arrow drop search cross

Cellule Recherche Europe UCA


Formation sur la stratégie de R&D dispensée en Géorgie par Université Côte d'Azur

Une formation sur la stratégie de R&D a été organisée et dispensée à Batumi (Géorgie) du 26 au 28 juin 2019 à l’attention d’institutions géorgiennes, par l’équipe de la DRVI et la Direction Opérationnelle des Programmes Recherche d’Université Côte d’Azur, dans le cadre du programme Erasmus +.


Publication : 29/06/2019
Partager cet article :

Le projet HERD

Projet HERD - Renforcement des capacités de recherche des établissements d'enseignement supérieur géorgiens grâce au développement d'unités de R & D - financé par le programme Erasmus Plus, vise à aider plusieurs établissements d'enseignement supérieur géorgiens à renforcer leurs capacités de recherche. À cet effet, trois institutions européennes (l’Université Clermont Auvergne, l’Université Nice Sophia Antipolis / l’Université Côte d’Azur et l’Université Technique de Dresde) ont été mandatées pour piloter trois domaines considérés comme prioritaires. Dans le cadre de l’une des activités principales du projet, la formation en Géorgie, chaque institution européenne est responsable de l’un des aspects suivants:

  • Stratégie de recherche et développement (Université Nice Sophia Antipolis - UNS / Université Côte d’Azur)
  • Transfert de technologie et propriété intellectuelle (Université Clermont Auvergne)
  • Développement de projets européens (Université technique de Dresde).

La formation sur la stratégie de R&D dispensée par UNS / Université Côte d'Azur

La formation a été dispensée par le personnel UNS / Université Côte d'Azur impliqué dans la gestion de la recherche au niveau de la direction (Diana SEBBAR, Directrice opérationnelle recherche à l'Université Côte d'Azur) ainsi qu'au niveau du support (Saranne COMEL et Alexandra CORNEA, ingénieurs projets européens à la Cellule Recherche Europe). Des décideurs, des professeurs, des chercheurs et des membres du personnel administratif participant à la gestion de la recherche dans différentes institutions géorgiennes * ont assisté à la formation qui s'est déroulée à Batumi, en Géorgie (endroit magnifique!), à la Batumi State University, du 26 au 28 juin 2019.

La formation s'est basé sur une approche participative et a été divisée en six étapes:

  • Définition d'une stratégie de recherche et développement. Cette section a développé l’objectif et la structure d’une stratégie de recherche. L’objectif d’une stratégie de recherche efficace est de supprimer les obstacles à la recherche, d’aligner la recherche sur les besoins nationaux et de construire la recherche pour l’avenir
  • Étude de cas - Université Côte d’Azur. Cette section a détaillé le modèle Université Côte d'Azur, qui vise à être un nouveau modèle pour les universités françaises, basé sur de nouvelles interactions entre disciplines, sur l'excellence et sur une nouvelle forme de coordination entre recherche, formation et innovation. Une partie de sa stratégie consiste également à créer de solides partenariats avec le secteur privé et les autorités locales
  • Construire une stratégie de R&D: impulser une approche intégrée et participative pour mobiliser les atouts afin de relever les défis socio-économiques et politiques. Les étapes à suivre pour construire une stratégie de recherche ont été expliquées: créer une dynamique globale visant un objectif commun, dresser un état des lieux des stratégies existantes aux niveaux régional, national et européen, cartographier les opportunités de partenariat privé-public, mener une évaluation des opportunités et enfin être unis afin de faire entendre sa voix
  • Définition d'un plan d'action pour procéder à la mise en œuvre opérationnelle de votre stratégie. Cette section a fourni des indications sur la conception d’un plan d’action reposant sur des objectifs SMART et des actions concrètes
  • Éléments clés pour assurer le succès de la mise en œuvre et du suivi de votre stratégie de recherche et développement. Les aspects développés ont été: la définition d’un système général de gouvernance et d’appui, le résumé des principaux processus et politiques, l’importance des partenariats stratégiques et de la sécurisation des fonds et la conception d’un plan qualité et de mécanismes d’évaluation reposant sur des indicateurs quantitatifs et qualitatifs
  • Groupes de travail: évaluation des opportunités et des priorités. Chaque section décrite ci-dessus a été illustré par des exemples pratiques et a inclut des ateliers de travail afin que la méthodologie puisse être appliquée à la réalité géorgienne: Identifiez vos différentes typologies de personnel lié à la recherche et comprenez leurs besoins et leurs défis; Identifier les priorités européennes, géorgiennes et régionales auquelles qui peuvent être abordées par des activités de recherche; Identifiez les entreprises aux niveaux national et régional qui pourraient bénéficier de l'expertise de vos unités de recherche; Analyse SWOT de votre organisation et évaluation des opportunités

