PARCOURS - Physio-Pathologies et Pharmacologie (P3)

PARCOURS - Physio-Pathologies et Pharmacologie (P3)

Call to actions

In the aim that we contact you back

This field is optionnal. If you do not fill it, the sample above question will be send.

Sending the message...

Message sent.

An unexpected error occured during the processing of your request. Could you please try reaching us by phone ?

Résumé

Le parcours Physiopathologie et Pharmacologie s'adresse aux étudiants qui souhaitent s'orienter vers la recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de la santé et en recherche clinique. Read more

Objectifs

Initial training / Executive Education Program / Accessible for resumption of studies
Master
Unknown label
Nice Campus Valrose
French

Details

METIERS

  • Chercheur
  • Ingénieur
  • Enseignant-chercheur
  • Ingénieur dans le domaine privé
  • Ingénieur d'étude des organismes de recherche

CANDIDATURE

Les candidatures au Master Sciences du Vivant sont ouvertes du 12/04/2021 au 21/05/2021.
 

EUR D'APPARTENANCE

Introduction

Le parcours Physiopathologie et Pharmacologie s'adresse aux étudiants qui souhaitent s'orienter vers la recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de la santé et en recherche clinique. Le parcours a pour objectif de former de futurs scientifiques et médecins en recherche et en santé et de les préparer à une poursuite d'études en doctorat. Le parcours Physiopathologie et Pharmacologie bénéficie d'un ancrage fort de la formation dans l'environnement de la recherche de la région niçoise par la participation de chercheurs et d'enseignants-chercheurs dans les enseignements dispensés permettant ainsi d'être au plus près des avancées technologiques et scientifiques.

Les enseignements proposés permettront aux étudiants d'acquérir des compétences en physiologie intégrée (du moléculaire à l'organisme), en physiopathologie, en immunologie, en métabolisme et en nutrition, aux nouvelles approches thérapeutiques et en pharmacologie. Les enseignements sont dispensés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs, ainsi que des professeurs des Universités et des maîtres de conférences des Universités-Praticien hospitalier de la faculté de médecine.

Le parcours Physiopathologie et Pharmacologie propose aux étudiants un enseignement disciplinaire fort dans les domaines de la physiopathologie et de la pharmacologie. Les étudiants ont également la possibilité d'affiner leur parcours pédagogique en fonction de leurs intérêts scientifiques par le choix d'UE sur l'ensemble de celles proposées par le Master Sciences du Vivant en plus des enseignements spécifiques de chaque parcours. Les enseignements théoriques sont complétés par une formation pratique complémentaire grâce à la réalisation de deux stages longs obligatoires en laboratoires au cours des deux années de master.
 

Specificities

Places

Nice Campus Valrose

Certaines UE sont dispensées à :
- la Faculté de Médecine

- L’UFR d’Odontologie
- l’école Polytech'Nice Sophia

Person in charge of the academic program

Partnership

Research center

Admission

Prerequisite

Prerequisites for enrolment

Unknown label

Prerequisites training

Les étudiants souhaitant intégrer ce parcours doivent posséder de solides connaissances dans les disciplines liées à la physiologie (physiologie des grandes fonctions, immunologie, métabolisme...), l'endocrinologie mais aussi la biologie cellulaire et moléculaire qu'ils ont acquis au cours de leurs licence.

Target audience

Le parcours Physiopathologie et Pharmacologie s'adresse aux étudiants qui souhaitent s'orienter vers un doctorat en recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de la santé et en recherche clinique.

Conditions of applications

Pour chacun des parcours du Master SV, les candidatures en M1 et M2 sont à déposer en ligne, à partir du 12 avril jusqu'au 21 mai 2021 dernier délais, sur la plateforme e-candidat.

Ce parcours a une capacité d'accueil limitée à 15 étudiants.

Le dossier de candidature doit être constitué des éléments suivants :
  • Diplôme de 1er cycle donnant droit à l'accès au Master ou attestation de réussite au diplôme
  • Relevés de notes de chaque année de la Licence ou du diplôme de 1er cycle donnant droit à l'accès au Master
  • Curriculum Vitae détaillé
  • Lettre de motivation avec descriptif du projet professionnel
  • Lettre(s) de recommandation pour les étudiants ne provenant pas de l'Université Côte d'Azur. Il n'est pas demandé de lettres de recommandation aux étudiants de la licence de l'Université Côte d'Azur qui peuvent, s'ils le souhaitent, inclure dans leurs CV le contact d'enseignants ou de chercheurs acceptant de les recommander.
Le comité de pilotage sélectionnera les candidatures présentant la meilleure adéquation avec le parcours demandé et fera connaître sa décision via la plateforme e-candidat.

