PARCOURS - Expertise économique

  • Economie-Gestion
  • Droit
  • Sciences politiques
PARCOURS - Expertise économique

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Résumé

Le Master Expertise Economique est une formation professionnalisante d'excellence très sélective, visant à former des chargés d'études capables de recueillir, d'analyser et d'interpréter des données susceptibles d'éclairer les décisions de l'entreprise. En savoir plus

Objectifs

Formation initiale
Master
2 ans
Campus Saint Jean d'Angély / GREDEG
Anglais / Français

Détails

Rythme de formation

Formation Initiale
Formation Continue
Formation en alternance (uniquement en master 2)
  • Contrat de professionnalisation
  • Contrat d'apprentissage

Témoignage

EUR D'APPARTENANCE

Présentation

Cette formation d’excellence permet aux étudiants de se former sur des métiers en demande, liés à la collecte et l’analyse de données : Chargés d’étude socio-économique ; Chargé d’études statistiques ; Chargé d’analyses socio-économiques ; Economiste d’entreprise ; Ingénieur veille ; Ingénieur veille concurrentielle ; Chargé de mission économique.
Les métiers auxquels forme le master nécessitent à la fois la maîtrise de compétences techniques, et de compétences sur des champs d’application.
La plupart des compétences techniques sont acquises lors de la première année du Master :
- Recueillir ou produire des données. Connaissance des outils de recherche documentaire (notamment moteurs de recherche Internet), maitrise les différentes techniques d'entretien dans le cadre d'études qualitatives. Savoir construire, et gérer une base de données, et au besoin produire des données.
- Connaissance des outils informatiques liés aux bases de données et aux logiciels de traitement de l’information (Python, stata, R, Excel, VBA).
- Traiter et analyser l'information. Maitrise des techniques de modélisations économiques et statistiques
- Rédiger et présenter une étude montrant la pertinence des informations recueillies, en français ou en anglais. Etre capable d'assurer le suivi des recommandations.

La seconde année du Master complète l’acquisition de compétences techniques avec une unité d’enseignement de techniques quantitatives, ainsi qu’à travers un projet d’année permettant d’acquérir le savoir-faire dans l’étude d’analyse d’impact (en 2020-2021 il s’agira d’évaluer le dispositif « les cordées de la réussite » dans le cadre d’une étude commanditée par le rectorat de Nice).

La seconde année du Master se concentre aussi sur l’acquisition de compétences sur les trois champs (domaines d'expertise) suivant :
- Economie de l’innovation. Financement de l’innovation, fonctionnement de la protection de la propriété́ intellectuelle, retombées économiques de la diffusion de l’innovation et les risques associés, dynamiques d’industries innovantes, dimension spatiale de l’innovation.
- Gestion de la contrainte environnementale. Taxe environnementale, normes environnementales, marchés de permis d’émission, subventions environnementales, marchés de certificats verts. Analyse coût bénéfices, méthodes d’évaluation contingente, méthodes des marchés de substitution, Evaluation du « Cost-effectiveness ».
- Expertise économique internationale. Grands mécanismes de la mondialisation actuelle et les enjeux de mesures et d'expertise pour les différents acteurs économiques. Méthodes et application de diagnostics de compétitivité́ à différents niveaux (firmes et territoire) et différentes échelles.

Enjeux

Une formation par l'excellence académique dans différents domaines d'expertise

  • Evaluation d'évènements et de politiques publiques. Méthodes quantitatives et qualitative de l’évaluation (statistique, économétrie, scoring et tableau de bord, entretiens,...)

  • Economie de l’innovation. Fonctionnement de la protection de la propriété intellectuelle, retombées économiques de la diffusion de l’innovation et les risques associés, dynamiques d’industries innovantes, dimension spatiale de l’innovation.

  • Gestion de la contrainte environnementale. Taxe environnementale, normes environnementales, marchés de permis d’émission, subventions environnementales, marchés de certificats verts. Analyse coût bénéfices, méthodes d’évaluation contingente, méthodes des marchés de substitution, Evaluation du "Cost-effectiveness"

  • Economie stratégique et économie internationale. Grands mécanismes de la mondialisation actuelle et les enjeux de mesures et d'expertise pour les différents acteurs économiques. Méthodes et application de diagnostics de compétitivité.

Une formation par l'apprentissage en réalisant des projets et en travaillant en entreprise

  • Evaluation uniquement en contrôle continu avec de nombreux projets à réaliser tout au long de l’année

  • Cette formation inclut un stage obligatoire de 4 mois minimum en seconde année.

  • Elle est organisée sur un rythme d'alternance pour permettre l'obtention d'un contrat de professionnalisation avec une semaine entreprise et une semaine à l'université de juin à avril, puis en temps complet de juin à août.

