Doctorale Sciences Fondamentales et Appliquées couvre les mentions de diplôme suivantes : Astrophysique Relativiste, Mathématiques, Mécanique, Matériaux, Sciences et génie des matériaux, Mécanique numérique et matériaux, Physique, Chimie, Sciences de l'Environnement, Sciences de la Planète et de l'Univers, Sciences pour l'Ingénieur. 
Elle regroupe 18 laboratoires.
  • ED STIC (co-accréditée avec Mines Paris Tech) : 
L'Ecole Doctorale Sciences et Technologies de l'Information et Communication, sous l'égide des COMUE UCA et PSL(Paris Sciences Lettres), délivre les diplômes et formations pour les thèses de doctorat en électronique, informatique, automatique et traitement du signal et des images. 
Elle regroupe 3 laboratoires mixtes de l’Université et du CNRS, des équipes d'Inria et de l'Ecole Mines ParisTech.
  • ED SVS : 
L'Ecole Doctorale  Sciences de la Vie et de la Santé couvre les grands champs suivants : Biologie des interactions et écologie, Immunologie et Microbiologie, Recherches cliniques et thérapeutiques, Interactions moléculaires et cellulaires. Elle regroupe l'ensemble des équipes de recherche ayant une activité dans le domaine des Sciences de la Vie et de la Santé, soit un total de 82 équipes.
  • ED DESPEG : 
L'Ecole doctorale Droit, et Sciences Politiques, Economiques et de Gestion délivre le diplôme de doctorat et les formations doctorales  en sciences juridiques, sciences politiques, économiques et de gestion. 
Cette vocation pluridisciplinaire lui permet de développer des synergies entres économistes, juristes, politistes et gestionnaires qui peuvent avoir des champs de recherches voisins et complémentaires avec des méthodologies différentes.
Elle s'adosse à 6 laboratoires du site.
  • ED SHAL : L'Ecole Doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres forme les doctorants inscrits dans les 22 disciplines suivantes : Anthropologie ; Ethnologie ; Etudes occitanes; Geographie ; Préhistoire ; Histoire et archéologie des mondes anciens et médiévaux ; Histoire et civilisations des mondes moderne et contemporain; Information et Communication ; Langue, Littérature et Civilisation Françaises ; Langue, Littérature et Civilisation Anglaises ; Langue, Littérature et Civilisation Italiennes ; Langue, Littérature et Civilisation Espagnoles ; Langue, Littérature et Civilisation Allemandes; Langues et littératures anciennes ; Littérature Générale et Comparée ; Philosophie ; Psychologie ; Sciences de l'éducation ; Sciences du Langage ; Sociologie ; Arts vivants dominante danse;  Arts vivants dominante Musique; Arts vivants dominante théâtre. 
Les doctorants sont accueillis dans 11 équipes de recherche avec un fort potentiel d'encadrement.
  • ED SMH (co-accréditée avec Aix-Marseille Université) : 
L'Ecole Doctorale  Sciences du Mouvement Humain est adossée à un laboratoire de Nice et un laboratoire d'Aix-Marseille. Elle forme des doctorants dans les sciences du mouvement humain, orientées notamment vers le sport de haut niveau d'une part, la santé d'autre part (fragilité, vieillissement, sport et santé).

Structures de recherche

Université Côte d’Azur fédère les synergies entre les équipes de recherche de ses différents membres. C’est une université intensive en recherche qui a notamment obtenu en 2016 le label et le financement des prestigieuses « Initiatives d’Excellence » (IDEX).

L'IDEX UCAJEDI se structure autour de cinq Académies d’Excellence reflétant tout le spectre scientifique du site. Il finance la création de programmes de recherche et de formation qui promeuvent la transdisciplinarité.

Les domaines scientifiques couverts par les équipes de recherche d’UCA sont portés principalement par les structures suivantes :

  • le CNRS - Direction Régionale de la Côte d'Azur,
  • l'INRIA Sophia Antipolis Méditerranée,
  • l'Observatoire de la Côte d'Azur,
  • l'Université Nice Sophia Antipolis.

Welcome Center

Véritable point d'entrée à l'Université Côte d'Azur, Welcome Center accueille et accompagne dans leurs démarches administratives les invités chercheurs et enseignants d’Université Côte d’Azur.

Il s’agit d’un service dédié pour améliorer le séjour et faciliter les démarches : aide administrative, événements pour favoriser l'insertion et faire de belles rencontres, location de logements pour quelques mois... Pour profiter de ces services et bénéficier des avantages proposés par Welcome Center, il faut s’inscrire pour rejoindre la communauté.

Aller vers le site du Welcome Center

Service commun de la documentation

Le Service Commun de Documentation de l’Université Côte d’Azur accompagne et forme les doctorants sur toutes les questions afférentes à la publication des résultats de leurs recherches, depuis la sensibilisation au risque de plagiat jusqu’au dépôt légal de la thèse et la propriété intellectuelle, en passant par le suivi éditorial d’un article de revue et la gestion des droits d’auteur.