Program

Ce parcours, issu du Master Sciences du Vivant, est axé sur la maîtrise des principes fondamentaux en physiologie, métabolisme et nutrition et leurs dérégulations qui peuvent induire des pathologies ainsi que sur les approches thérapeutiques innovantes de ces pathologies.

En M1 et en M2, les enseignements du parcours Physiopathologie et Pharmacologie s'articulent autour d'UE obligatoires et d'UE optionnelles que l'étudiant pourra choisir en fonction de ses intérêts scientifiques. Des enseignements méthodologiques viennent compléter la formation et permettent à l'étudiant d'acquérir des compétences transversales. Les deux derniers semestres de M1 et de M2 se terminent par un stage obligatoire d'une durée de 5 mois et 6 mois dans des laboratoires de recherche distincts qui permettent la mise en pratique des connaissances théoriques et l'acquisition d'une véritable expérience professionnelle.
Master 1
Semestre 1

Enseignements disciplinaires :

4 UE obligatoires :

  • UE 03 Physiopathologie et Médecine moléculaire
  • UE 19 Endocrinologie moléculaire et physiopathologie
  • UE 23 Immunologie fondamentale
  • UE 26 Pharmacologie de la molécule au médicament

1 UE au choix parmi :

  • UE 06 Neuro-immunologie
  • UE 07 Statistiques appliquées à la biologie
  • UE 18 Signalisation cellulaire
  • UE 31 Neurobiologie cellulaire et moléculaire
  • Introduction à la bio-info par la programmation

Enseignements méthodologiques :
- Communication scientifique / Hygiène et sécurité / Formation démarche qualité

- 1 UE à choisir parmi : Expérimentation animale / Initiation au Traitement d'Images Biologiques / Techniques d'Imagerie en Biologie pour la Recherche et la Médecine / Life imaging / Traitement Avancé d'Images Biologiques / Transfert de Technologie et Entrepreneuriat
 

Semestre 2

Anglais scientifique
Stage en Laboratoire de Recherche de 5 mois

Master 2
Semestre 1

Enseignements disciplinaires :

3 UE obligatoires

  • UE 02 Nutrition et métabolisme
  • UE 24 Immuno-pathologie
  • UE 25 Nouvelles approches thérapeutiques
     

2 UE au choix parmi l'ensemble des UE du Master

Enseignements méthodologiques :
- Anglais scientifique
- 1 UE outils : Winter School

Semestre 2

Stage en laboratoire de recherche de 6 mois


 

Content of the academic programm

Retrouvez ci-dessous le descriptif des UE obligatoires et optionnelles du parcours Physiopathologie et Pharmacologie

Enseignements obligatoires en M1
UE 03 Physiopathologie et médecine moléculaire

Responsable : Raphael RAPETTI-MAUSS (rrapettima@univ-cotedazur.fr)

Niveau souhaité : M1 ou M2

Objectifs : Comprendre les bases moléculaires des pathologies afin de penser les nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques

Thèmes abordés :

Physiologie des Epithelia et pathologies associées (Dr R. Rapetti-Mauss)
Pathologies inflammatoires du tube digestif ; Mucoviscidose (Dr R. Rapetti-Mauss)
Glycémie, diabète et Canaux ioniques (Dr R. Rapetti-Mauss)
Développement et bioélectricité (Dr. O Soriani)
Canaux uonique et réponse immunitaire (Dr. O Soriani)
Physiologie du Globule Rouge (H. Guizouarn)
Pathologies du globule rouge : paludisme et anémies familiales (H. Guizouarn)
Activité électrique cardiaque : infarctus et remodelage de la signature électrique (J.M Mienville)
Adressage des CI (D. Bichet)


Modalités du contrôle des connaissances :
Contrôle continu (70%)
Présentations orales (30%)
UE19 Endocrinologie moléculaire et physiopathologie

Responsable : Michèle Teboul (Michele.Teboul@univ-cotedazur.fr)

Intervenants  : Michèle Teboul, Franck Delaunay, Pierre Léopold, Brigitte Sibille, Emmanuel Van Obberghen (prof de médecine), Jean-François Tanti, Jean-Louis Nahon

Thèmes abordés :

