PARCOURS - Lettres classiques et modernes en distanciel

  • Lettres
PARCOURS - Lettres classiques et modernes en distanciel

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Résumé

Le parcours Lettres à distance est une formation de haut niveau qui a pour singularité sa dimension pluridisciplinaire. La formation a distance permet aux étudiantes et aux étudiants d'évoluer et d'apprendre sur un rythme personnalisé. En savoir plus

Objectifs

Formation continue / Accessible en reprise d'études
Master
2 ans
Campus Carlone / Nice
Français

Détails

EUR CREATES

Logo EUR CREATES
Logo EUR CREATES

Présentation

Les objectifs principaux de la formation : 

  • Acquérir un socle de compétences et de connaissances pour vous spécialiser et vous adapter à de nouveaux métiers 
  • Maîtriser les outils méthodologique en recherche littéraire et en présentation scientifique des travaux de recherche
  • Se spécialiser en vue d’une poursuite en thèse de Doctorat
  • Trouver un métier dans la recherche, le livre, l'édition, la création littéraire, l'information, la culture, la fonction publique
  • Obtenir un diplôme dans une université d'excellence, en travaillant sur un rythme personnalisé

Lieux

Campus Carlone, Nice

Responsable(s) de la formation

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

1er cycle (bac+3)

Modalités de candidature

A savoir avant de candidater

  • S'engager dans une formation à distance demande de la persévérance et une grande discipline de travail. L'équipe enseignante est là pour vous soutenir, mais vous devez travailler avec régularité.
  • Il est nécessaire de disposer d'un ordinateur, d'une connexion internet, éventuellement d'un micro-casque pour pouvoir interagir avec les professeurs et le groupe.
  • Il est possible de s'inscrire pour la formation complète, en M1, mais pour les titulaires d'un M1, il est envisageable d'intégrer directement le M2. Ceci concerne les personnes en reprise d'études par exemple, ou celles qui avaient déjà fait une "maîtrise" et souhaitent poursuivre avec le Master 2. Cela concerne aussi les titulaires d'un master enseignement, qui voudraient poursuivre en master recherche.

Comment candidater

  • Les candidatures sont ouvertes sur la plateforme eCandidats au début du mois de mai de chaque année pour un mois. Ne manquez pas la date !
  •  Télécharger les documents nécessaires, tels qu'une photo récente, la copie du passeport (ou carte d'identité), derniers diplômes et le détail des cours et notes, une lettre de motivation en français ou en anglais, un CV en français ou en anglais et éventuellement 2 lettres de référence (en anglais ou français)
  • Dépôt de dossier via la plateforme eCandidat

Programme

MASTER 1 - SEMESTRE 1

UE 1 HMULD104 Textes et auteurs de la littérature française 1

Enseignante : Alice De Georges
Le roman au XIXe s.
Ce cours a pour objectif principal l’étude du roman au XIXe siècle, à travers l’analyse de plusieurs extraits de romans : Le Rouge et le Noir de Stendhal, La Confession d’un enfant du siècle d’Alfred de Musset, Le Père Goriot et Le Cousin Pons d’Honoré de Balzac, Une Vieille maîtresse et L’Ensorcelée de Jules Barbey d’Aurevilly, Dans le ciel d’Octave Mirbeau. Les séances de cours proposeront des leçons, des explications de texte, des études littéraires et des dissertations. Il s’agira d’approfondir les connaissances du genre romanesque et l’interprétation des textes.
Les étudiants doivent impérativement acheter l’édition suivante : Honoré de Balzac, Le Cousin Pons, présentation de Gérard Gengembre, Paris, GF Flammarion, 2015.
Bibliographie conseillée :
  • Balzac, Honoré de, « L'Avant-propos » de La Comédie humaine, Paris, Gallimard, « La Pléiade », tome I, 1950. À lire à la bibliothèque Henri Bosco du campus Carlone [côte : PQ 21 57 BAL] ou sur Gallica : http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?Destination=Gallica&O=NUMM-101394
  • Balzac, Honoré de, Écrits sur le roman, réunis par Stéphane Vachon, Le Livre de Poche, 2000.
  • Del Lungo, Andrea, L’incipit romanesque, Paris, Seuil, Poétique, 2003.
  • Frappier-Mazur Lucienne, L’Expression métaphorique dans La Comédie humaine : domaine social et physiologique,
  • Klinksieck, « Bibliothèque française et romane », 1976. [84/34 BALZ 5 FRA]
  • Hamon, Philippe, Texte et idéologie, Paris, PUF, 1997.