Il est à votre disposition pour :

  • Le dépôt de votre thèse;
  • L’accompagnement à la publication;
  • La prévention du plagiat;
  • La manipulation et la gestion des données.

Pour en savoir plus cliquer sur SCD Travaux, Publications, Thèses et Données

Quelles sont les conditions pour faire une thèse ?

Quelles sont les conditions pour faire une thèse ?

Votre candidature en doctorat repose sur quatre éléments essentiels :

  1. Etre titulaire d'un diplôme national de Master ou d'un autre diplôme français ou étranger équivalent au grade de Master (obtenu à l’issue d’un parcours de formation établissant l’aptitude à la recherche). Si vous n’avez pas de diplôme français conférant le grade de Master, vous devez effectuer une demande de dispense auprès de l’école doctorale que vous souhaitez intégrer.
  2. Avoir pris contact avec un directeur de thèse habilité à diriger les recherches (HDR) et un laboratoire d’accueil, et avoir obtenu leur accord pour vous inscrire en thèse.
  3. Avoir défini un projet de recherche doctorale (sujet de thèse). Il est à noter que la plupart des laboratoires et des écoles doctorales affichent sur leur site une liste (non exhaustive) des sujets de thèse qu’ils proposent.
  4. Selon les écoles doctorales, avoir obtenu un financement pour la durée de la thèse.

Comment postuler à un sujet de thèse ?

Inscription en 1ère année

Avant de pouvoir s'inscrire il est nécessaire de poser un dossier de candidature à un doctorat dans l'école doctorale de son choix.

Pour connaitre les modalités du dépôt de dossier, consultez la page des écoles doctorales.

Quand vous avez reçu l'accord de l'école doctorale pour votre admission en 1er année de thèse, vous devez vous inscrire administrativement auprès du service de scolarité que vous aura indiqué l'écile doctorale dont vous dépendez. 


En cas de difficultés, vous pouvez trouver des informations sur le portail de la Maison des Etudes Doctorales.

Inscription en 2ème ou 3ème année

La réinscription en 2ème ou en 3ème année est très simple à réaliser. Vous devez avoir obtenu l’accord de votre encadrant. Cet accord est transmis à l’école doctorale dont vous dépendez et validé par le secrétariat du collège des études doctorales. Vous devez alors réaliser simplement une réinscription administrative.

Prolongation de la thèse

Au-delà de la 3ème année d’équivalent temps plein recherche, des prolongations annuelles peuvent être accordées à titre dérogatoire par le Président de l’établissement, sur demande motivée du doctorant, sur proposition du directeur de thèse et après avis du comité de suivi et de la direction de l’école doctorale.

De telles prolongations doivent conserver un caractère exceptionnel. Elles interviennent dans des situations particulières et ne sauraient en aucun cas modifier substantiellement les exigences du travail de recherche définies dans la convention de formation doctorale. La même disposition s’applique au-delà de la 6ème année pour les doctorants sans contrat doctoral financé qui, devant travailler par ailleurs, sont considérés comme ne pouvant consacrer qu’un mi-temps à leur recherche doctorale.

Si le doctorant a bénéficié d’un congé de maternité, paternité, d’un congé d’accueil de l’enfant ou d’adoption, d’un congé parental, d’un congé maladie d’une durée supérieure à quatre mois consécutifs ou d’un congé d’une durée d’au moins deux mois faisant suite à un accident du travail, la durée de préparation du doctorat est prolongée de droit de la durée du congé si l’intéressé en formule la demande.

La durée de la formation doctorale d’un doctorant en situation de handicap peut être prolongée par le chef d’établissement si le doctorant en fait la demande motivée.

Comment financer sa thèse ?

L'arrêté du 25 mai 2016, et notamment son article 11, stipule que lors de l'inscription annuelle en doctorat, le directeur de l'école doctorale veille au bon déroulement des travaux de recherche du doctorant et de préparation de la thèse, en vérifiant que sont garanties :

  • les conditions scientifiques
  • les conditions matérielles
  • les conditions financières

Il existe plusieurs sources de financement possibles : financements communs à toutes les écoles doctorales ou financement spécifiques.

Les sources de financement communes à toutes les écoles doctorales
Les sources de financement spécifiques

 

Pour trouver des informations sur des financements plus spécifiques, vous pouvez vous référer au Guide des financements en ligne proposé par l'ANDèS (Association Nationale des Docteurs en Sciences).

Comment choisir son sujet de thèse ?

Dans l’idéal, un sujet de thèse doit se construire progressivement. Il n'y a pas a priori de bon ou de mauvais sujet de thèse. Toutefois, il est important que le sujet remplisse au minimum trois conditions :

Dans l’idéal, un sujet de thèse doit se construire progressivement, au fil des semaines, voire des mois, qui précèdent la demande d’un contrat doctoral ou la première inscription en thèse.

Ce sujet se construit en s’appuyant sur des lectures (bibliographie, sources), en discutant avec des enseignants, et surtout en discutant avec son/sa futur.e directeur.trice de recherche.