  • Les rythmes biologiques en endocrinologie 3
  • Les récepteurs aux oestrogènes, agonistes et antagonistes, intérêt dans le traitement du cancer du sein et de l’ostéoporose
  • Les récepteurs aux glucocorticoïdes
  • Les récepteurs aux hormones thyroïdiennes
  • Les récepteurs nucléaires orphelins, interaction avec la signalisation hormonale
  • Les récepteurs de rétinoïdes, interaction avec les récepteurs hormonaux
  • Le contrôle de la croissance
  • Les PPARs, mode d’action, agoniste et antagoniste, cibles thérapeutiques de désordres métaboliques
  • Le diabète de type 2
  • Les récepteurs LXR et FXR dans le métabolisme du cholestérol et l’athérosclérose
  • Le contrôle de la prise alimentaire
  • La signalisation de l’insuline

Modalités du contrôle des connaissances :
Session 1 : un examen de 3 heures avec 2 sujets de 90 minutes chacun
Session de rattrapage : un examen écrit de 1h30

UE 23 Immunologie fondamentale

Responsable: Nicolas Glaichenhaus (glaichen@ipmc.cnrs.fr)

Intervenant : Nicolas Glaichenhaus (nicolas.glaichenhaus@univ-cotedazur.fr), Thomas Simon : simon@ipmc.cnrs.fr

Thèmes abordés :

  • Les preuves de l'existence de la réponse immunitaire
  • Les techniques courantes en immunologie
  • Les organes lymphoïdes et les cellules de l'immunité
  • Le complexe majeur d'histocompatibilité
  • La différenciation et l'activation des lymphocytes T
  • La différenciation et l'activation des lymphocytes B
  • La capture et la dégradation des antigènes
UE 26 Pharmacologie de la molécule au médicament

Responsable : Patricia Lebrun (Patricia.LEBRUN@univ-cotedazur.fr)

Niveau souhaité : M1 et /ou M2

Objectifs : Comprendre les processus de découverte, la caractérisation et la mise sur le marché de nouveaux médicaments. Illustrations avec quelques grandes classes de médicaments.

Contenu : 40h Cours/TD sous formes de cours et d’analyse de documents/publications.

Thèmes abordés :

  • Absorption, distribution, biodisponibilité (E. Macia)
  • Test activité protéique, affinité (L. Counillon)
  • Drug design (J. Golebiowski)
  • Electrophysiologie (F. Duprat)
  • Pharmacologie des récepteurs membranaires et des canaux ioniques (E. Deval)
  • Pharmacologie de la douleur (E. Lingueglia)
  • Pharmacologie des échangeurs Na+/H+ (L. Counillon)
  • Pharmacologie du traitement du cancer (C. Onesto)
  • Pharmacologie du diabète (P. Lebrun)

Modalités du contrôle des connaissance :
2 sujets (poids équivalent) sont réalisés (étude de documents).

Enseignements optionnels en M1
Une UE à choisir parmi :
UE 06 Neuro-immunologie

Responsable : Philippe Blancou (Philippe.BLANCOU@univ-cotedazur.fr)

Niveau souhaité : M1 ou M2

Pré-requis : aucun

Objectifs : Sensibiliser les étudiants aux interactions qui existent entre le système immunitaire et le système nerveux central et périphérique

Thèmes abordés :

  • Interaction cellulaire et moléculaire entre le système nerveux central et immunitaire
    • Trafficking des cellules immunitaires dans le système nerveux central (N. Glaichenhaus)
    • Inflammation et activité neuronale (A. Guyon)
  • Effet de l'inflammation sur le système nerveux
    • Maladies autoimmunes du système nerveux central (sclérose en plaque) ou périphérique (myasthenia gravis) (T. Simon)
    • Neuroinflammation et métabolisme (L. Davidovic)
    • Inflammation et douleur (E. Ingueglia / D. Fontaine)
    • Neuroinflammation et vieillissement (neurodementia, maladie de Parkinson) (J. Chabry)
  • Effet du système nerveux sur l'inflammation
    • Contrôle de l'inflammation par le système nerveux (T. Simon)
  • Nouvelles perspectives thérapeutiques dans le domaine de la neuroinflammation
    • L'électroceutique : l'électrostimulation pour combattre des maladies inflammatoires (T. Simon)
    • Immuno-psychiatrie (N. Glaichenhaus)

Modalités du contrôle des connaissances :
Un oral de présentation d'un projet + un écrit
UE 07 Statistiques appliquées à la biologie

Responsable : Marc Bailly Bechet

Objectif : L'objectif de cette UE est d'apprendre aux étudiants à prévoir leurs expérimentations et analyser leurs résultats en optimisant le traitement statistique de leurs données. Elle s'adresse aux étudiants des différents parcours, quel que soit le type de données obtenues. Seront traités par exemple les aspects plans d'échantillonnage et d'expérience, les analyses multivariées, GLM, etc ...

