Du théâtre invisible pour lutter contre les discriminations

  • Vie étudiante
Publié le 25 octobre 2021 Mis à jour le 29 novembre 2021
Date(s)

le 25 octobre 2021

theatre invisible
theatre invisible

Plus de 2000 étudiant·e·s, (licence) ont pu être sensibilisé·e·s du 11 au 15 octobre à la question des discriminations grâce à des interventions de la troupe "Synergies théâtre" qui a réalisé 20 sessions de théâtre forum. Une information sur les actions/outils qu'Université Côte d'Azur met en place pour mieux prévenir les discriminations, accompagner les victimes et si nécessaire sanctionner les coupables a également été donnée.

Plus de 2000 étudiant·e·s, (licence) ont pu être sensibilisé·e·s du 11 au 15 octobre à la question des discriminations grâce à des interventions de la troupe "Synergies théâtre" qui a réalisé 20 sessions de théâtre forum. Une information sur les actions/outils qu'Université Côte d'Azur met en place pour mieux prévenir les discriminations, accompagner les victimes et si nécessaire sanctionner les coupables a également été donnée. Cette semaine de sensibilisation s'inscrivait dans le cadre de la politique active de lutte contre les discriminations menée par Université Côte d'Azur.

Toute la semaine (11 au 15 octobre), des interventions de la troupe de théâtre "Synergie théâtre" ont eu lieu sur différents campus, soit en amphi, soit sur les parvis (1h30). Les 2 comédiens et 2 comédiennes (Naïlia Chaal, Ammar Djenadou, Mounir Othman, Maïa Rivière) sont intervenu.e.s sur les discriminations liées à l'orientation sexuelle, au sexe (violences sexistes et sexuelles) et aux origines ethno-raciales.

Les interventions débutaient avec la présentation de la troupe et une saynète de 15mns sur un sujet choisi par l'enseignant.e ou le campus (VSS, homophobie, racisme). L'intervention était suivie d'un théâtre forum où les comédien.ne.s échangeaient avec les étudiant.e.s sur ce qui les avait choqué.e.s ou fait réagir et les faisaient intervenir pour jouer leurs propositions. Ils ont utilisé l'improvisation théâtrale pour réagir en fonction de ce que disait l'étudiant.e.

La troupe de théâtre a parfois débuté son intervention par du théâtre invisible en se faisant passer pour des membres de l'établissement français du sang venant faire une annonce et en jouant une scène de sexisme ordinaire.

La troupe avait pour objectif d'initier un débat avec les étudiant.e.s sur ces discriminations. Au cours de chaque débat, des informations relatives au cadre juridique ou à la qualification des faits étaient apportées par la troupe. 

En parallèle de ces interventions, nous avons fait de la prévention VSS et sur la précarité menstruelle, ainsi que de l'information sur la cellule VSS lors du village vie étudiante.