Loisirs & vacances pour vous et vos enfants

Des prestations sociales existent :

Pour vous et votre famille :

  • Les chèques vacances

Spécifiquement pour vos enfants :

  • Les centres de loisirs sans hébergement
  • Les centres de loisirs avec hébergement
  • La participation aux frais de séjour des enfants dans les centres de vacances agréés
  • La participation aux frais de séjours en centres de vacances agréés pour enfant ou majeur en situation de handicap

Les chèques vacances

De quoi s'agit-il ?
Proposé par le ministère chargé de la fonction publique au titre de son action sociale interministérielle, le Chèque-Vacances est une prestation d'aide aux loisirs et aux vacances.
Ces titres permettent de financer en douceur son budget vacances, culture, loisirs et un large éventail d'activités culturelles et de loisirs.
Cette prestation est basée sur une épargne de l'agent, abondée d'une participation de l'État pouvant représenter 10 à 30% du montant épargné (35% pour les moins de 30 ans).


LA MEILLEURE SOLUTION POUR AUGMENTER VOTRE POUVOIR D’ÉVASION

Les atouts

Hébergement
Voyages et Transport
Culture et Découverte
Loisirs Sportifs
Restauration
 
Ils sont :
  • utilisables toute l’année pour vos weekends, vos vacances et vos loisirs, partout en France et pour des séjours à destination des pays membres de l’Union européenne.
  • Nominatifs, ils peuvent être utilisés par le conjoint, les enfants et ascendants à charge du bénéficiaire.
  • Disponibles en coupures de 10, 20, 25 et 50 €.
  • Valables 2 ans en plus de son année d’émission et échangeable en fin de validité directement sur ancv.com (un Chèque-Vacances émis en 2020 est valable jusqu'au 31 décembre 2022).

Ils ne sont pas remboursables mais uniquement échangeables contre de nouveaux Chèques-Vacances valides 2 ans après leur année d'émission.
En cas de perte ou de vol il n'est pas possible de faire opposition.

Où l'utiliser ? Rendez vous sur leguide.ancv.com.
Qui peut en bénéficier ?
Vous devez disposer : 
  • d’un smartphone, Apple (système d’exploitation minimal : iOS 11.0) ou Android (système d’exploitation minimal : 5.0)
  • d’une adresse e-mail

Pour vérifier, votre éligibilité au dispositif des chèques vacances, vous pouvez désormais faire une simulation : https://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/cv/web/simulation?execution=e4s1

Il est utilisable :
Comment en faire la demande ?

Pour ouvrir un dossier et faire la demande de chèques vacances : https://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/cv/web/home

Ensuite, vous devez créer votre dossier dématérialisé en répondant à un formulaire téléchargeable : https://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/cv/web/constituer?execution=e8s1

Pour finir, vous pouvez suivre l'avancé de votre dossier, votre plan ou courriers : https://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/cv/web/login?execution=e9s1

Les centres de loisirs sans hébergement

De quoi s'agit-il ?

Cette prestation est destinée à prendre en charge une partie des frais de séjours des enfants d'agents en centre de loisirs sans hébergement.

Les centres de loisirs sans hébergement sont des lieux d'accueil recevant les enfants à la journée à l'occasion des congés scolaires et des temps de loisirs. En outre, ils présentent un choix d'activités diverses et ne sont pas spécialisés pour l'exercice d'une activité unique à titre permanent.

Qui peut en bénéficier ?
  • Agents stagiaires ou titulaires en position d'activité.
  • Agents contractuels avec un contrat d'une durée supérieure à 10 mois, rémunérés sur le budget de l’État et en activité, ou bénéficiant d'un congé assimilé à une période d'activité et employés de manière permanente et continue, à temps plein, ou à temps partiel. Le dossier peut être déposé à partir du 1er jour du 7e mois (effet non rétroactif).
  • Les agents UCA admis à la retraite.
  • Les apprentis en tant qu'agents contractuels de droit privé rémunérés sur le budget de l’État
  • Les tuteurs d'orphelins de fonctionnaires de l’État bénéficiaires de la pension de réversion.
  • Les tuteurs d'orphelins d'agents contractuels de l’État bénéficiaires de l'allocation prévue à l'article 23 de l'arrêté du 30 décembre 1970 (IRCANTEC).
     
Comment en faire la demande ?

Veuillez remplir ce formulaire puis l'annexe 1 (le cas échéant) et l'annexe 2 et y joindre l'ensemble des justificatifs demandés et faire parvenir le dossier par la navette interne ou par courrier à:
 

DRH/Service d'Action Sociale
28, avenue VALROSE
BP 2135
06103 NICE Cedex 2

ou par courriel à drh.action-sociale@univ-cotedazur.fr

Les centres de loisirs avec hébergement

De quoi s'agit-il ?

Cette prestation est destinée à prendre en charge une partie des frais de séjour des enfants d'agents publics en centre de vacances avec hébergement.

Qu'est-ce qu'un centre de vacances avec hébergement?
Ce sont des établissements permanents ou temporaires, qui hébergent de façon collective hors du domicilie familial, à l'occasion de leurs vacances scolaires, des enfants âgés de plus de quatre ans.

Les centres de vacances considérés, quelle qu'en soit la dénomination : colonies de vacances, centres de vacances collectifs, centres de vacances maternels, centres sportifs de vacances, etc, doivent avoir reçu un agrément du ministre chargé de la jeunesse et des sports.

A noter : les séjours en centres de vacances organisés par des organismes à but lucratif sont exclus de ce dispositif d'aide.

