Postuler à Université Côte d'Azur


Favoriser l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap à Université Côte d'Azur

Université Côte d’Azur a choisi de favoriser et faciliter l’embauche des personnels reconnus travailleurs handicapés. Elle a mis en place une politique d’intégration qui valorise la formation, les compétences et l’expérience professionnelle.


Trois voies d’accès sont ouvertes aux candidates et candidats en situation de handicap :

  1. La voie du concours pour accéder aux postes de fonctionnaire. Pour les personnes en situation de handicap, des aménagements d’épreuves peuvent être organisés à leur demande et en fonction de leur handicap, par exemple : temps de composition majoré, utilisation d’un ordinateur, d’un secrétaire, d’un interprète…
  2. La voie contractuelle à vocation de titularisation : cette procédure, dérogatoire pour les personnes BOE (Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi), permet aux personnes en situation de handicap d’accéder à la fonction publique sans concours. Après une année de contrat à durée déterminée, éventuellement renouvelable une fois, l’agent peut être titularisé après avis d’un jury professionnel.
  3. La voie contractuelle : l’Université propose également des contrats à durée déterminée dans des fonctions diverses, en CDD, Parcours Emploi Compétences (PEC), Volontariat en Service Civique, Apprentissage, Contrats de Professionnalisation, Contrats doctoraux, stagiaires, etc.

​​​L’Université met en œuvre un accueil et un suivi personnalisés lors de ces différents modes de recrutement pour les personnes en situation de handicap, y compris pour les contrats à durée déterminée.

100 % de nos offres d'emploi sont ouvertes aux personnes en situation de handicap !

Et nous tenons compte dans toutes nos fiches de poste des contraintes cognitives et physiques qui sont associées au poste proposé. Pour candidater à Université Côte d'Azur, rendez-vous sur notre page spécifique au recrutement.
 

L'intégration à l'arrivée dans notre université

Les médecins agréés et de prévention sont compétents pour proposer les aménagements de poste nécessaires à la compensation du handicap ou d'une restriction d’aptitude. Les travailleurs handicapés bénéficient d’une surveillance médicale renforcée, avec une visite médicale d’embauche préalable à la prise de poste. Cet examen a pour finalité :

  1. de s’assurer que le nouveau membre du personnel est médicalement apte au poste de travail auquel l’employeur envisage de l’affecter ;
  2. de proposer éventuellement les adaptations du poste ou l’affectation à d’autres postes ;
  3. de rechercher si le nouveau membre du personnel n’est pas atteint d’une affection dangereuse pour les autres travailleurs ;
  4. d’informer le nouveau membre du personnel sur les risques des expositions au poste de travail et le suivi médical nécessaire ;
  5. de sensibiliser le nouveau membre du personnel sur les moyens de prévention à mettre en œuvre.

Pour autant, la concertation et la coordination entre les acteurs ressources est primordiale sur les propositions d’aménagements, leur mise en œuvre et leur suivi.

Rendez-vous sur notre page spécifique au recrutement