arrow drop search cross

Zéro tolérance en matière de violences sexistes et sexuelles

Université Côte d’Azur lance une campagne contre les violences sexistes et sexuelles. Étudiants comme personnels sont concernés. Par des messages simples et impactants, l’établissement souhaite alerter sur le risque de violences sexistes et sexuelles. Afin de rendre effectif son engagement, l’université a mis en place une cellule d’écoute et d’accompagnement.

Le sport vous ouvre ses portes

Université Côte d'Azur propose plus de 70 activités sportives sur l'ensemble de ses campus. Les étudiants comme le personnel de l'université sont invités à s'inscrire en ligne directement sur le site du SUAPS.

Université Côte d’Azur s’organise pour attirer et accueillir des chercheurs de renommée internationale

Soutien financier, aide à l’installation : voici quelques uns des dispositifs mis en place depuis deux ans par Université Côte d’Azur et grâce à son Initiative d’excellence, pour attirer et accueillir dans les meilleures conditions possibles des chercheurs de renommée internationale.

Cinq nouveaux projets de recherche transdisciplinaire avec Université Laval (Québec)

Ces projets de recherche transdiciplinaires conjoints entre les programmes Sentinelle Nord et IDEX d’UCAJedi recevront chacun un co-financement à la hauteur de 30 000 $ de Sentinelle Nord (UL) et de 20 000 € de l’IDEX (UCA), pour une période initiale d’un an, renouvelable selon la progression des collaborations suscitées.

SophIA 2018 - tremplin de l'intelligence artificielle

Université Côte d'Azur organise conjointement avec la Communauté d'Agglomération de Sophia Antipolis, les 7, 8 et 9 novembre 2018, SophIA, un grand symposium international réunissant les meilleurs spécialistes de l’Intelligence Artificielle.

La première technopole d’Europe s’impose pour accueillir un institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA)

Les acteurs académiques de Nice-Sophia Antipolis préparent une candidature à un institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) initiée par Université Côte d’Azur, le CNRS et Inria. Cette candidature répond au premier appel du plan intelligence artificielle lancé par Emmanuel Macron fin mars, suite à la remise du rapport Villani sur le sujet.