Le Prix Nobel de physique 2021 met à l'honneur l'étude des systèmes complexes !

Publié le 15 octobre 2021 Mis à jour le 29 octobre 2021
Date(s)

du 15 octobre 2021 au 28 février 2022

Le comité Nobel honore notamment, cette année, Giorgio Parisi, de l’université Sapienza,(Italie) qui a découvert des structures cachées dans des systèmes nommés « verres de spin », dans lesquels les interactions du désordre et des fluctuations sont essentielles.

 L'étude des systèmes complexes mise à l'honneur par le Prix Nobel de physique 2021 !


Le physicien italien, Giorgio Parisi, vient d’être distingué par le comité nobel pour ses recherches sur les systèmes physiques complexes. A 73 ans, le physicien vient donc de remporter le précieux prix scientifique aux côtés de deux experts de la modélisation du changement climatique, l’Américano-Japonais Syukuro Manabe et l’Allemand Klaus Hasselmann. Si les apports des travaux de ces deux corécipiendaires sont plus facile à appréhender, le domaine de recherche du scientifique transalpin, est quant à lui autrement plus difficile à saisir.

Diplômé de l’université La Sapienza de Rome en 1970 à l’issue d’une thèse sur le boson de Higgs – une particule supposée responsable de la masse de tout ce qui nous entoure –, Giorgio Parisi, est l’un des théoriciens les plus connus et les plus respectés des systèmes physiques complexes.

Ces systèmes sont caractérisés par le désordre et par l’aléatoire. Ce sont des ensembles constitués d’un grand nombre d’entités en interaction dont le comportement ne peut pas être déduit simplement du comportement de ses composants. Autrement dit, il peut s’agir de comprendre, par exemple, les mouvements d’un groupe à partir du comportement individuel de chacun. 


C’est pour sa contribution à leur description et à la prédiction de leur comportement à plus ou moins long terme que le physicien italien, Giorgio Parisi, vient d’être distingué. 

  • A lire aussi :

- L'article pour la science, Le prix Nobel de physique 2021 récompense l’étude des systèmes complexes
- L'article de Futura SciencesPrix Nobel de physique 2021 : les maîtres de la physique complexe du réchauffement climatique à l'honneur