UE 2 HMULD101 Littérature française 1 : analyses littéraires

Enseignante : Josiane Rieu

Les études et recherches en littérature sont fondées sur l’analyse des textes. Ce cours permet de revoir les bases de l’analyse littéraire, de façon méthodique. Il présente les grands auteurs du XVIe siècle et aborde différents types d'écriture : poétique, « romanesque », essai (Marot, Scève, Du Bellay, Ronsard, d’Aubigné, Rabelais, Montaigne, …). Comment à partir d’un texte, remonter à la mentalité de l’époque étudiée et comprendre ses enjeux profonds ? Comment poser les problématiques qui correspondent au texte et à son époque, au contexte littéraire, historique, esthétique ? Comment passer de l'analyse à l'explication construite ? comment utiliser les analyses dans la rédaction d'un mémoire ?

Corpus : Anthologie donnée en cours
 

UE 3 HMULC102 Thèmes et genres en littérature comparée 1

Imagologie : Étude des représentations et des stéréotypes

Enseignante : Odile Gannier

L’imagologie, qui consiste à étudier l’image d’un groupe, d’une nation, de l’Étranger en général, s’inscrit dans l’histoire des idées et l’anthropologie culturelle, selon des voies diverses, dont la littérature de voyage : elle transmet à un lectorat ciblé (et sédentaire) les impressions et jugements portés sur l’ailleurs ou le différent. Ces représentations évoluent dans le temps : l’anthropologie et l’ethnologie se sont constituées comme sciences entre autres grâce aux voyageurs, géographes et philosophes, puis ethnologues. Leur récit, quoique pourvoyeur d’informations et de documents de première main, est aussi lié aux préjugés culturels. L’imagologie croise les problèmes de réception et les études sur l’imaginaire et les symboles. Le discours anthropologique reste cependant à analyser d’un point de vue stylistique et narratif. L’image ne se limite pas à la notion d’exotique, étant la marque – littéraire, graphique…– d’un écart entre cultures. Le stéréotype en est l’un des véhicules privilégiés, mais ici ou là se dessine aussi une « résistance » à ces clichés.

Corpus d’étude : Des supports d’étude variés seront fournis en cours.

Références bibliographiques :
  • ADAM Jean-Michel, BOREL Marie-Jeanne, CALAME Claude, KILANI Mondher, Le Discours anthropologique. Description, narration, savoir, Klincksieck, 1990
  • AFFERGAN Francis, Exotisme et altérité. Essai sur les fondements d’une critique de l’anthropologie, PUF, 1997
  • AMOSSY Ruth, Les Idées reçues. Sémiologie du stéréotype, Nathan, 1991
  • HARTOG François, Le Miroir d’Hérodote. Essai sur la représentation de l’autre, Gallimard, 1980
  • MAALOUF Amin, Les Identités meurtrières, Grasset, 1998, rééd. Livre de Poche, 2003
  • MOURA Jean-Marc, L’Europe littéraire et l’ailleurs, PUF, 1998
  • SAID Edward, L’Orientalisme, [1978], tr. C. Malamoud, Le Seuil, 2004

UE 4 HMULD100 Langue et stylistique 1 : analyses stylistiques

Enseignante : Véronique MAGRI

Le style littéraire, c’est quoi ?
“C’est quelque chose qui est en train de se faire, dont on ne sait pas ce que c’est et dont on ne sait pas où ça va” (Nathalie Sarraute)
https://www.youtube.com/watch?v=Jcp5KwOVwWM
Ce séminaire est consacré à la méthodologie de l’analyse stylistique à partir d’un ensemble de textes appartenant à des genres littéraires différents.