Spécificités

L’excellence et l'exigence académique visée par le parcours expertise économique permet aux futurs diplômés :

  • D'acquérir des connaissances scientifiques de haut niveau pour développer des analyses économiques basées sur le traitement et l'analyse de données
  • De découvrir comment développer des outils d'aide à la prise de décision, en apprenant à évaluer l'environnement de l'entreprise et ses stratégies
  • De rédiger en anglais et en français des recommandations et des notes d'aide à la prise de décision
  • D'assurer le suivi des recommandations dans un environnement en perpétuel changement, en prenant en compte la contrainte environnementale, le caractère innovant des industries et l'environnement compétitif et globalisé de l'entreprise

Les + de la formation
L'organisation pédagogique du parcours met en lumière de nombreux avantages :
  • Formation en français et en anglais
  • Débouchés sur des métiers en demande, liés à la collecte et à l’analyse de données empiriques
  • Petits effectifs d’une quinzaine d’étudiants par promotion permettant un suivi plus personnalisé de chaque étudiant
  • Évaluation uniquement en contrôle continu avec de nombreux projets à réaliser
  • Rythme d’alternance avec des cours une semaine sur deux. En M1 les étudiants travaillent sur des projets avec leurs enseignants. En M2 les étudiants sont en alternance en entreprise ou en laboratoire
  • Une étude complète est à effectuer en M1 dans le cadre du mémoire. Un projet d’année à réaliser en M2 pour un client avec une étude de terrain
  • Possibilité de s’initier à la recherche en M1 en participant aux JECO, et de poursuivre en doctorat à l’issu du Master (bourse CIFRE ou Contrat doctoral)



Lieux

Campus Saint Jean d'Angély, GREDEG

Témoignage(s)

Roman M, PARCOURS - Expertise économique
Lire la suite de la citation
Paul VERMERSCH, PARCOURS - Expertise économique
Lire la suite de la citation

Partenariats

Laboratoires

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

1er cycle (bac+3)

Formation(s) requise(s)

  • Les étudiantes et les étudiants qui commencent le programme Expertise Economique en première année doivent maîtriser le français et l’anglais
  • Les étudiantes et les étudiants doivent être à l'aise avec l'économie, l'économétrie, les statistiques ou mathématiques grâce à une formation en licence dans un domaine pertinent (licence d'économie, MASS ou MIAGE par exemple).
  • Les étudiantes et les étudiants ayant une assise trop faible en économie et / ou techniques quantitatives et les candidats qui ne répondent pas aux exigences de compétence en anglais ou en français peuvent soumettre une inscription, mais seront encouragés à une mise à niveau avant de commencer le programme.

Modalités de candidature

  • Télécharger les documents nécessaires (une photo récente, la copie d'une pièce d'identité, les derniers diplômes et le détail des cours et notes, une lettre de motivation en français ou en anglais, un CV en français ou en anglais et éventuellement 2 lettres de référence (en anglais ou français).
  • Dépôt de dossier via la plateforme eCandidat

Conditions d'admission / Modalités de sélection

  • Excellence du dossier pédagogique.
  • Motivation de l’étudiant

Programme

Master 1
Semestre 1
  • Unité 1 : Methodological Prerequisites (6 ECTS)
Excel + VBA (18h)
Introduction to R and STATA (27h)
Introduction to Python (18h)

 
  • Unité 2 : Quantitative techniques (6 ECTS)
Econometrics of Quantitative Variables (30h)
Data Analysis (30h)

 
  • Unité 3 : Data (3 ECTS)
Les données du web (30h)
 
  • Unité 4 : Economy (3 ECTS)
Advanced Microeconomics (24h)
 
  • Unité 5 : PPR Mémoire (12 ECTS)
Méthodologie  (9h)
Techniques for writing in economics (18h)
Mémoire
Semestre 2
  • Unité 6 : Advanced Quantitative Techniques 1 (6 ECTS)
Econometrics of Panel Data 1 (30h)
Econometrics of Qualitative Variables (30h)
Matrix algebra for econometrics (18h)

 
  • Unité 7 : Advanced Quantitative Techniques 2 (6 ECTS)
Séries Temporelles (30h)
Big data and Machine Learning (20h)
Network Analyses (20h)

 
  • Unité 8 : Theoretical fundamentals (6 ECTS)
Economie stratégique (30h)
Réglementation et marché (30h)

 
  • Unité 9 : PPR : Mémoire (12 ECTS)
Master 2
Semestre 1
  • Unité 1 : Projet d'année (6 ECTS)
La production de données par enquêtes - 40h
Évaluation de l’impact d’évènement - 30h
Gestion et méthodologie de projet - 29h

 
  • Unité 2 : Techniques quantitatives (6 ECTS)
Méthodes statistiques de l'évaluation - 30h
Économétrie Panel 2 - 20h
Stockage et protection des données - 18h