Qui peut en bénéficier ?
  • Agents stagiaires ou titulaires en position d'activité.
  • Agents contractuels avec un contrat d'une durée supérieure à 10 mois, rémunérés sur le budget de l’État et en activité, ou bénéficiant d'un congé assimilé à une période d'activité et employés de manière permanente et continue, à temps plein, ou à temps partiel. Le dossier peut être déposé à partir du 1er jour du 7e mois (effet non rétroactif).
  • Les agents UCA admis à la retraite.
  • Les apprentis en tant qu'agents contractuels de droit privé rémunérés sur le budget de l’État
  • Les tuteurs d'orphelins de fonctionnaires de l’État bénéficiaires de la pension de réversion.
  • Les tuteurs d'orphelins d'agents contractuels de l’État bénéficiaires de l'allocation prévue à l'article 23 de l'arrêté du 30 décembre 1970 (IRCANTEC).
Comment en faire la demande ?

Veuillez remplir ce formulaire puis l'annexe 1 (le cas échéant) et l'annexe 2 et y joindre l'ensemble des justificatifs demandés et faire parvenir le dossier par la navette interne ou par courrier à:
 

DRH/Service d'Action Sociale
28, avenue VALROSE
BP 2135
06103 NICE Cedex 2

ou par courriel à drh.action-sociale@univ-cotedazur.fr

La participation aux frais de séjour des enfants dans les centres de vacances agréés

De quoi s'agit-il ?

Cette prestation est destinée à prendre en charge une partie des frais de séjours engagés par les agents pour leurs enfants ayant séjourné:

  • soit en centre familial de vacances (maisons familiales de vacances ou villages de vacances, y compris les gîtes ou villages de toile offrant des services collectifs)
  • soit dans des établissements portant le label "Gîtes de France

A noter :
Les séjours en campings municipaux ou privés ne font pas partie des établissements retenus.
Différentes formules d'accueil peuvent être offertes (pension complète, demi-pension, location) mais il s'agira toujours d'établissements de tourisme social gérés sans but lucratif.

La prestation est versée dans la limite de 45 jours par an pour chacun des enfants à charge du bénéficiaire, âgé de moins de 18 ans au premier jour du séjour.

Cas particulier des enfants en situation de handicap :

Lorsque les enfants sont atteints d'une incapacité au moins égale à 50%, la limite d'âge est alors portée de 18 à 20 ans, et aucune condition de ressource n'est alors exigée.
 
Qui peut en bénéficier ?
  • Agents stagiaires ou titulaires en position d'activité.
  • Agents contractuels avec un contrat d'une durée supérieure à 10 mois, rémunérés sur le budget de l’État et en activité, ou bénéficiant d'un congé assimilé à une période d'activité et employés de manière permanente et continue, à temps plein, ou à temps partiel. Le dossier peut être déposé à partir du 1er jour du 7e mois (effet non rétroactif).
  • Les agents UCA admis à la retraite.
  • Les apprentis en tant qu'agents contractuels de droit privé rémunérés sur le budget de l’État Les tuteurs d'orphelins de fonctionnaires de l’État bénéficiaires de la pension de réversion.
  • Les tuteurs d'orphelins d'agents contractuels de l’État bénéficiaires de l'allocation prévue à l'article 23 de l'arrêté du 30 décembre 1970 (IRCANTEC).
Comment en faire la demande ?

Veuillez remplir ce formulaire puis l'annexe 1 (le cas échéant) et l'annexe 2 et y joindre l'ensemble des justificatifs demandés et faire parvenir le dossier par la navette interne ou par courrier à:
 

DRH/Service d'Action Sociale
28, avenue VALROSE
BP 2135
06103 NICE Cedex 2

ou par courriel à drh.action-sociale@univ-cotedazur.fr

Participation aux frais de séjours en centres de vacances agréés pour enfant ou majeur en situation de handicap

De quoi s'agit-il ?

Cette allocation d'un montant de 21.88€ par jour (taux 2021) est accordée au titre des enfants en situation de handicap séjournant dans des centres de vacances agréés spécialisés relevant d'organismes à but non lucratif ou de collectivités publiques.

La prestation est servie quelque soit l'âge de l'enfant, ceux-ci pouvant être majeurs, sous réserve que les séjours ne soient pas pris en charge intégralement par d'autres organismes. Dans le cas d'une prise en charge partielle, le montant de la subvention ne pourra pas dépasser le montant des dépenses supportées par la famille.

La durée du séjour pris en charge ne peut excéder 45 jours par an.

Qui peut en bénéficier ?
  • Agents stagiaires ou titulaires en position d'activité.
  • Agents contractuels avec un contrat d'une durée supérieure à 10 mois, rémunérés sur le budget de l’État et en activité, ou bénéficiant d'un congé assimilé à une période d'activité et employés de manière permanente et continue, à temps plein, ou à temps partiel. Le dossier peut être déposé à partir du 1er jour du 7e mois (effet non rétroactif).
  • Les agents UCA admis à la retraite. Les apprentis en tant qu'agents contractuels de droit privé rémunérés sur le budget de l’État.
  • Les tuteurs d'orphelins de fonctionnaires de l’État bénéficiaires de la pension de réversion.
  • Les tuteurs d'orphelins d'agents contractuels de l’État bénéficiaires de l'allocation prévue à l'article 23 de l'arrêté du 30 décembre 1970 (IRCANTEC).
Comment en faire ?

Veuillez vous adresser au Service d'Action Sociale

DRH/Service d'Action Sociale
28, avenue VALROSE
BP 2135
06103 NICE Cedex 2


ou par courriel à drh.action-sociale@univ-cotedazur.fr