Vous avez plusieurs possibilités :

Lors de cette étape, l’étudiant entre dans un processus de lecture, de réflexion et de discussions avec son directeur ou d'autres personnes ressources qui peuvent apporter un avis supplémentaire sur la faisabilité du projet ou la pertinence de l’approche utilisée. Le choix du sujet et l’élaboration du projet de recherche ne sont pas des décisions qui se prennent instantanément. Elles doivent être les plus éclairées possible.

Comment avoir une cotutelle internationale de thèse ?

Le régime de la cotutelle internationale de thèse est défini par l'arrêté du 6 janvier 2005.

La cotutelle peut être demandée avant le début de la thèse ou lors de la 1er année de thèse

Une convention doit être établie entre les deux établissements concernés. Il peut s'agir :

  • d'une convention spécifique conclue pour une thèse,
  • d'une convention-cadre spécifiant les conditions générales, chaque thèse faisant l'objet d'une convention d'application.

Dans les deux cas, cette convention doit être adressée à l’École Doctorale concernée qui traitera le dossier.

Téléchargez le modèle de convention établi par l’Université Côte d’Azur :
 
modèle en français / modèle bilingue

Téléchargez le document d’information sur la cotutelle internationale de thèse

L'étudiant doit être régulièrement inscrit dans les deux universités. En ce qui concerne UCA, les règles générales d'inscription en thèse s'appliquent :

  • si l'étudiant n'est pas encore inscrit, il doit soumettre une demande d'autorisation d'inscription en accompagnement du projet de convention
  • les étudiants déjà inscrits en thèse à UCA peuvent proposer une convention de cotutelle au cours de leur première année de doctorat ou, au plus tard, au début de leur deuxième année.

Le principe de la convention est la réciprocité : la thèse fait l'objet d'une soutenance unique dans l'un des deux établissements, à la suite de laquelle le titre de docteur est conféré en France et dans l'autre pays. Ce titre peut être conféré, soit par délivrance d'un diplôme conjoint, soit par la délivrance du diplôme de doctorat dans chacun des deux pays (modalité à préciser dans la convention).

Les conditions de la soutenance, quel que soit l'établissement dans lequel celle-ci a lieu, doivent respecter les règles définies par l'arrêté du 7 août 2006 relatif aux études doctorales. Toutefois, "lorsque les règles applicables aux études doctorales dans les pays concernés comportent des aspects incompatibles entre eux, les établissements français sont autorisés à déroger aux dispositions de l'arrêté prévu à l'article L. 612-7 du code de l'éducation sur ces aspects particuliers, dans le respect des dispositions du présent arrêté et dans les conditions définies par la convention" (arrêté du 6 janvier 2005 art. 4 modifié par arrêté du 7 août 2006).

Pour les cotutelles s'inscrivant dans le cadre de l'appel d'offres annuel de l'Université Franco-Italienne (UFI), utiliser le modèle de convention imposé par cet établissement.

Dans le cas particulier du Québec, utiliser le formulaire spécial annexé à la convention-cadre franco-québécoise d'octobre 1996.

Dans tous les autres cas (par exemple une convention proposée par l'université partenaire), veiller à ce que le texte respecte bien toutes les dispositions de l'arrêté du 6 janvier 2005.

NB : La convention de cotutelle ne comporte aucune clause relative au financement des déplacements, mais elle peut permettre de solliciter des subventions dans le cadre d'appels d'offres spécifiques.

Réaliser sa recherche

Faire une thèse est un travail de longue haleine mais doit être aussi un plaisir ! Ce travail procure un grand nombre de satisfactions mais il est très exigent. Il doit impérativement conduire à un apport original dans le domaine choisi, s’appuyant sur une recherche personnelle. L’intégrité scientifique fait d’ailleurs l’objet d’une formation devenue obligatoire pour tous les doctorants.

Il requiert donc de la persévérance, un esprit d'initiative, un bon sens de l'organisation. Il permet d'apprendre à réaliser des recherches documentaires, à analyser des informations, à synthétiser ses connaissances mais aussi à savoir communiquer aussi bien oralement que par écrit sur l'avancement de ses travaux et sur leurs résultats.

La méthode de travail dépend du domaine de recherche mais aussi de l'encadrant et de l'équipe à laquelle appartient le doctorant.

Ethique de la recherche

Les questions liées à l’éthique et à l’intégrité scientifique sont passées du domaine de la responsabilité individuelle des actrices et des acteurs de la recherche à une préoccupation collective.

C’est ainsi que des codes de bonne conduite ou de bonnes pratiques et des chartes ont été élaborés et diffusés pour éviter des comportements déviants qui peuvent contribuer au rejet des enseignements de la recherche.

L’Union Européenne a fait de ce sujet une priorité dans le cadre des actions Horizon 2020 avec, en 2011, l’ European code of conduct for research integrity.

En France, après diverses initiatives, le rapport Corvol remis en juin 2016 au Secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche débouche sur 16 propositions qui sont mises en application depuis. Institutionnellement, ce sont les Référents Intégrité Scientifique qui ont dans les établissements la mission de veiller au respect et à la promotion de l’intégrité scientifique ; au niveau national, l’Office Français d’Intégrité Scientifique, créé en mars 2017, est la structure qui permet d’élaborer des référentiels, d’émettre des avis, de diffuser des informations et enfin de valoriser les travaux et recherche sur les questions de l’intégrité scientifique.

 

Un recensement des infractions à l’éthique scientifique conduit à distinguer :

 

- la fraude scientifique générique, recouvrant la fabrication de données, la falsification de données, le plagiat ;

- les pratiques douteuses de recherche sur les données ;

- les pratiques de recherche inappropriée ;

- les pratiques douteuses liées aux publications ;

- les autres pratiques douteuses de recherche ;

- les conflits d’intérêt.

 Le traitement des allégations de manquement à l’intégrité scientifique de plusieurs facteurs notamment du type de manquement et du statut des personnes concernées, de la juridiction éventuellement compétente.

 

Le référent

 

Le référent va instruire de façon strictement confidentielle l’allégation de manquement, formulée de façon non anonyme, dans une procédure contradictoire, éventuellement avec l’aide d’experts intérieurs ou extérieurs à l’établissement qui peut déboucher sur une médiation. Le chef d’établissement informé aux différentes étapes pourra décider de saisir la section disciplinaire de l’établissement, en fonction des éléments portés à sa connaissance par le référent.

L’intervention du référent a également une dimension supplémentaire, celle de contribuer à diffuser des informations, à proposer, en lien avec les instances pertinentes, des formations qui permettent de sensibiliser les personnels et les doctorants et de les alerter sur les conséquences de pratiques qui, fréquemment sans que les acteurs n’en soient conscients, peuvent être contraires à l’éthique et à l’intégrité scientifique.

Le référent éthique et intégrité scientifique nommé par les Présidents de l’UNS et de l’UCA est Michel Rainelli, Professeur émérite, chercheur au GREDEG, UNS et CNRS, UMR 7321.

Les demandes d’information, de conseil, les allégations de manquement à l’éthique et à l’intégrité scientifique sont à envoyer à referent.integrite.scientifique@unice.fr

 

Quelques textes de référence :

 

  Pour en savoir plus :   Rapport Corvol, « Bilan et propositions de mise en œuvre de la charte d’intégrité scientifique »

• Consulter le Vademecum intégrité scientifique : OFIS

Pour en savoir plus : Code de conduite européen pour l’intégrité en recherche

 

Suivre des formations

Les docteurs ont besoin aujourd’hui d’acquérir des savoirs transversaux qui leur permettront d’être encore plus attractifs auprès des employeurs, qu’ils soient publics ou privés.

Le doctorat doit permettre d’acquérir une formation dans un domaine de recherche pointu, mais également de se former pour trouver un emploi après la thèse, dans le domaine de la recherche publique, de la recherche privée ou dans tout autre domaine.

La formation d'aide à l'insertion professionnelle s'inscrit dans le parcours universitaire du doctorant afin de lui garantir une meilleure insertion professionnelle. Cette formation a aussi vocation à proposer des ouvertures permettant au doctorant de ne pas s’enfermer dans son domaine de spécialité.

Le service formation et gestion des compétences coordonne la mise en œuvre d'actions de formation à destination des doctorants réparties selon 6 grands axes : Langue; Communication ; Management ; Efficacité professionnelle : Enseignement et Recherche ; Santé et Sécurité.

Chaque doctorant inscrit à Université Côte d’Azur doit avoir suivi des heures de formation dites "professionnalisantes" pour être autorisé à soutenir sa thèse.

Ces formations sont OBLIGATOIRES (elles conditionnent la soutenance). A ce titre, le doctorant et le directeur doivent signer dès la 1èrere année d’inscription une convention de formation doctorale.

La validation des formations est effectuée par la direction de l'école doctorale.

Qui est concerné ?

Les Doctorants avec une mission complémentaire d’enseignement de 64h

   

Ils doivent suivre au total 90 heures de formation réparties ainsi :

  • 30 h de formations disciplinaires, de spécialités et transverses
  • 35 à 45 h de parcours pédagogie obligatoire (à suivre en 1ère année)
  • 15 à 25h au choix (professionnalisante ou disciplinaires, de spécialités ou transverses). 

 

Les Doctorants sans charge d'enseignement

Ils doivent suivre au total 90 heures de formation réparties ainsi :

  • 30 H de formations disciplinaires, de spécialités et transverses
  • 30 H de formation professionnalisante à sélectionner parmi les modules de l’offre doctorale parmi les domaines : communication, santé-sécurité, langues ou management.
  • 30 H au choix (professionnalisante ou disciplinaires, de spécialités ou transverses).

Les differents types de formation

Les formations disciplinaires, de spécialités ou transverses

Chaque école doctorale propose un programme de formations disciplinaires, de spécialité ou transverses (séminaires, colloques, …). 

La consultation de l’offre ainsi que les inscriptions se font auprès de votre école doctorale

Pour toute question, vous devez contacter votre école doctorale.