Conclusions de la formation

 La formation a fourni une stratégie basée sur une méthodologie illustrant les bonnes pratiques adoptées par UNS / Université Côte d'Azur. Une analyse des méthodes et approches à adopter et à adapter au système de recherche géorgien a débuté au cours des ateliers mais doit être approfondie tout au long du projet, alimentée par les autres échanges, activités et formations prévus. Les spécificités et les priorités politiques, socio-économiques, industrielles et éducatives de la Géorgie doivent être abordées dans le cadre de ce processus et une nouvelle stratégie unique émergera, la stratégie de la Géorgie en matière de recherche-développement. Cela signifie que le projet remplira son objectif.

L'analyse SWOT du système de recherche et des institutions géorgiennes de l'enseignement supérieur a révélé des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces; nombre d'entre elles étant communes à toutes les structures d'enseignement supérieur impliquées dans le projet.

Parmi les points forts, il y a la motivation à améliorer (que nous avons également constatée pendant les jours de formation), leur forte tradition disciplinaire et leur forte spécialisation dans différents domaines tels que la physique et les mathématiques, la bonne expérience dans les programmes de coopération. Les principales faiblesses sont le manque de financement, les liens faibles avec l'industrie, le manque de plans de développement de carrière, le manque de formation du personnel de recherche et du personnel administratif. Parmi les menaces auxquelles ils sont confrontés, certains sont malheureusement communs à de nombreux pays d’Europe de l’Est que sont la fuite des cerveaux et le vieillissement du personnel. Les opportunités sont nombreuses: créer une recherche et des programmes transdisciplinaires au niveau national, mettre en œuvre des actions communes (programmes communs, conférences conjointes à des fins de communication et de diffusion, position collective afin de porter les recommandations au plus haut niveau et de faire entendre sa voix), de porter plus de projets afin de bénéficier davantage des subventions disponibles, la perspective de l'intégration européenne. La bataille commune consiste à transformer les menaces en opportunités et les faiblesses en forces. Le projet HERD et le programme ERASMUS Plus contribuent à la réussite de cette bataille commune.

Considérations finales

Il existe un terme géorgien, Genatsvale, qui ne peut être traduit littéralement en français. Dans un certain sens, il ressemble à une stratégie de recherche, elle ne peut être littéralement transcrite ou transférée dans un autre contexte ou système. Mais elle peut être adaptée et transposée à une réalité différente en tenant compte de ses spécificités.

Genatsvale est une expression de tendresse, d'attention et d'intentions pures, signifiant «laissez-moi être à votre place en cas de difficulté» ou «j'aimerais pouvoir supporter votre souffrance», en signe de grande affection et appréciation envers un proche. Une formation est un moment de partage, de partage de difficultés et de problèmes et une occasion de se mettre à la place de quelqu'un d'autre. Et nous apprécions beaucoup les Géorgiens et nous avons compris leurs difficultés. Mais nous avons également vu leurs forces et apprécié leur motivation et leur forte volonté de surmonter les obstacles et de changer ce qui est en leur pouvoir de changer pour que leurs universités soient en mesure de tirer parti du potentiel de leurs ressources. Et leurs ressources sont riches, car basées sur la tradition, la motivation, l’intelligence collective, les compétences de qualité et de nombreuses autres forces qui peuvent être mobilisées avec succès pour construire un avenir pour la recherche.

Prochaines étapes à court terme:

  • Développement de la stratégie de communication du projet et lancement du site Web du projet, cet été
  • Accueil des délégations géorgiennes à Nice à l'Université Côte d'Azur, octobre 2019: il s'agit d'une continuation de la formation en Géorgie et vise à leur permettre de mieux appréhender notre stratégie de recherche
  • Atelier sur le développement de projets européens, organisé par l'Université technique de Dresde, mars 2020

 * Les universités géorgiennes faisant partie du projet HERD: Ilia State University (ISU), Georgian Technical University (GTU), Tbilisi State Medical University (TSMU), Akaki Tsereteli State University (ATSU), Batumi Shota Rustaveli State University (BSU), Iakob Gogebashvili Telavi State University (TESAU), V.Sarajishvili Tbilisi State Conservatoire (TSC), Caucasus University (CU), David Tvildiani Medical University (DTMU), International Black Sea University (IBSU), Georgian Institute of Public Affairs (GIPA), Ministry of Education and Science of Georgia (MES), LEPL Shota Rustaveli National Science Foundation of Georgia (SRNSFG), National Center for Education Quality Enhancement (NCEQE), Georgian Innovation and Technology Agency (GITA), Saqpatenti, National Intellectual Property Center of Georgia. 

 

Galerie photo: