Innovation et partenariats

innovons ensemble
innovons ensemble

Le Programme Innovation de l'IDEX a pour objectifs de structurer et dynamiser l'innovation qui peut découler des résultats des travaux de recherche de ses membres. 

Pour cela, 3 Appels à Projets ont été lancés :

  • "Prématuration" pour la production de Preuves de Concepts à des fins de valorisation,
  • "Partenariat" pour des collaborations R&D entre une entreprise et un laboratoire,
  • "Startup Deeptech" pour l'aide à la création de startup produisant des innovations de rupture.
Ces actions sont réalisées en lien d'une part avec les structures de valorisation des membres de l'IDEX, et d'autre part avec les acteurs socio-économiques de l'innovation (SATT Sud Est, Incubateur PACA Est, BPI France).
Le soutien financier de l'IDEX est conditionné à un effet levier dans une logique de co-construction avec les partenaires privés et de cofinancement.
Cette action forte en faveur de l'innovation se combine avec l'action des Centres de référence, qui interviennent spécifiquement sur les défis sociétaux ou enjeux locaux pour lesquels ils ont été conçus, autour de plateformes technologiques et d'expertises en science et ingénierie. Voir par exemple le Centre de référence "Smart territory" de l'IMREDD.
 

Les entreprises partenaires pour l'innovation : exemples

Kinaxia

Kinaxia, start-up créée en 2010, est aujourd'hui une PME employant 160 personnes et offrant des applications pour le marché de l'immobilier. Après 2 projets de R&D collaborative menés dans le cadre de l'AAP Partenariats en 2017 et 2019, pour lesquels elle a embauché 2 post-doctorants, Kinaxia propose aujourd'hui de nouvelles fonctionnalités grace à l'Intelligence Artificielle qu'elle a intégrée dans ses nouveaux services innovants en partenariat avec les laboratoires I3S et ESPACE de l'Université. Kinaxia est également partenaire de l'Institut 3IA Côte d'Azur, dans le cadre duquel elle lance en 2020 2 thèses CIFRE en Intelligence Artificielle.

Mycophyto

Soumis en 2016 par l'Institut Sophia Agrobiotech (INRAe, UCA, CNRS), le projet de prématuration IMPACT a abouti en 2017 à la création de la start-up Mycophyto qui commercialise aujourd'hui des biostimulants naturels à base de champignons mycorhiziens. 2 ans plus tard, Mycophyto a 2 licences d'exploitation des résultats de ce projet et emploie 13 personnes. Un projet de partenariat UCA a été soumis par Mycophyto en 2019 en lien avec l'Inria pour intégrer l'Intelligence Artificielle dans ses solutions, ce qui lui a permis de créer un iLab avec un financement de 245 k€ de BPI France, et lever 1,4 M€ d'investissements privés pour accélérer son développement. Mycophyto est également partenaire de l'Institut 3IA Côte d'Azur.

Amadeus

Dès 2017, Amadeus, leader mondial des systèmes d'information pour les compagnies aériennes employant 3000 personnes à Sophia Antipolis, a signé un accord cadre de partenariat avec Université Côte d'Azur pour mener à bien des projets de recherche collaborative dans les domaines de l'Intelligence Artificielle et des Sciences Humaines et Sociales appliquées à la modélisation du comportement des voyageurs, ainsi que pour la formation continue. 3 projets de R&D centrés sur l'IA et co-financés par Amadeus et Université Côte d'Azur ont ainsi démarré dès 2018, et 3 séminaires donnés par des chercheurs de l'Université aux ingénieurs d'Amadeus ont été suivis par 2 650 personnes des différents sites de R&D d'Amadeus (Sophia, Bangalore, Barcelone). Pour 2021, ce seront des projets centrés sur la modélisation du comportement des voyageurs qui seront lancés en partenariat avec les équipes de recherche en Economie, Psychologie et Analyse Comportementale d'Université Côte d'Azur. Amadeus est également partenaire de l'Institut 3IA Côte d'Azur.

Therapixel

Therapixel, start-up issue de l'Inria créée en 2013 et employant 20 personnes, et le CHU de Nice ont proposé en 2017 le projet RADVISE-X faisant collaborer des radiologues du CHU et Therapixel pour le développement et l'apprentissage d'une IA facilitant le travail des radiologues pour la détection de lésions malignes dans les images du poumon. En 2019, au vu des résultats obtenus par ce premier projet (diminution de 20% des faux-positifs), Therapixel et le CHU de Nice ont soumis le projet LUNGSCREEN CT pour aller plus loin dans cette direction. Ce projet a été lauréat de l'AAP Explore de la société internationale ASTRA ZENECA et a ainsi bénéficié d'une subvention de 200 k€ permettant au projet de recruter 2 Data Scientists supplémentaires. Le logiel développé est co-propriété Therapixel, CHU et UCA. Lungscreen CT a été présenté au Congrès Européen de Radiologie 2020 comme exemple d'application de l'IA à l'imagerie médicale.

Activiti

En 2018, UCA et le groupe MyCoach ont fondé la start-up Activiti sous le haut patronnage du Ministère des Sports. Activiti fournit une application qui propose des exercices d'activité simples à réaliser pour une activité physique adaptée aux pathologies des usagers, validée par les équipes du CHU de Nice. En savoir plus.

Start-ups @ Université Côte d'Azur

Une start-up Université Côte d'Azur valide au moins l'un des critères suivants :
  • un des fondateurs est un personnel chercheur/ingénieur permanent, post-doc ou doctorant d’un des membres de l’IDEX
  • la start-up a un contrat de collaboration avec Université Côte d'Azur dans le cadre d’un projet IDEX
  • la start-up a un contrat de licence d’exploitation d’un actif développé dans le cadre d’un projet IDEX
11 start-ups créées : MycophytoYukkin Therapeutics, MusicIA, Pocket Confidant, Activiti, MyDataModels, Epicnpoc, Oui!Greens, Live Anatomy, Mouratouglou Digital Coaching, Human Roads

7 start-ups dont la création est envisagée à partir de début 2021

1 prise de participation : Activiti créée avec MyCoach

Programme Deep tech start-up

En 2019, en lien avec le Programme DeeptTech de BPI France, l'IDEX a ouvert un Appel à Projets "Startup Deeptech" s’adressant particulièrement aux post-doctorants ou aux ingénieurs disposant déjà d’un projet de recherche solide et souhaitant dégager une POC (Proof of concept), voire un premier prototype expérimental. Ce nouvel AAP vise à combler un manque de financement pour cette étape qu’on peut qualifier de pré-maturation. Pour les post-doctorants, ceci peut se faire en relation avec le dispositif i-PhD de Bpifrance. L’AAP est également ouvert aux start-up extérieures à Université Côte d'Azur qui ont un partenariat avec un des acteurs de recherche qui sera ainsi cofinancé par l’Idex. Il s'agit d'une évolution du programme pré-maturation en lien avec le plan national de BPI France PIA3.

La Commission UCAJEDI Innovation Valorisation

La Commission UCAJEDI Innovation Valorisation (CUIV), mise en place en 2018, réunit les représentants des services valorisation, transfert de technologie et innovation de membres de l’IDEX : Université Côte d’Azur, les EPST (CNRS, Inria, Inserm, Inrae), le CHU de Nice et l’école de commerce Skema, ainsi que la Satt Sud-Est, l’Incubateur Paca Est et Bpifrance. Sa mission première est d’évaluer les projets d’innovation qui sollicitent un cofinancement de l’IDEX dans le cadre de ses Appels à Projets Innovation, en accord avec les stratégies de valorisation et innovation des membres de l'IDEX. Cette commission permet de s’assurer, avant de lancer un projet d’innovation, de la coordination du soutien des différents organismes impliqués, et de tracer une feuille de route pour la maturation et le financement des étapes suivantes du développement de la start-up lorsque c'est le cas, ainsi que de la liberté d’exploitation et les conditions du transfert de technologie envisagés.

Le programme Innovation en chiffres
  • AAP Prématuration : 30 projets soumis, 19 projets retenus, coût global des projets 4,4 M€, financement IDEX 1 M€, effet de levier 3,4.
  • AAP Partenariats : 41 projets soumis, 18 projets retenus, coût global des projets 10 M€, financement IDEX 1,5 M€, 1,5 M€ d'apports en numéraire des partenaires industriels, effet de levier 5,8.
  • AAP Start-up DeepTech (lancé en 2019) : 7 projets soumis, 4 projets retenus, coût global des projets 476 K€, financement IDEX 180 K€, effet de levier 1,6.
  • 12 projets poursuivent désormais leur chemin de la valorisation dans le dispositif "Maturation" de la SATT Sud-Est.
Les résultats en termes de valorisation
Nombre de brevets déposés : 6
Nombre de projets de dépôt de brevets : 11
Nombre de licences signées : 2
Nombre de projets de licence : 17 = 13 Partenariats + 4 Start-ups DeepTech
Nombre de contrats de collaboration signés avec des entreprises : 16
Nombre de startups créées : 11
Nombre de startups en création : 7
"User's guide" pour les entreprises

En 2018, UCAJEDI a édité un guide qui liste, décrit et donne les points de contact pour toutes les modalités de collaboration qu'Université Côte d'Azur propose aux entreprises, allant des diverses formes de R&D partenariale jusqu'à la formation continue et le recrutement de stagiaires.

 

19 projets en prématuration

18 projets de partenariats

4 projets de startups Deep Tech (lancé en 2019)

Les chiffres du programme Innovation

AAP Projets soumis Projets retenus Coût total              Contribution partenaires Contribution IDEX Effet levier
Prématuration 30 19 4 419 353 € 3 415 969 € 1 003 384 € 3,4
Partenariat 41 18 10 085 240 € 8 605 860 € 1 479 380 € 5,8
Startup Deep Tech 7 4 476 172 € 296 172 € 180 000 € 1,6
TOTAL 78 41 14 980 765 € 12 318 001 € 2 662 764 € Moy : 4,6

Appel à projets Innovation

  • Programme Innovation UCAJEDI - Appel à Projets 2020 "Start-up DeepTech"
    18 juillet 2020
    Le Programme Innovation d’UCA Jedi ouvre en 2020 l'Appel à Projets "Start-up DeepTech", correspondant à la poursuite de la mise en œuvre des actions 6.5 et 6.6 du projet IDEX UCA Jedi.L’Appel à Projets UCAJEDI « Start-up DeepTech» a pour objectif d’aider les projets de création d’entreprises innovantes dites « DeepTech [1]».Cet appel est ouvert à des projets impliquant le développement d’actifs technologiques et scientifiques en lien avec des travaux de recherche menés dans les équipes des partenaires de l’IDEX, dont la valorisation envisagée est associée à la création ou le développement d’une start-up qualifiée « DeepTech ».

Appels à projets Innovation clos