 
  • Unité 3 : Innovations and industrial dynamics (6 ECTS)
Microeconometrics of imperfect market - 40h
Spatial econometrics and innovation - 20h
Financement de l'innovation - 15h

 
  • Unite 4 : Gestion de la contrainte environnementale ( 6 ECTS)
Les politiques environnementales - 30h
Analyse coût bénéfice (concept et pratique) - 30h

 
  • Unité 5 : Expertise Economique Internationale (6 ECTS)
Cadres théoriques pour l'expertise internationale - 21h
Macro-Economie Internationale appliquée - 24h
Nouveaux outils  pour les diagnostics de compétitivité - 24h

 
Semestre 2

Unité 6 : PPR Stage en entreprise

Master 1
Semestre 1
Intitulé de la matière Nom(s) des intervenant(s)
Excel VBA programming A. Milleliri (SKEMA)
Introduction to R and Stata E. Salies (OFCE)
M. Guerini
Introduction to Python O. Croce
Techniques for writing in economics F. Bellone
Advanced microeconomics G. Attanasi
P. Zeppini
Data analyses G. Attanasi
Econometrics of quantitative variables P. Musso
Les données du web T. Jobert
I. Anxionnaz (CNIS)
J. Domens  (INSEE)
D. Durant  (Banque de France)
E. Salies (OFCE)
Méthodologie J. Manuello
T. Jobert

 Semestre 2

Intitulé de la matière Nom(s) des intervenant(s)
Econometrics of panel data C. Laffineur
Econometrics of qualitative variables L. Nesta
Big data and machine learning E. Guerci
Network analysis M. Chessa
D. Torre
Series temporelles et prévisions T. Jobert
A. Tykhonenko
Économie stratégique C. Laffineur
Réglementation et marché P. Bougette
Master 2
Intitulé de la matière Nom(s) de(s) intervenant(s)
Évaluation de l'impact d'évènement C. Chier
Gestion et méthodologie de projet C. Chier
N. Vegezzi (ATOS)
La production de données par enquêtes F. Nicolou
Économétrie Panel 2 C. Laffineur
A. Tykhonenko
Méthodes statistiques de l'évaluation E. Salies (OFCE)
Stockage et protection des données M. Chessa
Analyse coût bénéfice (concept et pratique) O. Beaumais (Université Rouen)
T. Blayac (Université Montpellier)
Politiques environnementales C. Charlier
Financement de l'innovation S. Pommet
Microeconometrics of imperfect market L. Nesta
Spatial econometrics and innovation M. Baudino
Cadres théoriques pour l'expertise internationale F. Bellone
Macro-Économie Internationale appliquée J. P. Allegret
Nouveaux outils pour les diagnostics de compétitivité C. Joyez

  • Master 1 : stage facultatif 1 à 4 mois
  • Master 2 : stage obligatoire 4 à 6 mois

L’intégralité des enseignements est évaluée en contrôle continu à travers les projets individuels ou de groupe à effectuer dans le cadre de chaque cours. La notation prend en compte la qualité du travail et la capacité de l’étudiant à restituer à l’oral ses résultats.

Consulter les régimes pédagogiques
Consulter les MCC (Modalités de Contrôle des Connaissances).

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Niveau de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Compétences visées

URL Fiche RNCP

Code RNCP : 34844
Lien RNCP

Activités visées / compétences attestées

Les titulaires du diplôme sont capables de :
- Recueillir ou produire des données
- Traiter et analyser l'information
- Rédiger et présenter une étude montrant la pertinence des informations recueillies.
- Évaluation des politiques publiques
- Évaluation d’impacts de l’innovation
- Gestion de la contrainte environnementale
- Expertise économique internationale

Poursuites d'études

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

D'une manière générale, les débouchés de la formation permettent l'accès aux métiers au sein de collectivités territoriales, cabinets de conseil, entreprises ou encore instituts de sondages.

Les diplômés peuvent envisager les métiers suivants :

  • Chargés d’étude socio-économique
  • Chargé d’études statistiques
  • Chargé d’analyses socio-économiques
  • Economiste d’entreprise, Ingénieur veille
  • Ingénieur veille concurrentielle
  • Chargé de mission économique

Selon l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres), il y a eu 2323 offres d’emploi en 2015 pour ce type de métiers (en hausse de 25% par rapport à 2014), dont 39% de ces offres ouvert aux jeunes diplômés.

Code(s) ROME : 

  • M1403 - Études et prospectives socio-économiques
  • C1302 - Gestion back et middle-office marchés financiers
  • K2401 - Recherche en sciences de l''homme et de la société
  • C1202 - Analyse de crédits et risques bancaires
  • C1205 - Conseil en gestion de patrimoine financier

Insertion professionnelle

Selon l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres), il y a eu 2446 offres d’emploi en 2017 pour ce type de métiers (en hausse de 28% par rapport à 2016), dont 25% de ces offres ouvertes aux jeunes diplômés