Bibliographie :
  • Cogard Karl, Introduction à la stylistique, Flammarion, 2001.
  • De Boissieu, Jean-Louis et Garagnon, Anne-Marie, Commentaires stylistiques, SEDES, 1987.
  • Fromilhague, Catherine et Sancier-Chateau, Anne, Analyses stylistiques, Formes et genres, Dunod, 1999.
  • Fromilhague, Catherine et Sancier-Chateau, Anne, Introduction à l’analyse stylistique, Bordas, 1991.
  • Herchberg-Pierrot, Anne, Stylistique de la prose, Belin, 1993.
  • Laurent, Nicolas, Initiation à la stylistique, Hachette, 2001.

UE 5 HMULD103 Analyse du discours

Genres littéraires et narration
Enseignante : Véronique MAGRI

“le récit se moque de la bonne et de la mauvaise littérature : international, transhistorique, transculturel, le récit est là, comme la vie”. Roland Barthes, “Introduction à l’analyse structurale du récit”, Communications, 1966 ; http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/comm_0588-8018_1966_num_8_1_1113)
Le séminaire articule une partie théorique qui permet de revoir les fondements du genre narratif et une partie pratique qui donnera à l'apprenant les outils nécessaires à l'analyse d'un texte narratif. L'organisation formelle et sémantique imposée par le genre narratif fera l'objet d'une analyse méthodique. L'enjeu de ce cours est concret puisqu'il consiste en l'étude de la fabrication du texte narratif. Les compétences acquises à l’issue du séminaire sont les suivantes :
  • reconnaître un texte narratif
  • identifier les outils linguistiques de l'analyse des textes narratif
  • interpréter l'emploi des procédés caractéristiques du texte narratif
  • construire une analyse stylistique d'un texte narratif.
Bibliographie
  • ADAM J.-M. Le texte narratif, Paris, Nathan, 1985.
  • ADAM J.-M. et Revaz F., L'analyse des récits, Seuil, 1996.
  • Bourneuf R. et Ouellet R., L’univers du roman, Paris, PUF, 1989.
  • COHN D., The Distinction of fiction, J. Hopkins University Press, 2001 (traduction française : Le propre de la fiction, Paris, Seuil, 2001).
  • JOUVE V., La Poétique du roman, Paris, Sedes, 1997.
  • PHILIPPE G., Le Roman. Des théories aux analyses, Paris, Seuil, 1996.
  • GENETTE G., Figures III, Seuil, 1972.
  • GENETTE G., Nouveau discours du récit, Paris, Seuil, 1983.
  • MAINGUENEAU D., Éléments de linguistique pour le texte littéraire, Bordas, 1990
  • SCHAEFFER J.-M. Qu’est-ce qu’un genre littéraire, Paris, Seuil, 1989.
  • TISSET C., Analyse linguistique de la narration, Paris, Sedes, 2000.

MASTER 1 - SEMESTRE 2

UE 1 HMULD200 Littérature française 2 : littérature et art

Enseignante : Josiane Rieu

La littérature et les arts entretiennent des relations omniprésentes et complexes. Les auteurs, entre désir d’imitation et rivalité, entrecroisent les références aux autres arts (ut pictura poesis), de sorte que les études littéraires sont particulièrement ouvertes à la transdisciplinarité. A la renaissance, par exemple, les oeuvres poétiques étaient mises en musique et en spectacle, et les auteurs puisaient à toutes les expressions artistiques, avant même les notions modernes d’opéra ou d’art total. Quelles sont les interactions entre art et écriture ? Nous réfléchirons sur cette problématique dans la perspective de l’histoire des mentalités, qui analyse à une période donnée, dans leur contexte épistémologique, les productions littéraires, artistiques, philosophiques et spirituelles. Car la question n’est pas seulement esthétique. A la fin du XVIe siècle, la crise des représentations et des idées, avivée par les conflits entre Réformés et Catholiques, rejaillit sur l’écriture et la création : est-ce que l’art détourne de la visée religieuse, ou au contraire favorise l’itinéraire spirituel ? Nous verrons quels sont alors les enjeux et les modalités de la création.