L'UE se déroulera sous la forme d'études de cas permettant d'utiliser et d'interpréter les outils statistiques les plus adaptés.

Laboratoire(s) associé(s) : UMR CNRS – INRA – UNS Interactions biotiques et Santé Végétale

Equipe pédagogique : P. Coquillard (MCU UNS), M. Bailly-Bechet (MCU UNS), M. Poirié (PR UNS), N. Ris (IR INRA), autres intervenants

UE 18 Signalisation cellulaire

Responsable : Julie MILANINI (Julie.MILANINI@univ-cotedazur.fr)

Niveau souhaité : M1

Pré-requis : UE de Biochimie et de Biologie cellulaire en Licence. Notions d’enzymologie

Objectifs : connaître les principales grandes voies de signalisation de la cellule eurcaryote en conditions normale et pathologiques

Thèmes abordés :

  • Cycle cellulaire (J. Milanini)
  • Récepteurs à activité et Tyrosine Kinase (J. Milanini)
  • Trafic intracellulaire (P. Barbero)
  • Adhérence et matrice extracellulaire (E. Van Obberghen-Schilling, )
  • Récepteurs à 7 domaines transmembranaires (E. Macia)
  • Petites protéines G (M. Franco)
  • Dynamique membranaire (G.Drin)
  • Apoptose (F. De Graeve)
  • Révisions et/ou nouveau cours (J. Milanini et/ou un nouvel intervenant
UE 31 Neurobiologie cellulaire et moléculaire

Responsable : Jacques NOËL (Jacques.NOEL@univ-cotedazur.fr)

Niveau souhaité : M1 et /ou M2

Pré-requis : Niveau licence Sciences du vivant ou équivalent. M1 en sciences de la santé. Biologie cellulaire et moléculaire, bases de neuroanatomie.

Objectifs : Présentation des avancées les plus récentes des connaissances fondamentales sur les bases cellulaires et moléculaires de la biologie cellulaire et la physiologie des neurones et des cellules associées qui sous-tendent l’activité des réseaux de neurones, les fonctions nerveuses intégrées et le comportement. Cette approche sera présentée de manière intégrée à partir d’exemples choisis (différentiation des neurites, fonction de la synapse glutamatergique, LTP-4

LTD-STDP-homeostasie synaptique, hétéromérisation des RCPG, signalisation, cytokines-lymphokines…) en les appliquant à l’étude de réseaux de neurones, les interactions périphérie/cerveau et des fonctions nerveuses spécifiques (circuits impliqués dans la prise alimentaire en modèle mammifère, interactions entre le SI et le SNC dans des conditions physiologiques et physiopathologiques, le courtship chez la droso…). Les étudiants acquièrent les connaissances fondamentales qui leur permettent de comprendre la littérature scientifique en neuroscience et poursuivre leurs études en doctorat de neuroscience.

Thèmes abordés :

  • Polarité cellulaire
  • Croissance axonale
  • Neurosécrétion
  • Synapse glutamatergique
  • Fonction synaptique
  • Plasticité
  • Réseaux de neurones
  • Hétéromerisation des récepteurs associés au changement de comportement
  • Neuroimmunologie et neuroinflammation
  • Neuroendocrinologie
  • Neuro-immuno pathologies

Méthodologies : Technologies de génétique et biologie cellulaire pour la dissection de la fonction des circuits neuronaux (imagerie temps réel, morphing, serial reconstructions en EM, méthode graasp, rapporteurs pour imagerie calcique, optogénétique, électrophysiologie, pharmacologie…). Modèles animaux murin et drosophile.

Particularités : Certains cours,  pourront être en anglais et pédagogie innovante (e.learning).

Les UE de Neurobiologie de la Cognition et des Emotions, Neurobiologie des Maladies cérébrales et mentales sont des UE connexes.

Modalités du contrôle des connaissances :
Examen écrit, 2 sujets, avec documents papiers autorisés.

