Coronavirus

Circulaire de rentrée 2020-2021 liées aux conditions sanitaires COVID-19. FAQ Coronavirus

Chères Collègues, Chers Collègues,

La rentrée universitaire 2020-2021 va être impactée par la circulation importante du coronavirus SARS-COV-2 sur notre territoire et des mesures sont à prendre pour limiter la reprise épidémique. Depuis le début de cette crise, l’évolution de l’épidémie conduit à adapter fréquemment les consignes institutionnelles. Voici quelques éléments de contexte qui nous amènent à prendre les mesures qui suivront et qui seront susceptibles d’ajustements suivant l’évolution de la situation sanitaire. 

La région PACA présente des zones de circulation active du virus. L’enjeu pour cette rentrée est d'abord de préserver la santé de nos usagers et de nos personnels et bien sûr de nous inscrire dans la stratégie nationale de lutte contre l’épidémie tout en préservant nos missions fondamentales et les échanges sociaux qui y sont associés. 

Face au contexte épidémiologique actuel, de plus en plus d’agglomérations imposent le port généralisé du masque dans l’espace urbain, notamment dans les Alpes-Maritimes.

Nous nous apprêtons à accueillir en présentiel nos usagers, une population jeune, nombreuse, venant d’horizons divers. Dans ce contexte sanitaire nous devons faire preuve de la plus grande vigilance. Il est essentiel de favoriser une appropriation collective des règles sanitaires. Cette appropriation passe notamment par la communication, l’information et la formation auprès des agents et des étudiant·e·s. 

Les amphis de rentrée seront l’un des moments de cette communication, par le biais de flyers, de mini-vidéos (support santé france ou comme ici par exemple le Pr Marquette) . Une FAQ est également accessible depuis le site Web. 

Pour rappel : tout signalement de suspicion de COVID ou de cas doit être signalé à l’adresse cellule-covid@univ-cotedazur.fr. Cette boite mail permet aussi de poser des questions sur l’organisation face à l’épidémie.

Je vous remercie par avance pour l’implication de chacun et chacune à appliquer les mesures qui suivent car c’est bien à la fois à titre individuel et collectif qu’il nous faut raisonner, et agir en responsabilité. 

1. Les mesures sanitaires applicables à la rentrée 2020 

Eu égard au contexte épidémiologique actuel, en cohérence avec les politiques de santé des villes (la ville de Nice oblige le port du masque depuis le 20 aout), en cohérence avec l’obligation du port du masque dans les entreprises à partir du 01 septembre, et en cohérence avec l’obligation du port du masque dans de nombreux établissements recevant du public, l’obligation du port du masque généralisée s’appliquera aussi dans notre établissement.

Le port du masque est ainsi obligatoire pour tous étudiant·e·s, personnels de l’université et des entreprises situées dans l’enceinte de l’université, sans condition de distanciation, à la fois dans les espaces clos et ouverts. Cette mesure, bien que drastique et contraignante, tient compte aussi des difficultés à respecter les distanciations de sécurité sur une population nombreuse, de la nécessaire simplification et généralisation de la consigne pour qu’elle soit efficace, de la nécessité de limiter la manipulation du masque aux risques de se contaminer par des mauvaises pratiques.

- L’établissement fournira des masques à ses agents.

- Il incombera aux étudiant·e·s et aux visiteurs de se doter des masques qui leur seront nécessaires (en cas d’oubli les distributeurs de boissons de l’établissement permettront l’achat des masques et de gel hydroalcoolique).

Les personnels à risque de forme grave de Covid 19 sont invités à contacter le médecin du travail pour percevoir une dotation spécifique en masque à usage médical.

Une attention et une organisation spécifiques pourront être nécessaires au bénéfice des étudiant·e·s et enseignant·e·s relevant de la catégorie des personnes vulnérables afin qu’ils puissent suivre et dispenser les cours en limitant les risques pour leur santé. (si besoin inviter les étudiants à contacter le Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé sumpps@univ-cotedazur.fr et pour les personnels le Service de Médecine Préventive des Personnels smpp@univ-codazur.fr).

Le cas particulier des personnes en situation de handicap devra faire l’objet d’une attention particulière concernant la mise en œuvre des consignes sanitaires. (Pour toute question s’adresser à handicap@univ-cotedazur.fr)

Dans les espaces d’enseignement

- Dans toute la mesure du possible, le maintien d’une distanciation physique de 1 mètre minimum entre individus côte à côte, ou d’un siège vide entre individus assis dans des espaces clos, particulièrement dans les espaces physiques d’apprentissage (salles de classe, amphithéâtres, bibliothèques, salles de réunion...) est à appliquer 

- Une gestion des flux de circulation destinée à éviter les regroupements, à limiter le brassage des usagers et les croisements trop importants d’individus, est à organiser sur tous les sites.