Corpus : Anthologie disponible sur le site.

Quelques références bibliographiques :
  • Boespflug François, Lossky Nicolas (éd.), Nicée II, 787-1987. Douze siècles d’images religieuses. Actes du Colloque international, Paris, Le Cerf, 1987.
  • Dekoninck Ralph, Ad imaginem. Statuts, fonctions et usages de l’image dans la littérature spirituelle jésuite du XVIIe siècle, Genève, Droz, 2005.
  • Eco, Umberto, Histoire de la beauté, Paris, Flammarion, 2004.
  • Rensselaer, W. Lee, Ut Pictura Poesis. Humanisme et théorie de la peinture. XVe - XVIIIe siècles, Paris, Macula, 1991, 1998.

UE 2 HMULD201 Littérature générale et comparée 2 : Théâtre : Sophocle et Mouawad

Enseignante : Sandrine Montin

Le devenir est tortueux et la vie labyrinthe. Oracles, enquête sur les origines, conflits de génération, répétition et héritage, poids de l’histoire, volonté farouche de tracer son destin, aveuglement, beauté et ambiguïté de la langue : le dramaturge canadien d’origine libanaise Wajdi Mouawad dialogue dans son oeuvre théâtrale avec les grandes tragédies de Sophocle, et en particulier avec OEdipe-Roi et OEdipe à Colone. Nous nous demanderons pourquoi, au moment d’écrire sur notre monde très contemporain, le poète et dramaturge libano-canadien recourt si manifestement à Sophocle. Quelles sont les vertus du mythe et de la tragédie grecque ? quelle stratégie littéraire et théâtrale construit Mouawad dans son dialogue avec Sophocle ?

Corpus d’étude :
  • SOPHOCLE, OEdipe-Roi et OEdipe à Colone, dans Tragédies complètes, traduit par Paul Mazon, préface de Pierre Vidal-Naquet, Gallimard, « Folio classique », 1973
  • MOUAWAD, Wajdi, Le Soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face, Actes Sud, 2010
  • MOUAWAD, Wajdi, Incendies, Actes Sud, 2010
  • MOUAWAD, Wajdi, Les Larmes d’OEdipe, Actes Sud, 2016

Références bibliographiques du cours
Suggestions d’oeuvres complémentaires et d’autres traductions :
  • SOPHOCLE, Les Tragédies, adapté par Hölderlin, traduit de l’allemand par Philippe Lacoue-Labarthe, C. Bourgois, 1998
  • COCTEAU, Jean, La Machine infernale, 1932
  • PASOLINI, Pier Paolo, OEdipe-Roi, 1968
  • MOUAWAD, Wajdi, Le Sang des promesses, Actes Sud-Papiers, Hors collection, juillet 2009
  • VILLENEUVE, Denis, Incendies, 2010
Etudes :
  • FREUD, Sigmund, « La légende du roi OEdipe », L’Interprétation des rêves [1900], PUF, 2010
  • ROMILLY, Jacqueline de, La Tragédie grecque [1970], PUF, 1982
  • GIRARD, René, La Violence et le sacré, Grasset, 1972
  • VERNANT, Jean-Pierre et VIDAL-NAQUET, Pierre, OEdipe et ses mythes [1988], Editions Complexe, 2006
  • BOLLACK, Jean, La naissance d’OEdipe, Gallimard, « Tel », 1995
Sur la question de l'intertextualité :
BARTHES, Roland, "Théorie du texte", Encyclopaedia Universalis http://www.universalisedu. com.proxy.unice.fr/encyclopedie/theorie-du-texte/
RABAU, Sophie, L'intertextualité, Flammarion, "GF corpus / lettres", 2002

