PARCOURS - Etudes et Diagnostics Sociologiques (EDS)

  • Sciences humaines et sociales
PARCOURS - Etudes et Diagnostics Sociologiques (EDS)

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Résumé

Le parcours Etudes et Diagnostics Sociologiques (EDS) est une formation à dimension aussi bien pratique que théorique. En savoir plus

Objectifs

Formation initiale / Formation continue / Accessible en reprise d'études
Master professionnel
2 ans
Campus Carlone / Nice
Français

Détails

EUR D'APPARTENANCE

Présentation

Le parcours Etudes et Diagnostics Sociologiques (EDS)  est une formation à dimension aussi bien pratique que théorique. En formation initiale (à l'issue d'une L3 pour une admission en M1 et d'un M1 pour une admission en M2) comme en formation continue (VAE, VAP, modules courts à la demande), il est ouvert aux étudiantes, aux étudiants et aux professionnels qui souhaitent acquérir une expertise dans la production et l'analyse de données sociales : conduite d'études sociologiques, diagnostics sociaux, diagnostics de territoire, analyse de besoins sociaux, recherche action, enquête de satisfaction, enquête ethnographique, enquête par questionnaire, traitement de bases de données. En première année du parcours, les étudiants suivent les enseignements de tronc commun du Master Sciences Sociales et deux enseignements propres au parcours EDS. Par la suite, en deuxième année du parcours, les enseignements sont spécifiques au parcours EDS. Assurés par des enseignants-chercheurs et des professionnels, ils ont lieu de début octobre jusqu'à fin février, trois jours par semaine. Dès le mois de mars et pour une durée de trois à six mois, les futurs professionnels sont en stage au sein d'un organisme partenaire de la formation (entreprise, collectivité territoriale, association, ONG, bureau d'études) pour lequel ils mènent une étude sociologique grandeur nature.

Enjeux

Les nouveaux enjeux de santé publique, le vieillissement de la population ou encore les dynamiques culturelles nouvelles ouvertes par la mondialisation des échanges, sont autant d’évolutions qui nécessiteront à l’avenir, dans le secteur privé comme dans le secteur public, l’expertise de sociologues capables de fournir des clés de lecture d’un environnement complexe et mouvant.

Dans ce sens, le parcours EDS forme des professionnels capables de produire et d’analyser des données sociales dans les domaines de l’action sociale, de la lutte contre les discriminations, de l’inter-culturalité, de la santé publique, de l’éducation, de l’insertion professionnelle ou encore des dynamiques urbaines.

Dans cet objectif, la formation se concentre sur la dimension empirique de l’analyse sociologique en mettant l’accent sur la maîtrise des méthodes de l’enquête quantitative et de l’enquête qualitative, saisies dans leurs multiples dimensions : conception d’outils (questionnaires, protocoles d’entretiens et d’observation), traitement des données (analyse statistique, analyse de contenu), restitution de résultats (rédaction de rapports, valorisation).

A l’issue de la formation, les diplômés exercent au sein de bureaux d’études, d'observatoires sociaux ou d'instituts de sondage, mais aussi comme cadres du travail social, chargés de mission ou chefs de projet dans les domaines de l'insertion, du logement ou de la politique de la ville. La formation s’adresse également aux professionnels qui souhaitent acquérir une expertise dans la production et l’analyse de données sociales pour le compte de leur entreprise, leur administration, leur association ou leur ONG.

Spécificités

La formation a de nombreux atouts, dont 4 qui se démarquent tout particulièrement : 

  • Le parcours EDS répond à une réelle demande sociale et bénéficie d’une bonne articulation entre formation initiale et formation continue (partenariat avec l’IESTS)

  • Un stage obligatoire qui constitue une véritable mise en situation fondée sur l’implication des partenaires institutionnels et socio-économiques du parcours

  • Une formation professionnalisante qui demeure très connectée avec le monde de la recherche : le parcours est adossé à une Unité Mixte de Recherche (UMR) du CNRS et de l’IRD reconnue dans son domaine

  • Une forte implication des professionnels dans la formation

Lieux

Campus Carlone, Nice

98 Boulevard Édouard Herriot
06204 Nice Cedex 3

Responsable(s) de la formation

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

1er cycle (bac+3)

Modalités de candidature

  • Les candidatures pour la rentrée 2019 sont ouvertes depuis le 2 mai 
  • Pour le dépôt du dossier il est nécessaire de télécharger les documents suivants : une photo récente, la copie du passeport (ou carte d'identité), les derniers diplômes et le détail des cours et notes, une lettre de motivation en français ou en anglais, un CV en français ou en anglais et éventuellement 2 lettres de référence (en anglais ou français)

