Laboratoire de Droit International et Européen (LADIE) EA - 7414


DS 7 : Sciences de la Société
LADIE, IDPD, avenue doyen Louis Trotabas
06050 Nice Cedex 1

Directeur adjoint

Antonello TANCREDI +33 4 89 15 26 57 antonello.tancredi@unice.fr

Contact

Noémie Roy +33 4 89 15 26 63 noemie.roy@unice.fr

Mots clés

Droit international
Droit de l’Union européenne
Droit de la sécurité internationale
Droit humanitaire
Droit des réfugiés
Droit international économique
Droit de la mer
Coopération au développement

Thèmes de recherche et objectifs

L’unité de recherche, créée en 2016 par la fusion de deux laboratoires spécialisés, l’un en droit international, l’autre en droit européen, mène des travaux dans une perspective pluridisciplinaire et d’ouverture internationale. Le LADIE a construit son expertise et sa notoriété sur la convergence de la recherche en droit international et européen en matière d’enjeux de sécurité et protection de la personne humaine (notamment en droit du recours à la force, DIH, droits des migrants et des réfugiés), gouvernance de l’UE (en particulier en matière de relations extérieures) et droit international du commerce. Le droit de la mer constitue également un axe historique de ses travaux, élargi désormais par des recherches sur le droit des espaces.

Equipes de recherche et objectifs

L’équipe est composée de juristes spécialistes de droit international et européen et de membres associés (enseignants-chercheurs étrangers, avocats et fonctionnaires internationaux, responsables d’ONG). Les doctorants et les étudiants du Master Droit international et européen (DIE) et de ses six parcours spécialisés sont associés aux activités de recherches académiques et appliquées, dans le cadre des contrats dont bénéficie le LADIE et des nombreuses manifestations scientifiques internationales, qui font l’objet de publications chez des éditeurs reconnus. L’HCERES, dans son évalutaion de 2017, a ainsi considéré que « la reconnaissance obtenue par différents labels d’excellence atteste de la qualité de sa production scientifique ».

Réseau et rayonnement international

Le LADIE bénéficie d’une reconnaissance par l’UE : une chaire Jean MONNET (Professeur Auvret-Finck) ainsi que le Centre d'Excellence Jean MONNET de l'UNS lui sont rattachés. Des partenariats le lient aux Nations Unies (Affaires juridiques et droit de la mer), à l’Institut International de Droit Humanitaire, à l’Institut du droit économique de la mer, au ministère de la Défense. En collaboration avec l’université Milan Bicocca, le LADIE pilote le réseau Etude des mouvements des ordres juridiques international et européen réunissant 16 universités européennes et canadiennes. Il participe au programme Villes et droit international avec l'Université Paris Lumières et est membre de la MSHS, unité du CNRS réunissant 14 laboratoires.

Chiffres clés

Le LADIE est une équipe composée de 10 enseignants-chercheurs européanistes et internationalistes, élargie par 18 chercheurs associés. Les quarante doctorants du LADIE sont encadrés par les professeurs et maîtres de conférences HDR dans le cadre de l’Ecole doctorale DESPEG. La mention de master "Droit international et européen" repose sur une première année (50 étudiants) qui constitue le socle des enseignements spécialisés proposés dans six parcours de Master 2 (25 étudiants dans chaque M2).

Productions scientifiques majeures

Le LADIE organise chaque année une dizaine de manifestations (colloques internationaux, séminaires sur la justice pénale internationale, le DIH, le droit des armes, le droit de la mer, les relations internationales…), un cycle de conférence en droit de l’UE et une International and European Law Summer School. La plupart font l’objet de publications (collections aux éditions Pedone et Editoriale Scientifica, revue Paix et sécurité européenne et internationale -http://revel.unice.fr/psei/-). Dernières publications: Crise des réfugiés, crise de l’Union européenne ?, Pedone, 2017 ; La Commission européenne en voie de redynamisation ?, Pedone, 2017 ; La gestion des espaces en droit international et européen, Editoriale scientifica, 2016.