- Il est important de veiller à l’application systématique des gestes barrières, renforcée par une communication et une information continue afin de favoriser une appropriation collective et individuelle des règles sanitaires.

- Pour les activités de travaux pratiques spécifiques ou certaines pratiques sportives et tout autre cas particulier veuillez consulter la FAQ Covid sur le site internet de l’Université ou s’adresser à cellule-covid@univ-cotedazur.fr

Dans les espaces de recherche et de bureau

Le port du masque est obligatoire dans les salles de réunion, bureaux collectifs, salles d’expériences, zones de circulation, ascenseurs. 

Les mesures de distanciation physique (au moins 1 mètre) doivent continuer à s’appliquer toutes les fois que c’est possible.

Pour les activités de recherche, lorsque le port du masque COVID peut engendrer un risque pour la sécurité, une évaluation des risques devra être réalisée et formalisée et les mesures compensatoires prises en conséquence. 

Dispositions appliquées dans l’ensemble des espaces :
L’application des gestes barrières, des règles de distanciation et le lavage des mains sont plus que jamais nécessaires pour éviter une accélération de la reprise épidémique. 

La ventilation des pièces est également un facteur important pour limiter la concentration des particules virales. Il faut veiller à ce que les orifices d’entrée d’air et les fenêtres des pièces ne soient pas obstrués ; à ce que les bouches d’extraction dans les pièces de service ne soient pas obstruées ; vérifier le bon fonctionnement des centrales de traitement d’air.

Pour les bâtiments non pourvus de systèmes spécifiques de ventilation, il est recommandé de procéder à une aération régulière des pièces par ouverture des fenêtres avec les règles habituelles d’ouverture (10 à 15 minutes deux fois par jour). 

Comme cela a été fait lors des périodes récentes, le nettoyage et la désinfection des locaux seront faits de manière quotidienne et, en plus des kits de protection individuelle distribués aux agents, des kits de nettoyage seront disponibles au sein de chaque campus.

Une attention particulière devra être portée au moment des repas ou le port du masque n’est pas possible. Le respect des gestes barrières et des consignes édictées par les organismes de restauration et les exploitants devra être stricte.

2. Les mesures à prendre en cas de suspicion ou de contact COVID

a) Concernant les personnes qui présentent des symptômes dans l’enceinte de l’Université, un protocole spécifique a été élaboré et communiqué aux directions. Ce protocole s’applique également aux usagers en lien avec le SUMMPS. (Cf. FAQ Covid sur le Site internet UCA)

b) Concernant les personnes (personnels, usagers) qui sont en contact avec un malade du COVID-19, Santé Publique France a édicté les consignes qu’il faudra appliquer et largement diffuser.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_personne_contact.pdf

Santé Publique France recommande aux personnes contact ou bien présentant des symptômes de consulter rapidement leur médecin pour qu’il décide si la personne doit être testée. Elle peut maintenant également aller se faire tester (test PCR) sans ordonnance. En attendant les résultats, la personne doit rester chez elle et éviter tout contact

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/affiche/information-coronavirus-conduite-a-tenir-en-cas-de-signes-affiche-a3 )

Dans tous les cas l’absence d’un agent doit être signalée au service gestionnaire.

3. Enseignement : anticiper pour assurer une continuité des activités en cas d’accélération de l’épidémie 

Si une reprise de l’épidémie intervenait, elle pourrait avoir des conséquences sur les exigences relatives à la distanciation physique, voire contraindre à des mesures de re-confinement localisées. 

Il appartient donc à tous d’anticiper pour être en capacité d’assurer une continuité pédagogique en cas d’accélération de l’épidémie en travaillant notamment à l’hybridation des formations ou la potentielle mise en œuvre de cursus en distanciel à l’aide de ressources partagées et pour certaines libres de droit disponible sur la plateforme FUN (http://univ-numerique.fr/ressources/fun-ressources/ )

4. Recherche : rencontres scientifiques & soutenances

Les unités de recherche doivent anticiper la continuité de leurs activités de recherche en cas d’accélération de l’épidémie, en cherchant à minimiser l’impact sur l’avancement des travaux présentant des contraintes de calendrier (contrats, doctorats, post-docs, …).

