arrow drop search cross

Maison des études doctorales

Bienvenue sur le site de la Maison des études doctorales

Questions concernant vos activités de chercheur


Besoin d'aide ?

Vous pouvez vous adresser à différents interlocuteurs.

A votre directeur de thèse : pour toutes vos questions liées à votre travail de recherche.

A l'équipe administrative de votre laboratoire de rattachement ou à l'école doctorale dont vous dépendez pour tout ce qui concerne vos démarches administratives

A la Maison des Etudes Doctorales pour toute autre question. Envoyer un message à la

Concernant votre rémunération

Vous avez besoin d'une attestation de salaire, de vos bulletins de salaire : envoyez un message au


Concernant les attestations de travail que les organismes vous demandent

Vous avez besoin d'une attestation de travail pour ouvrir un compte bancaire, pour l'accueil de vos enfants en garderie: envoyez un message à la


Votre situation a changé

Vous avez changé d'adresse, de RIB, de situation familiale : envoyez un message accompagné de vos justificatifs au


Comment postuler à une mission d'enseignement? Quels sont les critères pour être retenu? Quel est la date limite pour postuler ?

Depuis août 2016 les doctorants contractuels peuvent tous faire des vacations d'enseignement et en règle générale il n'y a pas d'interdiction d'enseigner pour les autres types de contrats (à vérifier dans votre contrat). Pour les contrats CIFRE par exemple, le partenaire industriel autorise la plupart du temps un nombre raisonnable d'heures de vacations d'enseignement. Dans tous les cas, il faut s'assurer de l'accord du directeur de thèse et de l'employeur.


Pour faire des vacations d'enseignement en nombre limité, il faut prendre contact avec les responsables de filières afin de connaître les besoins d'enseignement puis être mis en contact avec les responsables de cours.

Dans le cas particulier des contrats doctoraux (Université, CNRS, Inria, etc) l'UNS limite par défaut le nombre d'heures de vacations annuelles et il faut passer une sélection pour pouvoir enseigner 64 heures par an. Voici les principaux critères des modalités de cette sélection pour l'année 2018-2019.

  • Seuls les doctorants titulaires d'un contrat doctoral peuvent candidater.
  • Il s'agit d'une initiation généraliste à l'enseignement: 64 heures ("équivalent TD") d'enseignement pratique par an (de préférence en premier cycle), aide d'un tuteur pédagogique, une formation à la pédagogie spécifique de 42 heures sur les 3 ans (voir les règles sur les formations doctorales).

Les doctorants titulaires d'un contrat doctoral et inscrits en première année de thèse (en juin) peuvent candidater pour enseigner à partir de leur deuxième année (à partir de septembre ou octobre). Les futurs doctorants, signataires d'un contrat doctoral à la prochaine rentrée universitaire, peuvent également candidater. Les doctorants en seconde année ne peuvent pas candidater car leur formation est déjà trop avancée pour assumer en une seule année (la troisième année donc) les 42 heures de formation spécifique.

Nota: à de rares exceptions près il faut maîtriser le français pour enseigner.
Pour postuler consulter le site de l'école doctorale de rattachement.


Comment bénéficier d'une période de césure

À titre exceptionnel, sur demande motivée du doctorant, une période de césure insécable d'une durée maximale d'une année peut intervenir une seule fois, par décision du chef d'établissement où est inscrit le doctorant, après accord de l'employeur, le cas échéant, et avis du directeur de thèse et du directeur de l'école doctorale.
Durant cette période, le doctorant suspend temporairement sa formation et son travail de recherche, mais peut demeurer inscrit, s'il le souhaite, au sein de son établissement conformément à la circulaire relative à la période de césure du 22 juillet 2015. Cette période n'est pas comptabilisée dans la durée de la thèse.
L'établissement garantit au doctorant qui suspend sa scolarité son inscription au sein de la formation doctorale à la fin de la période de césure.

Le formulaire de demande de césure est ici

 

Je suis doctorant et étranger, puis je travailler ?


La législation française autorise les étudiants étrangers à travailler au maximum 964 heures dans l’année. Cela correspond à un travail à temps incomplet. Pour un travail à temps complet, une autorisation doit être déposée auprès de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi (DIRECCTE). Toutefois, la possibilité de travailler doit être compatible avec vos études.

 

 Quelles précautions faut-il prendre pour mener des enquêtes à l'étranger ?

Les pays où un étranger peut poser des questions et prendre des photographies tout à fait librement sont malheureusement assez rares. Un tel comportement peut en effet paraître suspect, le doctorant risquant d’être pris pour un espion ou un policier étranger. Certains pays imposent des certificats éthiques qui valident au préalable les questions à poser. Le doctorant doit ensuite faire signer ce certificat éthique à chaque personne interrogée.


Partir à l'étranger : quelles sources de financement existent?

Un séjour bref (colloque ou congrès) est pris en charge par le laboratoire et/ou l’Ecole doctorale d’appartenance du doctorant. Pour un séjour plus long, il existe de multiples autres sources de financements possibles dont la liste apparait difficile à établir. Voici quelques indications non exhaustives.