Sur la lecture psychanalytique de la littérature :
BELLEMIN-NOEL, Jean, Psychanalyse et littérature, PUF, "Quadrige", 2012
 

UE 3 HMULD202 Méthodologie disciplinaire

Enseignantes : V. Magri, J. Rieu, O. Gannier
Présentation de la méthodologie pour chaque discipline (Littérature française, Langue française, Littérature et générale et comparée).

Mémoire de M1
L’étudiant doit remettre un mémoire (100 pages) sur un sujet choisi en accord avec un enseignant chercheur, en début d’année. Il pourra approfondir le sujet en mémoire principal l’année suivante. Voir la liste des enseignants chercheurs et leur spécialité de recherche au bas du document.

MASTER 2 - SEMESTRE 3

UE 1 HMULD302 Textes et auteurs de la littérature française 2 : littérature et spiritualité

Enseignante : Josiane RIEU

La création littéraire implique souvent une dimension spirituelle, qu’elle soit religieuse ou non. Les questions de la présence et de l’absence, les relations entre la parole et le silence, le visible et l’invisible, le signe et le sens, se posent en termes différents selon les époques, mais conditionnent toujours d’une manière ou d’une autre les choix esthétiques. Aux XVIe et XVIIe siècles, la crise religieuse a un impact direct sur l’écriture et la représentation artistique. Nous tenterons d’en comprendre les enjeux majeurs, en examinant comment la littérature peut être le lieu d’un véritable « exercice spirituel », quelles relations sont tissées avec le texte biblique, les sources patristiques ; quels sont les liens entre la parole et l’indicible. Les étudiants seront invités à appréhender les oeuvres en fonction des concepts et de l’imaginaire de l’époque, et pourront adapter le questionnement pour chaque période de l’histoire littéraire.

Corpus principal :
  • Pierre de Croix, Le Miroir de l’amour divin, éd. L. Donaldson Evans, Droz, 1990.
  • Jean de La Ceppède, Les Théorèmes, éd. Y. Quenot, Nizet, 1988 (2 t.).
  • Jean de Sponde, OEuvres littéraires, éd. A. Boase, Droz, 1978.
Quelques références bibliographiques :
  • Blum, Pascale et Mantero, Anne (dir.), Poésie et Bible de la Renaissance à l’âge classique, Paris, Champion, 1999.
  • Bourgeois, Christophe, Théologies poétiques de l’âge baroque. La muse chrétienne (1570-1630), Paris, Champion, 2006.
  • Cave, Terence et Jeanneret, Michel, Métamorphoses spirituelles, Paris, Corti, 1972.
  • Clément, Michèle, Une poétique de crise : poètes baroques et mystiques (1570-1660), Paris, Champion, 1996.
  • De Certeau, Michel, La Fable mystique, Paris, Gallimard, 1987 (t. 1) et 2013 (t. 2).
  • Jossua, Jean-Pierre, Seul avec Dieu, l’aventure mystique, Paris, Découvertes Gallimard, 1996.
  • Lenoir, Fernand, Tardan-Masquelier Y. (dir.), Encyclopédie des religions, Paris, Bayard éditions, 2 t.,1997.
  • Millet, Olivier (dir.), Bible et littérature, Paris, Champion, 2003.
  • Millet, Olivier, Calvin et la dynamique de la parole. Etude de rhétorique réformée, Paris, Champion, 1992.
  • Ravier, André et alii, La Mystique et les mystiques, Paris, Desclée de Brouwer, 1965
  • Rieu, Josiane, Bonhomme, Béatrice, Préta de Beaufort, Aude, Baby, Hélène (dir.), Échos poétiques de la Bible,
  • Paris, Champion, 2012.

