arrow drop search cross
arrow drop search cross

Cultures et Environnement, Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (CEPAM) UMR - 7264


leadImage
Le CEPAM est un laboratoire fortement interdisciplinaire qui développe des recherches diachroniques sur les sociétés du passé, leurs modes de fonctionnement, leur évolution et leur relation à l’environnement depuis le Paléolithique jusqu’au Moyen Âge. L’unité est rattachée principalement à l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS et secondairement à l’Institut des Sciences de l’Homme et de la Société (INSHS) du CNRS et regroupe des chercheurs et enseignants-chercheurs relevant des sections 31 et 32 du CNRS et 8, 20 et 21 du CNU. Les travaux s’appuient sur la prise en considération d’une grande diversité de sources et d’archives complémentaires, tant biologiques que culturelles : outillages lithiques et osseux, céramiques, parure, matières colorantes ; restes humains ; phytolithes, charbons, pollen, ossements animaux, archéomatériaux organiques ; textes, monuments et documents iconographiques. Deux formations de master sont adossées au CEPAM (« Histoire et Archéologie des Mondes Anciens et Médiévaux » et « Préhistoire, Paléoenvironnement et Archéosciences »).

Domaines scientifiques :

DS 6 : Sciences de l'homme et des humanités

Directeur :

Isabelle THERY-PARISOT

Localisation :

Pôle universitaire Saint-Jean-d’Angély 3 24 avenue des Diables Bleus 06357 Nice Cedex 4

Direction et contact

Directeur Isabelle THERY-PARISOT 04 89 88 15 43 Isabelle.THERY@unice.fr Directeur adjoint Michel LAUWERS 04 89 88 15 44 michel.lauwers@unice.fr Contact Anne Marie GOMEZ 04 89 15 24 08 anne-marie.gomez@unice.fr

Mots clés

Archéologie
Histoire
Paléo-environnements
Archéo-chimie
Dynamiques sociales et territoires
Idéologies et images

Thèmes de recherche et objectifs

Situées à la croisée de champs disciplinaires complémentaires (Sciences historiques et archéologiques, Sciences environnementales, Sciences de la Vie, Géosciences et Chimie), les recherches sont orientées vers des problématiques sociales, économiques et environnementales traitées dans une perspective systémique. Elles mettent en jeu des concepts et des méthodes relevant de différents champs d’investigation bien identifiés comme la préhistoire et l’ethnoarchéologie, l’archéologie environnementale, spatiale et monumentale, l’histoire et l’histoire de l’art, la philologie et l’histoire des textes, l’archéologie funéraire et la paléodémographie.

Equipes de recherche et objectifs

– Systèmes techniques, Ethnoarchéologie et Préhistoire (Step), responsable Elisa Nicoud ;
– Dynamique des Peuplements et des Paysages (Dynapp), responsable Laurence Mercuri ;
– Gestion des Ressources Naturelles, Environnements et Sociétés (Grenes), responsable Claire Delhon ;
– Images, Textes & Monuments (IT&M), responsable Rosa Maria Dessì.

Réseau et rayonnement international

Le CEPAM est porteur de nombreux projets structurants financés (ANR; IPEV ; IDEX ; GDRI ; GDR) ; il travaille également en étroite relation avec le Service Régional de l’Archéologie (MCC) et avec d’autres organismes tels que l’Inrap et l’INED. A l’échelle internationale, les collaborations sont nombreuses, co-tutelles de thèse, partenariats avec plusieurs universités en Italie, Espagne, Russie, EU, Ethiopie, etc. Le CEPAM joue également un rôle important dans les missions archéologiques à l’étranger financées par le MAEE. Le fort ancrage régional se traduit par des conventions avec de nombreuses collectivités territoriales (Ville de Nice, Ville de Fréjus, Ville de Marseille, Conseil Général des Alpes Maritimes et Conseil Général du Var.

Chiffres clés

Créée en 2000, l’unité compte à la rentrée 2017 un total de 91 membres répartis comme suit :
• 16 CNRS (7 DR dont 3 DREM, 9 CR)
• 18 Enseignants (5 PR et 13 MC)
• 2 CHU (1 MCF, 1 PR)
• 1 chercheuse de l’INED,
• 10 personnels de l’Inrap,
• 5 personnels des collectitivités territoriales,
• 10 ITA CNRS (1 IR, 5 IE, 3 AI, 1T), 2 BIATSS UNS (2 IE),
• 26 Doctorants, 1 Post Doc.

Plateformes technologiques, grands équipements

• Des plateaux techniques spécialisés: acquisition, gestion et édition des données; expérimentation, datation et caractérisation des archéomatériaux. Les recherches s’appuient sur un parc de microscopes optiques, deux plateaux de traitements thermiques & archéochimiques, un équipement de cémentochronologie et des laboratoires de traitement des échantillons organiques et sédimentaires
• Des collections de référence: l’archéobotanique, l’archéozoologie, la tracéologie, l’ethnoarchéologie, l’anthropologie biologique, et de matériauthèques spécialisées
• Une bibliothèque de Recherche, spécialisée dans les champs d’investigation du laboratoire. Le fonds documentaire, comprend 15000 ouvrages, 15000 tirés à part et extraits, 350 titres de revues

Dernière révision : 2019-03-11T13:34:01+01:00