Les formations professionnalisantes

L'organisation des ces formations est confiée à un service « Formation professionnalisante des doctorants » au sein du Pôle Formation de la Direction des Ressources Humaines de l'Université Nice Sophia Antipolis qui opère pour UCA

Comment s'inscrire ?

  1. Repérez la(les) formation(s) qui vous intéresse(nt) sur internet dans la rubrique Consulter l'offre de formation 2017 et relevez le code des formations (exemple : le code est COM05 pour la formation Prise de parole en public)
  2. Connectez-vous sur la plateforme SYGEFOR (SYstème de GEstion des FORmations) et identifiez-vous au moyen de votre login ENT
  3. Complétez votre espace personnel à la première identification et mettez à jour vos données régulièrement Vous travaillez dans une Unité Mixte de Recherche (UMR) ? Vous devez renseigner dans votre fiche personnelle les coordonnées de votre correspondant formation. Consultez la liste des correspondants formation par UMR
  4. Cliquez sur "s'inscrire aux stages en cours" puis sélectionnez l'ensemble des formations qui vous intéressent et suivez la procédure jusqu'à son terme.
  5. A l'issue de la procédure, vous devrez imprimer le formulaire et le faire signer par votre directeur de thèse.

Consultez si besoin le guide d'utilisation SYGEFOR

Pour vous inscrire, vous devez impérativement disposer de votre Sésame ent.unice.fr

Impossibilité à participer à une formation

En cas de désistement, contactez le plus rapidement possible le service formation en cliquant ici en renseignant l'intitulé de la formation concernée. Vous devez préciser le motif de votre empêchement

Toute absence non signalée à un stage peut entraîner l'annulation des inscriptions à tous les autres stages du programme.

Mesure dérogatoire

Des dérogations peuvent être accordées au cas par cas par l’école doctorale (étudiants salariés, contrats CIFRE, cotutelles internationales, ...)

Tout doctorant peut, par dérogation exclusivement et avec avis du directeur de l'école doctorale dont il dépend, faire une demande pour une formation présente dans le plan de formation des personnels mais qui ne serait pas dans l’offre doctorale validée par le Collège des Etudes Doctorales.

----
Contact pour les formations professionnalisantes :
Service Formation de l’université 
drh-formations@unice.fr 
04 92 07 63 83.

Quelques réponses

Peut-on changer de directeur de thèse ?

Toute demande de changement de directeur de thèse doit faire l'objet d'un courrier mentionnant l'accord du doctorant concerné, de l'ancien directeur et du nouveau directeur.
Il est évident que le changement de directeur de thèse ne peut avoir lieu à quelques mois de la soutenance ! S'il a lieu, il doit intervenir au cours de la première moitié de la thèse (18 premiers mois).

Peut on changer le titre d'une thèse ?

Il convient de distinguer le sujet ou le projet de thèse du titre de la thèse, lesquels se confondent au départ. Il arrive parfois que le titre final ne corresponde pas au titre initial. Il existe des règles fixées par les Écoles doctorales.

 

Est-il toujours possible de s'inscrire en doctorat sans financement ?

Il est toujours possible de préparer un doctorat sans être financé. Conformément à l'arrêté du 7/08/2006 relatif à la formation doctorale, il appartient au directeur de l'école doctorale lors de la première inscription en doctorat de s'assurer que les conditions scientifiques, matérielles et financières sont réunies pour garantir le bon déroulement des travaux de recherche du candidat et de préparation de la thèse.

 

Peut-on établir des contrats doctoraux pour une durée inférieure à trois ans (ex : uneassociation caritative propose de financer un doctorant pendant douze mois) ?

Non, dans cette hypothèse, un contrat ad hoc basé sur l'article 4 de la loi n°84-16 du 11 janvier 1984 citée au 1.1.5 devra être établi pour une durée de 12 mois.

 

Quelle est la durée de la période d'essai du contrat doctoral ? Deux ou trois mois ?

Le décret prévoit que le contrat "peut comporter" une période d'essai d'une durée de deux mois et si une période d'essai est prévue, elle n'est pas renouvelable. La période d'essai n'est pas obligatoire.

 

 

 

 

Formalités pour soutenir

Avant la soutenance

L’autorisation de soutenir une thèse est accordée par le chef d’établissement, après avis du directeur de l’Ecole doctorale et sur proposition du directeur de thèse. Celui-ci aura préalablement sollicité deux rapporteurs extérieurs, dont l’avis sera décisif.