UE 2 HMULD301 Littérature générale et comparée 3

Littérature et espace : des lieux du récit à la géocritique

Enseignante : Odile GANNIER

La critique s’est largement intéressée à la catégorie du temps en littérature ; mais les lieux sont aussi un paramètre essentiel, qui a inspiré la « géopoétique » et la « géocritique », après les études classiques sur l’espace littéraire. La réflexion sur les lieux part de la catégorie de l'espace et de la notion anthropocentrée
d'environnement. L'étude de la description prend aussi en compte la légendaire « couleur locale » et étudie les détails du réalisme, particulièrement dans le roman. En outre, la littérature de voyage – ou celle qui se fait passer pour telle – place les lieux (et leur succession) au centre du propos. L’exotisme repose sur les décalages observés ou pressentis entre des espaces différents ; le « roman colonial » s’appuie précisément sur la parenté recherchée dans un espace autre ; l’utopie situe dans un non-lieu des projections très précises d’un monde idéalement conçu. L'image (cartes, gravures, photos...) relaie le texte. Cependant, le voyageur ne fait qu’effleurer des lieux différents, et s’exprime à propos de ses habitants ; dans certains cas, à leur place, parfois durablement. Il se trouve aujourd’hui que les regards s’inversent et que des voix s’élèvent du côté de ceux qui, jusqu’à il y a peu, ne se faisaient pas entendre, ou n’étaient guère connues en dehors de leurs frontières. On s’interrogera ainsi sur l’ancrage de la littérature dans un territoire.

Corpus d’étude :
Des supports d’étude variés seront fournis en cours.

Références bibliographiques :
  • AUGÉ Marc, Non-lieux. Introduction à une anthropologie de la surmodernité, Le Seuil, 1992
  • BACHELARD Gaston, La poétique de l’espace [1957], PUF, 1983, « Quadrige »
  • BARTHES Roland, « L’effet de réel », in Littérature et réalité, Le Seuil, « Points », 1981
  • BAYARD Pierre, Comment parler des lieux où on n’a pas été ?, Éd. Minuit, 2012
  • BLANCHOT Maurice, L’Espace littéraire [1955], Gallimard, « Folio »
  • BUTOR Michel, Essais sur le roman [1964], Gallimard, « tel », 1995
  • CERTEAU Michel de, L’Invention du quotidien, 1. Arts de faire, Gallimard, « Folio » Essais, 1990 ; chap. « Récits d’espaces » (p. 170-191)
  • GANNIER Odile, La Littérature de voyage, Ellipses, 2001
  • HAMON Philippe, Du Descriptif, Hachette, « Supérieur », 1993
  • MARIN Louis, Utopiques : jeux d’espaces, Éd. Minuit, 1973
  • MOURA Jean-Marc, La littérature des lointains. Histoire de l’exotisme au XXe siècle, Champion, 1998
  • PARÉ François, Les Littératures de l’exiguïté, Le Nordir, 2001
  • TADIÉ Jean-Yves, Le récit poétique, Gallimard, « tel », 1994 (p. 47-82)

UE 3 HMULD303 Littérature générale et comparée 4

Expressions féminines

Enseignante : Odile GANNIER

L’année 2018 a vu la publication dans la Bibliothèque de la Pléiade des Mémoires de Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe ayant paru il y a 70 ans (en 1949). C’est l’occasion de s’interroger sur les expressions féminines : existe-t-il une « écriture féminine » ? Quelle est la place des femmes dans la création et la littérature ? Quelle est la place des personnages féminins dans les oeuvres littéraires ? La littérature féminine est-elle nécessairement militante ? Ces questions rejoignent celles de l’imagologie, de la sociocritique, et s’attacheront à des oeuvres variées, en particulier littéraires.

Corpus d’étude :
Des supports d’étude variés seront fournis en cours.