UE34 Introduction à la bio-info par la programmation

Responsable : Jean-Paul Comet (Jean-Paul.COMET@univ-cotedazur.fr), Professeur des universités - Laboratoire I3S - Section CNU 27

Objectifs :

La bio-informatique est un champ de recherche multi-disciplinaire (biologie, informatique, mathématiques, physique...) dont le but est de répondre aux besoins nouveaux d'analyse et d'interprétation des informations générées par les biotechnologies. La bio-informatique est constituée par l'ensemble des concepts et des techniques nécessaires à l'interprétation informatique de l'information biologique. La programmation informatique est un bon moyen pour aborder cette discipline.

L’objectif de cet enseignement est d’apprendre à manipuler des données simples grâce à un ordinateur. Aucun prérequis n'est demandé, ce cours s'adresse à tout étudiant qui désire comprendre comment manipuler informatiquement des données biologiques. L'étudiant aura acquis au cours de cet enseignement les bonnes méthodes et aura les compétences pour manipuler des données plus riches. 7

Thèmes abordés :

Ce cours se focalise sur l'apprentissage de la programmation en Python, ce qui permettra aux étudiants d'aborder par la suite bio-Python sans grande difficulté. Les différents points abordés seront :

  • Introduction à la programmation
  • Structures de données simples
  • Expressions conditionnelles
  • Définition de fonctions et procédures
  • Les listes et les dictionnaires

La moitié de l'enseignement se fera autour de Travaux Dirigés qui permettront aux étudiants de se confronter à l'ordinateur. Les exemples pris relèveront de l'analyse des séquences biologiques.

Enseignements obligatoires en M2
UE02 Nutrition, inflammation et métabolisme

Responsables : Brigitte Sibille ((brigitte.sibille@univ-cotedazur.fr) et Michèle Teboul (michele.teboul@univ-cotedazur.fr)

Niveau souhaité : M2

Pré-requis : Notions d’endocrinologie, de métabolisme, de Biologie moléculaire et cellulaire, de physiologie et de Biotechnologies (animaux et cellules OGM…)

Objectifs : Le lien entre l’alimentation et la santé ne saurait être contesté. L’objectif de cette UE est de comprendre les régulations de la balance énergétique et les conséquences d’une alimentation et/ou d’une activité physique inadaptée(s) sur l’apparition de pathologies chroniques en relation avec la nutrition (maladies cardio-vasculaires et hépatiques, obésités, diabètes, athérosclérose, certains cancers…).

Thèmes abordés :

  • Nutrition :
    • Métabolisme périnatal : régulation du métabolisme glucido-lipidique périnatal, relation mère-fœtus (B. Sibille)
    • Les effets transgénérationnels : nutrition et épigénétique (M. Teboul)
    • Besoins nutritionnels, nutrition et métabolisme : besoins nutritionnels chez l’Homme, importance du régime alimentaire dans la prévention des pathologies (M. Teboul)
    • Nutrition et activité physique : nutrition activité physique et régulation métabolique (AS. Rousseau)
    • Comportement alimentaire : contrôle par les neuropeptides et hormones, pathologies du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, etc) (M. Teboul)
    • Digestion : digestion des lipides/protéines/glucides (M. Teboul)
  • Régulations métaboliques :
    • Bioénergétique mitochondriale et métabolisme : rôle de la mitochondrie et de son efficacité dans la régulation du métabolisme cellulaire (B. Sibille)
    • Les PPARs et le métabolisme lipidique : rôle des PPARs dans la régulation du métabolisme lipidique, utilisation d’activateurs des PPARs dans le traitement du syndrome métabolique (B. Sibille)
    • Immuno-métabolisme : rôle de l'immunité sur le métabolisme et du métabolisme sur la fonction des cellules immunitaires. Métabolisme des cellules immunitaires comme cible thérapeutique des pathologies métaboliques (B. Sibille)
    • Métabolisme et cancer : métabolisme de la cellule cancéreuse, métabolisme comme cible thérapeutique (M. Teboul)
    • Rythme circadien et métabolisme : importance du rythme circadien dans le métabolisme énergétique, pathologies associées aux dérèglements du rythme circadien (M. Teboul)
  • Pathologies métaboliques :
    • Le microbiote intestinal : importance du microbiote intestinal, dysbiose et pathologies associées, les pistes thérapeutiques pour modifier la composition du microbiote (M. Teboul)
    • Conférences chercheurs : intervention de chercheurs sur des points d'actualité en métabolisme

Modalités du contrôle des connaissances :
Session 1 : un examen de 3 heures avec 2 sujets de 90 minutes chacun
Session de rattrapage : un examen écrit de 1h30

UE24 Immuno-Pathologie

Responsable : Thomas Simon (simon.ipmc.cnrs.fr)
Nécessite d’avoir suivi l’UE23 ou de maitriser les bases fondamentales d’immunologie

Intervenants : Nicolas Glaichenhaus, Philippe Blancou, Thomas Simon, Antoine Sicard
Tous les intervenants appartiennent au laboratoire UMR7572 CNRS/UCA (Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire).

