arrow drop search cross

Faire une thèse

Quelles sont les conditions pour faire une thèse ?

Votre candidature en doctorat repose sur quatre éléments essentiels 

  1. Etre titulaire d'un diplôme national de Master ou d'un autre diplôme français ou étranger équivalent au grade de Master (obtenu à l’issue d’un parcours de formation établissant l’aptitude à la recherche). Si vous n’avez pas de diplôme français conférant le grade de Master, vous devez effectuer une demande de dispense auprès de l’école doctorale que vous souhaitez intégrer.
  2. Avoir pris contact avec un directeur de thèse habilité à diriger les recherches (HDR) et un laboratoire d’accueil, et avoir obtenu leur accord pour vous inscrire en thèse.
  3. Avoir défini un projet de recherche doctorale (sujet de thèse). Il est à noter que la plupart des laboratoires et des écoles doctorales affichent sur leur site une liste (non exhaustive) des sujets de thèse qu’ils proposent.
  4. Selon les écoles doctorales, avoir obtenu un financement pour la durée de la thèse.

Comment choisir son sujet de thèse ?

Il n'y a pas a priori de bon ou de mauvais sujet de thèse.

Toutefois, il est important que le sujet remplisse au minimum trois conditions :

 

Dans l’idéal, un sujet de thèse doit se construire progressivement, au fil des semaines, voire des mois, qui précèdent la demande d’un contrat doctoral ou la première inscription en thèse.
Ce sujet se construit en s’appuyant sur des lectures (bibliographie, sources), en discutant avec des enseignants, et surtout en discutant avec son/sa futur.e directeur.trice de recherche.

Vous avez plusieurs possibilités 

 

Lors de cette étape, l’étudiant entre dans un processus de lecture, de réflexion et de discussions avec son directeur ou d'autres personnes ressources qui peuvent apporter un avis supplémentaire sur la faisabilité du projet ou la pertinence de l’approche utilisée. 
Le choix du sujet et l’élaboration du projet de recherche ne sont pas des décisions qui se prennent instantanément. Elles doivent être les plus éclairées possible.

Comment postuler à un sujet de thèse ?

Inscription en 1ère année

Avant de pouvoir s'inscrire il est nécessaire de poser un dossier de candidature à un doctorat dans l'école doctorale de son choix.

Pour connaitre les modalités du dépôt de dossier, consultez la page des écoles doctorales.

Quand vous avez reçu l'accord de l'école doctorale pour votre admission en 1er année de thèse, vous devez vous inscrire administrativement auprès du service de scolarité que vous aura indiqué l'écile doctorale dont vous dépendez. 


En cas de difficultés, vous pouvez trouver des informations sur le portail de la Maison des Etudes Doctorales.

Inscription en 2ème ou 3ème année

La réinscription en 2ème ou en 3ème année est très simple à réaliser. Vous devez avoir obtenu l’accord de votre encadrant. Cet accord est transmis à l’école doctorale dont vous dépendez et validé par le secrétariat du collège des études doctorales. Vous devez alors réaliser simplement une réinscription administrative.

Prolongation de la thèse

Au-delà de la 3ème année d’équivalent temps plein recherche, des prolongations annuelles peuvent être accordées à titre dérogatoire par le Président de l’établissement, sur demande motivée du doctorant, sur proposition du directeur de thèse et après avis du comité de suivi et de la direction de l’école doctorale.

De telles prolongations doivent conserver un caractère exceptionnel. Elles interviennent dans des situations particulières et ne sauraient en aucun cas modifier substantiellement les exigences du travail de recherche définies dans la convention de formation doctorale. La même disposition s’applique au-delà de la 6ème année pour les doctorants sans contrat doctoral financé qui, devant travailler par ailleurs, sont considérés comme ne pouvant consacrer qu’un mi-temps à leur recherche doctorale.

Si le doctorant a bénéficié d’un congé de maternité, paternité, d’un congé d’accueil de l’enfant ou d’adoption, d’un congé parental, d’un congé maladie d’une durée supérieure à quatre mois consécutifs ou d’un congé d’une durée d’au moins deux mois faisant suite à un accident du travail, la durée de préparation du doctorat est prolongée de droit de la durée du congé si l’intéressé en formule la demande.