Les organisateurs de colloques et séminaires devront contacter en amont Cellule-covid@univ-cotedazur.fr afin de connaitre quelles seront les consignes applicables au moment de l’événement. Il sera ensuite demandé à l’organisateur de les communiquer aux participants et de s’assurer qu’elles seront respectées.

Les soutenances de thèse / HDR pourront être organisées avec un jury en présentiel ou à distance (tout ou partie), en limitant le nombre de personnes dans la salle de soutenance.

5. Services aux étudiants et aux agents 

De manière générale, l’ensemble des activités présentielles devra être organisé de sorte à garantir le respect des consignes sanitaires déjà exposées et à réduire les risques pour la santé et la sécurité des personnels, des usagers et des stagiaires. 

Les locaux dédiés à la vie étudiante pourront être à nouveau ouverts aux usagers, dans des conditions permettant le respect des consignes sanitaires. Les associations étudiantes sont responsables de la mise en œuvre des consignes sanitaires au sein des locaux qui leur sont attribués. 

L’accès aux autres espaces collectifs au service des usagers ou des agents (espaces de coworking, salles de sport, SCUIO …) devra respecter les consignes sanitaires. Concernant le sport, les recommandations du haut conseil de la santé publique devront être appliquées : 

-avis du 03 aout 2020 relatif à l’accès aux vestiaires sportifs collectifs et à la pratique d’activités physiques et sportives de plein air dans le contexte de la pandémie de Covid-19 - https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=893.

-avis du 31 mai 2020 relatif aux recommandations relatives à la reprise de l’activité physique et sportive https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=846 

Les bibliothèques universitaires pourront être à nouveau ouvertes aux usagers, dans les conditions permettant le respect des consignes sanitaires et spécifiques aux bibliothèques.

Les locaux dédiés à la vie étudiante pourront être à nouveau ouverts aux usagers, dans des conditions permettant le respect des consignes sanitaires. Les associations étudiantes sont responsables de la mise en œuvre des consignes sanitaires au sein des locaux qui leur sont attribués. 

L’accès à ces différents services sera organisé autant que possible sur rendez-vous préalable ou dans le cadre de plages horaires définies par groupes d’usagers identifiés afin d’éviter les attentes et attroupements. Un étalement des plages horaires d’ouverture des sites et services pourrait faciliter cela.

6. Le télétravail

a) rappel du cadre général UCA

Dans un cadre général, hors pandémie, le déploiement généralisé du télétravail à Université Côte d'Azur commence début septembre 2020. Pour mémoire, la demande de télétravail doit intervenir après un entretien individuel de l'agent avec son supérieur hiérarchique et une réflexion collective menée par chaque encadrant sur l'organisation de son service. Cette demande est limitée pour le moment à 1 jour (ou 2 demi-journées) par semaine sauf cas médical particulier ou handicap qui permet un élargissement à maximum 3 jours par semaine (consulter le médecin de prévention sur ce sujet ou prenez conseils auprès de la Mission Handicap). Il est demandé également dans le cadre du maintien du collectif de travail de réserver au moins deux jours par semaine de présentiel pour l'ensemble de l'équipe. Pour plus d’information sur le cadre actuel, merci de consulter le site web UCA.

b) évolution du télétravail dans un contexte de crise sanitaire

Dans le contexte de crise sanitaire que nous rencontrons lors de cette rentrée, ces règles de recours au travail à domicile pourront être adaptées afin de permettre une organisation du travail qui préserve la santé des personnels tout en assurant la réalisation des missions de chacun. Cette évolution du cadre se fera en fonction de la situation sanitaire et en lien avec les représentations du personnel. 

7. Dialogue au sein de l’établissement

Sur la base des présentes orientations et dans le respect du principe d'autonomie de l’Université, les modalités d’organisation de la rentrée feront l’objet d’un dialogue avec les représentant·e·s des personnels (CHSCT) et des étudiant·e·s de l’établissement. 

Le Président de l’Université informera le conseil d'administration dans les meilleurs délais et régulièrement par tous moyens à sa disposition. 

8. Communication 

Les consignes de l’établissement seront accessibles sur le site internet de l’université.

La Présidence pourra également s’adresser à la communauté par mail

Une Foire Aux Questions (FAQ) sera accessible sur le site internet de Université Côte d’Azur et régulièrement mise à jour.

Les questions pourront être posées aux interlocuteurs de proximité d’abord ou à Cellule-covid@univ-cotedazur.fr. Les messages seront traités ou aiguillés par la direction générale des services aux services compétents.

Les lettres à la communauté et newsletter seront également régulièrement publiées.

Soyons attentifs, solidaires et responsables !

Bien à vous, 

JEANICK BRISSWALTER

Président