Références bibliographiques :
  • BADINTER Élisabeth, Émilie, Émilie, l’ambition féminine au XVIIIe siècle, Flammarion, 1983
  • BEAUVOIR Simone de, Le Deuxième Sexe, Gallimard, 1949, « Folio », 2 vol.
  • BUTLER Judith, Gender Trouble : Feminism and the Subversion of Identity, [1990], Trouble dans le genre, trad
  • Cynthia Kraus, La Découverte, 2005
  • GANNIER Odile (dir.), Loxias n° 69 « Génération Beauvoir », http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=9428
  • GOUGES Olympe de, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, 1791, gallica
  • GROULT Benoîte, Ainsi soit-elle, Grasset, 1975, « Le livre de poche »
  • HOOKS Bell, [Ain’t I a Woman, 1981], Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme, trad. Olga Potot, Cambourakis, 2015
  • MILLS Sara, Discourses of Difference. An Analysis of Women’s Travel Writing and Colonialism, Routledge, 1991
  • WOLLSTONECRAFT Mary, The Vindication of the Rights of Woman, Défense des droits des femmes, 1792, extraits en « Folio 2€ »
  • WOOLF Virginia, A Room of One’s Own [1929], Une chambre à soi, trad. Clara Malraux, Denoël, 1977, « 10/18 »

UE 4 HMULD304 Langue et stylistique 2 : Parcours poétiques

Enseignante : Véronique MAGRI

La poésie, c’est quoi ? “ La poésie m’est nécessaire. C’est ma zone de gratuité, c’est ma zone de pleine liberté.
Le roman vous impose un compte rendu vous enferme dans le réel et dans l’extérieur, alors que la poésie ce n’est pas un ramassage autour de vous, c’est un ramassage intérieur, c’est une découverte constante”. Hervé Bazin, 1972. https://www.youtube.com/watch?v=JO4Qd7Au1cU
La réflexion, dans ce séminaire, s’organise autour de ce qu’est le langage poétique. À partir d’un recueil de poèmes et de textes poétiques, seront abordées les grandes étapes de l’histoire de la poésie française, les propriétés de l’écriture poétique, la lecture et l’interprétation des textes poétiques.

Bibliographie indicative :
Jenny L. (1995). La Parole singulière, Paris, Belin.
Dürrenmatt J. (2005). Stylistique de la poésie, Paris, Belin.
 

UE 5 HMULD300 Linguistique textuelle :

Outils numériques pour la recherche littéraire

Enseignante : Véronique MAGRI

Le séminaire propose l’utilisation des outils numériques pour :
  • La recherche documentaire (bases de données bibliographiques)
  • La recherche lexicologique (Dictionnaires en ligne, CNRTL, Frantext)
  • La recherche hypertextuelle : Une méthode innovante d’approche des textes littéraires sera explorée, par la pratique du logiciel Hyperbase, en lien avec le laboratoire Bases, Corpus, Langage.
À l'issue du séminaire, les étudiants auront acquis la connaissance du logiciel Hyperbase, seront capables de l'utiliser pour exploiter des corpus textuels et, pour ceux qui souhaiteraient continuer à s'en servir pour leurs recherches, seront à même de créer leur propre base.
https://bcl.cnrs.fr/rubrique26
http://ancilla.unice.fr/bases/Litterature/


MASTER 2 - SEMESTRE 4

Le semestre 4 est réservé à la rédaction du mémoire (200 pages) sur un sujet choisi en accord avec un enseignant chercheur, en début d’année. Mémoires de M1 et de M2.
Pour le choix des mémoires de recherche, vous pouvez vous référer à la liste des enseignants chercheurs du Master Lettres.
 

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Niveau de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

A l'issue de la formation les diplômés accèdent aux métiers :

  • de l’enseignement supérieur
  • de la recherche
  • du livre et de l’édition
  • de la rédaction et du journalisme
  • de la culture, de la création
  • de la fonction publique

Après le parcours Lettres à distance, les étudiantes et les étudiants peuvent poursuivre un cursus et s'inscrire en Doctorat.