Programme

Master 1
Semestre 1

Paradigmes des Sciences Sociales 1
Méthodologie 1
Fondamentaux de la sociologie 1
Fondamentaux de la sociologie 2
Projet professionnel et de recherche 1
Mutations de l'action publique
Option de spécialisation
Option autre champ de connaissance

Semestre 2

Paradigmes des Sciences Sociales 2
Méthodologie 2
Fondamentaux de la sociologie 3
Fondamentaux de la sociologie 4
Projet professionnel et de recherche 2
Pratique du diagnostic sociologique
Option de spécialisation

Master 2
Semestre 1

Action publique et territoires - G. Frigoli
Nouveaux enjeux de santé publique - I. Feroni
Action sociale et vulnérabilités - G. Frigoli
Production de données qualitatives et quantitatives - A. Jeanjean/M. Lesclingand
Traitement statistique de données d’enquête - M. Lesclingand
Culture et compétence professionnelles - G. Frigoli
Atelier méthodologique 1 - G. Frigoli
Enseignements optionnels 1 -  (2 enseignements au choix)

Semestre 2

Discriminations et inégalités - J.L. Primon
Déviance, éducation et inégalités - V. Erlich
Politiques d’innovation - G. Gaglio
Analyse de données qualitatives et quantitatives - A. Jeanjean/M. Lesclingand
Traitement statistique de données d’enquête - M. Lesclingand
Culture et compétence professionnelles 2
Ateliers méthodologique 2 - G. Frigoli/M. Lesclingand
Rapport de stage (rédaction et soutenance)
Enseignements optionnels 2 (1 enseignement au choix)

Quelques exemples de structures qui nous on fait confiance en accueillant des étudiantes et des étudiants en stage :

  • Association PEP 06
  • Ville de Nice
  • Association ADSEA 06
  • Centre d’études et d’action sociale des Alpes-Maritimes (CEAS)
  • Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) des Alpes Maritimes
  • Association des paralysés de France (APF)
  • ASL1 Imperiese (Italie)
  • CCAS de Nice
  • CCAS de Fréjus
  • PACTE UMR CNRS 5194
  • Observatoire basque de l’immigration Ikuspegi (Espagne)
  • Association AMICA
  • Entreprise Maison Vie et santé
  • OVE, Association API Provence
  • Centre Antoine Lacassagne
  • Association Les Arianencs
  • Entreprise Newsej
  • Secours Populaire Français
  • Safer Corse
  • Association Galice
  • IFOP, SOS Racisme
  • Mission locale de Cannes
  • Fondation PSP-Actes
  • CAF des Alpes-Maritimes
  • Ligue des Droits de l’Homme
  • CIDFF
  • Communauté d’agglomération du Pays de Grasse

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Niveau de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Poursuites d'études

La poursuite en doctorat est possible, notamment pour les étudiantes et les étudiants qui se destinent à une carrière académique. Le parcours EDS peut aussi constituer un atout professionnel déterminant pour des étudiants issus d'autres spécialités (droit, science politique, sciences du territoire, sciences sanitaires et sociales, environnement, etc.) qui souhaitent acquérir une expérience sociologique.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Le parcours EDS cible trois profils professionnels : 

Profil 1 : Le premier est celui de chargé d’études exerçant au sein d’un bureau d’études, d'un observatoire social, d'un cabinet de consultant, d'un institut de sondage ou, plus largement, de toute structure dédiée à la production de données sociales pour le compte de ses clients ou commanditaires.

Profil 2 : Le deuxième profil professionnel concerne l’ensemble des emplois qui se sont largement développés au cours des dernières années dans le champ de la cohésion sociale, du développement local, de la santé publique, des politiques urbaines et, plus largement, de l’ingénierie sociale (cadre du travail social, chargé de mission et chef de projet dans les domaine de l'insertion, du logement, de la politique de la ville notamment).

Profil 3 : Le troisième profil concerne les personnes en formation continue pour qui la capacité à produire et analyser des données sociales est devenue incontournable, que ce soit dans le monde de l’entreprise (par exemple sous l’angle des relations interculturelles), dans le champ de l’action publique (où règne l’impératif d’évaluation des politiques publiques) ou dans le monde associatif et des ONG (désormais soumis à une forte attente d’expertise dans la connaissance des populations et des territoires).