  1. L’Ecole doctorale établit, en lien avec le directeur de thèse, un formulaire de désignation des rapporteurs. Selon les Ecoles doctorales, la désignation des membres du jury intervient en même temps ou après la désignation des rapporteurs.
  2. La date de soutenance est fixée en tenant compte du temps nécessaire aux rapporteurs pour lire le document et rendre leur rapport, temps auquel il faut ajouter le délai règlementaire de 4 semaines nécessaire aux formalités administratives : cela conduit en général à lancer le processus d’organisation de la soutenance 9 semaines avant sa date prévisible.
  3. Le doctorant doit alors fournir au secrétariat de son Ecole doctorale diverses attestations :
    • Attestations de formations professionnalisantes suivies en dehors de UCA ou autre établissement (à valider par le responsable de chaque formation). Les formations professionnalisantes suivies à l'UCA ne nécessitent pas d'attestation (le pôle formation les fournit à l'ED)
    • Attestations de formations scientifiques (à valider par le responsable de chaque formation).
    • et le récapitulatif des formations suivies pendant la durée de la thèse.
  4. Le doctorant doit aussi déposer le manuscrit de sa thèse auprès du Service Commun de Documentation (consignes pour le dépôt pour UCA ). Ce dépôt de thèse est obligatoire avant la soutenance : le diplôme ne sera pas édité si le dépôt de la thèse n'a pas été effectué
  5. La page de titre de la thèse doit respecter le modèle et la charte graphique d’UCA (modèle voir le paragraphe Rédaction de la thèse et conversion Pdf - Vous trouverez les mentions obligatoires à faire figurer). Le titre de la thèse doit être celui déclaré auprès de l'école doctorale.
  6. A réception des rapports, s'ils sont favorables, le processus d'autorisation de soutenance par l'établissement est lancé. Les documents de soutenance sont ensuite édités et à récupérer avant la soutenance.

Composition du jury

Le jury doit être composé d’au moins 4 membres (et au maximum de 8), dont au moins la moitié de professeurs ou personnels assimilés. La moitié du jury doit aussi être composée de personnalités extérieures à l’établissement et à l’école doctorale, choisies en raison de leurs compétences scientifiques ou professionnelles ou de leur notoriété dans le champ de recherche concerné.

La composition du jury tend à respecter un objectif de parité. Les rapporteurs ne doivent pas avoir pris une part active à la recherche du candidat et sont tenus de garder un regard critique et objectif sur le travail réalisé. Les directeurs de thèse ne sont pas membres du jury. Ils peuvent assister à la soutenance mais ils ne participent pas aux décisions.

Le directeur de thèse (ou les directeurs de thèse) participe au jury. Il assiste à la discussion et sa participation demeure précieuse pour la bonne compréhension des travaux qu'il a encadrés. Il peut, le cas échéant,  éclairer les débats menant à la décision. Il n'a donc pas vocation à mener les débats et, s’il assiste à la délibération,  ne prend pas part à la décision finale.  Le directeur de thèse est donc pris en compte dans les ratios qui peuvent être considérés au sein du collège doctoral pour les membres internes ou externes à l’établissement de rattachement.

Il ne signe pas le procès-verbal de délibération, mais signe le rapport de soutenance. Lorsque le rapport de soutenance fait état de la délibération, il doit figurer que cette décision a été prise par les membres du jury hors directeur(s) de thèse.

Le directeur de thèse figure sur la liste des membres du jury, y compris pour le dépôt légal des thèses.

Pour autant, bien que la circulaire du 24 mars 2015 relative aux modalités d’élaboration et de délivrance des diplômes nationaux et de certains diplômes d’Etat par les établissements d’enseignement supérieur relevant du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche  ne le précise pas, en raison de son antériorité par rapport à l’arrêté du 25 mai 2016, il est souhaitable que le parchemin du diplôme soit complété par la mention du directeur de thèse.

Soutenance et délibération

Le président du jury est élu par les membres du jury avant la soutenance. Il doit être professeur ou assimilé ou un enseignant de rang équivalent.

Après la soutenance,

  • Les membres du jury signent le procès-verbal de soutenance
  • Ils rédigent et signent le rapport de soutenance
  • Le président du jury complète et signe l'avis du jury pour la reproduction de la thèse.

A l'issue de la délibération (où, par défaut, ne sont pas conviés les membres invités), le président du jury fait parvenir au secrétariat de l'école doctorale :

  • Le procès-verbal de soutenance,
  • Le rapport de soutenance,
  • L’avis du jury pour la reproduction de la thèse : indiquer le nom du Président du jury de thèse (aucun montage ou collage n'est accepté pour ce document). Consignes pour remplir le document.

Ces documents doivent être rendus, remplis au secrétariat de l'école doctorale, rapidement après la soutenance.

 

Cas particuliers

Sujet de thèse nécessitant une soutenance à huis clos

L’arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale permet au chef d’établissement de déroger, à titre exceptionnel, au caractère public de la soutenance de thèse dans les cas où le sujet de la thèse présente un caractère confidentiel avéré. 

Afin de simplifier les démarches liées aux demandes de dérogation, le CED met à disposition un formulaire type : demande d'autorisation. Ce formulaire est à remplir par le Directeur de thèse et à retourner au CED signé par :

  • le Directeur de thèse
  • le Doctorant
  • le Directeur de l'ED

Le CED met également à disposition des ED un accord de secret type pour préserver la confidentialité des travaux vis-à-vis des membres du jury, des participants, ou des rapporteurs (en cas de soutenance de thèse à huis-clos et/ou dans les cas où la confidentialité est imposée contractuellement, notamment par un partenaire industriel). 

