Enseignant-chercheur

MME Jessica Choukroun

Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique / Co-responsable du parcours de master « Psychopathologie psychanalytique et cliniques transculturelles : mutations du lien social, crises et traumatismes ».

Coordonnées

Tél
+33 4 89 15 18 83
Téléphone 2
+33 4 89 15 18 83
Mail
Jessica.CHOUKROUN@univ-cotedazur.fr

Discipline(s) enseignée(s)

  • Psychologie et Psychopathologie cliniques
  • Méthodologie de recherche
  • Analyse des pratiques
  • Sciences de l’éducation

Thèmes de recherche

  • Clinique du féminin et du maternel, clinique du ravage
  • Psychanalyse et médecine, maux de corps, somatisation, anorexie et addictions
  • Haine et lien social
  • Clinique de l’adolescence et psychologie de l’éducation

Activités / CV

Formation Universitaire:
  • Octobre 2008 : Thèse de Doctorat en Sciences humaines, Psychopathologie clinique et psychanalyse « Des passions de l’être à l’hainamoration, pour une clinique du ravage au féminin », Sous la direction du Pr. Mohammed Ham. Université de Nice Sophia-Antipolis.
  • Octobre 2004 : D.E.A. de Sciences humaines, option psychopathologie, Mémoire : « De la haine au ravage du féminin, Pour une clinique borroméenne », Sous la direction du Pr. Hervé Castanet, Université de Rennes 2.
  • 2002/2003 : D.E.S.S. de psychologie clinique et pathologique
  • 2001/2002 : Maîtrise de psychologie, spécialité clinique et pathologique, Mémoire : « Taire le désir ou désirer la parole, quelle vérité pour le sujet autiste ? », sous la direction du Pr M. Ham. Université Nice Sophia Antipolis.
  • 1998/1999 : Maîtrise de Lettres Modernes, Mémoire : « Le langage comme accès à la liberté dans Nadja d’André Breton », Sous la direction du Pr. Colette Guedj. Université Nice Sophia Antipolis.

Insertion Professionnelle :
  • Depuis septembre 2010 : Maître de Conférences, Psychopathologie clinique, Université de Nice Sophia-Antipolis. Poste : « Psychopathologie clinique de l’enfant, de l’adolescent et des conduites addictives ».
  • Depuis septembre 2011 : Co-responsable Master 2 Professionnel et Recherche « Psychopathologies interculturelles, clinique du lien social, des situations de crises et des traumatismes » puis Master intégré « Psychopathologie psychanalytique et cliniques transculturelles : mutations du lien social, crises et traumatismes » depuis septembre 2018.
  • Depuis juillet 2009 : Co-fondatrice, co-responsable et Psychologue clinicienne au Bureau d’Aide Psychologique Universitaire de Nice (conventionné avec l’Université de Nice – terrain de recherche). Accueil, traitement psychothérapeutique et orientation des étudiants et personnes en formation du département des Alpes- Maritimes âgées de 18 à 28 ans.

PUBLICATIONS PRINCIPALES:
  • J. CHOUKROUN-SCHENOWITZ, « La jouissance féminine et le maternel en questions », in Revista Latinoamericana de Psicopatologia Fundamental, à paraître en décembre 2021.
  • M. TAYEB, J. CHOUKROUN-SCHENOWITZ, « (Se) tuer pour l’amour de Dieu ou l’envers d’une jouissance mystique », in Cliniques Méditerranéennes, à paraitre.
  • J. CHOUKROUN-SCHENOWITZ, « Traitements du corps, subsistance et désubjectivation : femmes et écritures du ravage », in Recherches en psychanalyse, n°18, 2014/2, pp. 150-159.
  • J. CHOUKROUN, « Le ravage au féminin : Une quasi-structure inscrite dans la logique de l'amour », in L’Evolution psychiatrique, Vol 76, n°1, janvier 2011, pp. 130-139.
  • J. CHOUKROUN, « Je ne veux pas ressembler à ma mère… ou l’impasse de la féminité », in Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, Avril 2010, pp 140-144.
  • J. CHOUKROUN, M. HAM, « L’anorexie à l’adolescence : un paradigme du ravage au féminin », in Cliniques Méditerranéennes, n° 80, "La psychanalyse (sur)prise par l'art", décembre 2009, pp. 249-265.