La durée de la formation doctorale d’un doctorant en situation de handicap peut être prolongée par le chef d’établissement si le doctorant en fait la demande motivée.

Comment financer sa thèse ?

L'arrêté du 25 mai 2016, et notamment son article 11, stipule que lors de l'inscription annuelle en doctorat, le directeur de l'école doctorale veille au bon déroulement des travaux de recherche du doctorant et de préparation de la thèse, en vérifiant que sont garanties :

  • les conditions scientifiques,
  • les conditions matérielles,
  • les conditions financières.

Il existe plusieurs sources de financement possibles : financements communs à toutes les écoles doctorales ou financement spécifiques.

Les sources de financement communes à toutes les écoles doctorales

Les sources de financement spécifiques

Pour trouver des informations sur des financements plus spécifiques, vous pouvez vous référer au Guide des financements en ligne proposé par l'ANDèS (Association Nationale des Docteurs en Sciences).

Comment avoir une cotutelle internationale de thèse ?

Le régime de la cotutelle internationale de thèse est défini par l'arrêté du 6 janvier 2005.

La cotutelle peut être demandée avant le début de la thèse ou lors de la 1er année de thèse

Une convention doit être établie entre les deux établissements concernés. Il peut s'agir :

  • d'une convention spécifique conclue pour une thèse,
  • d'une convention-cadre spécifiant les conditions générales, chaque thèse faisant l'objet d'une convention d'application.

Dans les deux cas, cette convention doit être adressée à l’École Doctorale concernée qui traitera le dossier.

Téléchargez le modèle de convention établi par l’Université Côte d’Azur :
 
modèle en français / modèle bilingue

Téléchargez le document d’information sur la cotutelle internationale de thèse

L'étudiant doit être régulièrement inscrit dans les deux universités. En ce qui concerne UCA, les règles générales d'inscription en thèse s'appliquent :

  • si l'étudiant n'est pas encore inscrit, il doit soumettre une demande d'autorisation d'inscription en accompagnement du projet de convention
  • les étudiants déjà inscrits en thèse à UCA peuvent proposer une convention de cotutelle au cours de leur première année de doctorat ou, au plus tard, au début de leur deuxième année.

Le principe de la convention est la réciprocité : la thèse fait l'objet d'une soutenance unique dans l'un des deux établissements, à la suite de laquelle le titre de docteur est conféré en France et dans l'autre pays. Ce titre peut être conféré, soit par délivrance d'un diplôme conjoint, soit par la délivrance du diplôme de doctorat dans chacun des deux pays (modalité à préciser dans la convention).

Les conditions de la soutenance, quel que soit l'établissement dans lequel celle-ci a lieu, doivent respecter les règles définies par l'arrêté du 7 août 2006 relatif aux études doctorales. Toutefois, "lorsque les règles applicables aux études doctorales dans les pays concernés comportent des aspects incompatibles entre eux, les établissements français sont autorisés à déroger aux dispositions de l'arrêté prévu à l'article L. 612-7 du code de l'éducation sur ces aspects particuliers, dans le respect des dispositions du présent arrêté et dans les conditions définies par la convention" (arrêté du 6 janvier 2005 art. 4 modifié par arrêté du 7 août 2006).

Pour les cotutelles s'inscrivant dans le cadre de l'appel d'offres annuel de l'Université Franco-Italienne (UFI), utiliser le modèle de convention imposé par cet établissement.

Dans le cas particulier du Québec, utiliser le formulaire spécial annexé à la convention-cadre franco-québécoise d'octobre 1996.

Dans tous les autres cas (par exemple une convention proposée par l'université partenaire), veiller à ce que le texte respecte bien toutes les dispositions de l'arrêté du 6 janvier 2005.

NB : La convention de cotutelle ne comporte aucune clause relative au financement des déplacements, mais elle peut permettre de solliciter des subventions dans le cadre d'appels d'offres spécifiques.