Soutenance de thèse demandant un engagement de confidentialité d’un membre du jury ou d’un participant à un jury.

Il est demandé à la ou les personne(s) concernée(s) de remplir le document d’engagement de confidentialité et de le remettre au Président du jury au moment de la soutenance.

Soutenance à l’extérieur de l’Université Côte d’Azur

Une demande d'autorisation écrite, avec justificatif, est à solliciter par le Directeur de Thèse auprès du Président d'UCA, sous couvert de la Direction de l'Ecole Doctorale.

Soutenance avec visio-conférence


UCA autorise le principe des soutenances de Thèse et d'HDR avec la participation de membres du jury en visio-conférence.

Les règles d’application sont détaillées dans la Procédure pour les soutenances de thèse ou d'HDR avec participation d'une partie du jury en visio-conférence.

Doctorat européen

Le "doctorat européen" n'est pas défini par un texte réglementaire, mais résulte d'une initiative prise en 1992 par le Comité de liaison des Conférences de Recteurs et Présidents des Universités des pays membres de la Communauté Européenne (devenu ensuite la Confédération des Conférences des Recteurs de l'Union européenne, et fusionnée en 2001 au sein de l'Association Européenne des Universités [EUA]). C'est en fait un "label" décerné par l'Université en sus du Doctorat lorsque les 4 conditions suivantes sont remplies :

  • l'autorisation de soutenance est accordée au vu de rapports rédigés par au moins deux professeurs appartenant à deux établissements d'Enseignement Supérieur de deux Etats membres de la Communauté Européenne autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu ;
  • un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d'Enseignement Supérieur d'un Etat membre de la Communauté autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu ;
  • une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue de la Communauté autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays où est soutenu le doctorat ;
  • ce doctorat devra avoir été préparé, en partie, lors d'un séjour d'au moins un trimestre dans un autre pays membre de la Communauté (justificatif obligatoire).

La demande de label Doctorat Européen est à remplir et à renvoyer au secrétariat de l'Ecole Doctorale avec le justificatif du séjour dans la CEE.

Soutenance par VAE

Procédure pour les demandes de soutenance par VAE

Conformément à la décision du CEVU du 9 octobre 2009, le candidat souhaitant soutenir une thèse par Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) doit adresser au Directeur de l'École Doctorale concernée un Dossier de Pré-Orientation fourni par Asure Formation . Il sera soumis à évaluation par le Conseil scientifique du Collège des Études Doctorales.

Le candidat doit avoir préalablement choisi un accompagnateur - qui pourra être son futur directeur de thèse - pour l'aider à préparer son Dossier de Pré-Orientation.

Le Conseil scientifique du Collège des Études Doctorales se réunit en réunion ad hoc pour évaluer la demande et émettre un avis qui sera transmis au candidat.

Critères d’évaluation

  • le candidat doit être accompagné d’un directeur qui valide sa démarche et est prêt à l'accompagner jusqu'à la soutenance ;
  • le candidat doit présenter un dossier prouvant son aptitude à définir un projet correctement délimité, dont les enjeux scientifiques et les objectifs sont clairement décrits, et à mener son programme de recherche en autonomie ;
  • le candidat doit avoir publié ;
  • le dossier du candidat doit être d'un niveau qui le rend, a priori, qualifiable par le CNU ;
  • la thèse peut être une thèse sur travaux, mais en tout état de cause, l'ensemble des articles rassemblés doit être accompagné d'une introduction, d'une conclusion et d'une bibliographie spécifiques.

Modifications du manuscrit

En cas de demande de modifications par le jury,

le doctorant dispose d'un délai de 3 mois pour effectuer ces modifications et les envoyer au Service des thèses de la BU de son campus. Consultez la page des BU pour le dépôt de manuscrit.

Le dépôt après la soutenance est autorisé.

Pour des corrections mineures

Les corrections sont validées dès réception par la BU de l’avis du jury le spécifiant. La validation des corrections est effectuée par le directeur de thèse en relation avec le doctorant.

En l’absence de dépôt dans les délais, c’est la thèse déposée avant soutenance qui est archivée et diffusé.

Pour des corrections majeures

Les corrections sont validées dès réception par la BU de l’avis du jury le spécifiant et du courriel de l’école doctorale certifiant que les corrections demandées ont été effectuées, sous la responsabilité d’un membre du jury désigné.

La délivrance de l'attestation de diplôme est conditionnée à la remise de la thèse corrigée.

Un dépôt après soutenance non demandé par le jury sur le formulaire " Avis du jury sur l'archivage et la diffusion de la thèse soutenue" ne sera pas accepté.

Documents à fournir après la soutenance :

  1. Les fichiers informatiques corrigés. Un seul dépôt après soutenance.
  2. Le formulaire Conformité de la version électronique corrigée

Valoriser son travail de recherche

Participer à des congrès, colloques et journées thématiques

Un bon moyen de diffuser son travail de recherche est de fréquenter les congrès, colloques ou journées thématiques. Cela permet d'avoir un "jugement" extérieur sur la qualité du travail, sur son originalité, sur son positionnement par rapport à des travaux réalisés dans le même domaine ou dans des domaines connexes.