Thèmes abordés :

Immunité contre les protozoaires (Leishmania major) Immunité anti-bactérienne : Listeria, Salmonella, Mycobacterium tuberculosis

Analyses d'articles scientifiques pour tous les domaines de recherche mentionnés ci-dessus :
  • Immunité anti-virale
  • Diabète autoimmun
  • Asthme et allergie
  • Tolérance néonatale
  • Immunité anti-tumorale, vaccination
  • Immunité anti-VIH

UE 25 Nouvelles approches thérapeutiques

Responsable : Michèle Teboul (Michele.Teboul@univ-cotedazur.fr)

Intervenants et équipes de recherches associées : Michèle Teboul, Franck Delaunay, Isabelle Mus-Veteau, Sabine Lindenthal, Joelle Chabry, Thierry Virolle, Valérie Pierrefite-Carle, Nathalie Rochet, Catherine Heurteaux

Thèmes abordés :

  • La chronothérapeutique des cancers
  • Système circadien et métabolisme
  • Le vieillissement- les sirtuines
  • Les maladies du prion
  • Les cellules souches et thérapie cellulaire
  • Les cellules souches et cancer
  • Ingenierie tissulaire osseuse-biomatériaux
  • Exploration des pathologies cérébrovasculaires et thérapeutique
  • Transporteurs en Imagerie et Radiothérapie Oncologique
  • Vaccins thérapeutiques en cancérologie

Modalités du contrôle des connaissances :
Session 1 : un examen de 3 heures avec 2 sujets de 90 minutes chacun
Session de rattrapage : un examen écrit de 1h30

Enseignements optionnels en M2

2 UE au choix sur l'ensemble des UE du Master Sciences du Vivant

CONSULTER LA LISTE DES UE


 

L'un des atouts majeurs du parcours Physipathologie et Pharmacolie est la possibilité pour les étudiants de réaliser deux stages longs en laboratoire de recherche ce qui constitue un véritable apprentissage des métiers de la recherche (5 mois en M1 et 6 mois en M2). Ces stages doivent obligatoirement être réalisés dans deux équipes de recherche distinctes en M1 et en M2 et peuvent être effectués dans la région niçoise, ailleurs en France ou encore à l'étranger.

L'évaluation se fait principalement en contrôle terminal excepté pour certains enseignements qui comprennent une évaluation en contrôle continu.

What's next ?

Target skills

RNCP URL of content

Target activities / attested skills

Les compétences visées à l'issue du parcours Physiopathologie et Pharmacologie sont :
  • Acquérir et maîtriser des connaissances approfondies pointues dans différents domaines de la physiologie, de la pathogenèse et le traitement de diverses pathologies
  • Rechercher et effectuer une veille de la littérature scientifique et technologique de son domaine
  • Comprendre et présenter le développement des projets scientifiques
  • Analyser, critiquer et discuter des résultats scientifiques
  • Communiquer des résultats scientifiques à l'oral et à l'écrit
  • Acquérir de solides compétences techniques
  • Effectuer un travail d'équipe dans un laboratoire de recherche

Further studies

A l'issue du M2, la majorité des diplômés poursuivent en doctorat dans des laboratoires de la région, essentiellement, mais aussi ailleurs en France ou à l'étranger.

Certains étudiants suivent une formation complémentaire (réglementation, marketing, management, qualité, propriété intellectuelle...) pour leur insertion professionnelle sur des métiers à double compétences.

Job opening

Business sector or job

A terme, les débouchés de ce parcours visent les métiers de la recherche (chercheur, ingénieur) dans le secteur public (CNRS, INSERM, CEA, INRA...) et privé ainsi que d'enseignant-chercheur à l'Université.

Les étudiants qui ne veulent ou ne peuvent poursuivre en thèse postulent également sur des postes d'ingénieurs dans le domaine privé ou d'ingénieur d'étude des organismes de recherche.

 

Submission

Tuition

Les droits d'inscription pour la préparation des diplômes nationaux sont fixés chaque année au niveau national. Vous devrez également payer une cotisation vie étudiante et de campus (CVEC) auprès du CROUS au préalable à toute inscription.