C'est aussi un bon moyen pour s'entrainer à défendre ses idées mais aussi pour enrichir son travail grâce aux remarques que des personnes externes peuvent formuler. 

Publier

Publier permet d'obtenir une reconnaissance de son travail. De plus, le moyen d'évaluation de tout travail de recherche, que ce soit d'un point de vue personnel ou ou pour un laboratoire, passe par l'examen du nombre et de la qualité des publications.

Dans certaines Ecoles Doctorales, un nombre minimum de publications issues de la thèse est requis pour pouvoir soutenir.

Toutes les publications issues d’une thèse UCA doivent respecter la charte de signature scientifique d’UCA (voir ici)

Une aide peut être apportée au doctorant par le Service Commun de la Documentation (informations).

Vulgariser

Il peut être aussi intéressant de saisir diverses opportunités de faire connaître son travail au grand public ou auprès des élèves des lycées et collèges. Diverses opérations de médiation scientifique en fournissent l’occasion : la Fête de la Science, la Semaine du Cerveau, la Nuit des Coupoles Ouvertes, Ma thèse en 180 secondes. La participation à ces manifestations est décomptée en heures de formation.

Après la soutenance

Diffusion de la thèse et conservation

Le docteur - en tant qu’auteur - détient les droits patrimoniaux et moraux sur sa thèse.

L’établissement diffuse la thèse sur internet uniquement avec son accord et dans le cadre contractuel défini par la convention de diffusion. Le docteur conserve tous ses droits. Il est responsable du contenu de sa thèse et fournira une version diminuée pour diffusion en cas d'utilisation de documents soumis au droit d'auteur sans autorisation de diffusion du titulaire ou ayants-droits.

Pour définir précisément les usages autorisés sur son œuvre diffusée sur internet il est recommandé à l’auteur de la placer sous une des licences Creative Commons.

L’établissement diffusera la thèse sur son intranet hors clause de confidentialité. La version intégrale de la thèse, conforme à la version de soutenance, sera transmise au Centre informatique national de l’enseignement supérieur (CINES) pour y être conservée à titre patrimonial, en toute confidentialité et sans aucune diffusion.

Attestation de réussite et diplôme

  • Après la transmission à l'Ecole doctorale du procès-verbal de soutenance, du rapport de soutenance et de l'avis du jury sur la reproduction de la thèse, la Scolarité édite une Attestation de Réussite (ou diplôme provisoire) qui est à retirer à la Scolarité par l'intéressé ou qui peut être envoyée par courrier au domicile, sur demande écrite de l'intéressé.
  • Le Diplôme est édité dans les 12 mois minimum qui suivent la soutenance et doit être retiré personnellement. Contactez la Scolarité de l’UCA.

Décrets, Chartes et Règlements

Documents d'information relatifs à la recherche doctorale

* Arreté Mai 2016

* Réglement intérieur Ecoles Doctorales

* Modalités d’obtention du diplôme de doctorat

Document à télécharger et à renseigner 

> Charte du Doctorat 

Avant la thèse

Documents obligatoires à renseigner par le doctorant :
 
Concernant la Cotutelle :
Document d'information * Processus cotutelle 
Document à remplir > Demande de cotutelle

Pendant la thèse

 

Documents obligatoires à renseigner quelques semaines avant la soutenance

> Engagement de confidentialité
> Dépôt de thèse : résumé
> Convention de diffusion Internet

 

Autres documents utiles à renseigner 
 
Concernant la Cotutelle 

Après la thèse

Informations relatives aux consignes et avis du jury :
Documents à renseigner suite à la soutenance de la thèse :

A propos de la cotutelle

Le modèle de convention établi par l’Université Côte d’Azur :
 modèle en français / modèle bilingue

Le document d’information sur la cotutelle internationale de thèse

Le modèle de convention de l'Université Franco-Italienne (UFI),

Le formulaire spécial dans le cas particulier du Québec, formulaire annexé à la convention-cadre franco-québécoise d'octobre 1996.

Ecoles doctorales

Documents obligatoires à la soutenance  :
 
Autres documents relatifs à la soutenance :
 
Informations importantes :

* Télécharger le Règlement intérieur du Collège des études doctorales d’Université Côte d'Azur

Télécharger ici

Signature scientifique

Toutes les publications et productions issues des laboratoires, équipes de recherche d’Université Côte d’Azur doivent porter la signature commune des membres d’Université Côte d’Azur.

L’usage de cette signature est impératif. Il conditionne notamment la reconnaissance d’Université Côte d'Azur par la communauté des pairs et sa présence dans les classements internationaux. La direction d’Université Côte d'Azur est extrêmement vigilante sur le respect de cette signature et met en œuvre tous les moyens incitatifs nécessaires pour qu’elle soit correctement appliquée.

En savoir plus sur les modalités de la signature scientifique