Doctorant

MME Meggy Hayotte

Doctorante / ATER

Coordonnées

Campus STAPS – LAMHESS, 261 boulevard du Mercantour, 06205 Nice Cedex 3

Tél
04 89 15 39 61
Mail
Meggy.HAYOTTE@univ-cotedazur.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Mon activité d’enseignement s’inscrit dans le champ de la psychologie (cognitive, sociale, de la santé, du sport), et de la promotion de la santé à tous les niveaux du cursus STAPS.

Thèmes de recherche

  • Orientation des recherches : Psychologie sociale appliquée à la santé et à l’exercice
  • Directrice de thèse : Fabienne d’Arripe-Longueville
  • Financement : Bourse « Emploi Jeunes Doctorants » Région Sud Provence-Alpes Côte d’Azur cofinancée par Azur Sport Santé

Résumé des travaux :

Mes travaux portent sur l’acceptabilité et les effets des technologies de l'information et de la communication dans la promotion de l’activité physique-santé chez des populations vulnérables (i.e., seniors, patients atteints d'obésité).

L’objectif de ma thèse est d’identifier, chez des jeunes femmes en obésité sévère, les antécédents motivationnels de l’acceptabilité des technologies de promotion de l’activité physique, et leurs effets sur l’activité physique et la santé. Le programme de recherche est composé de cinq études. Une première étude a permis l’élaboration et la validation d’un outil psychométrique mesurant l’acceptabilité des technologies de promotion de l’activité physique basé sur le modèle de l’Unified Theory of Acceptance and Use of Technology-2 (UTAUT2).
Une deuxième étude a spécifié les dimensions de l’UTAUT2 dans le domaine de l’activité physique et caractérisé les préférences des patientes suivies pour obésité à l’égard de trois technologies.
Une troisième étude a montré que les orientations générales à la causalité (i.e., orientations concernant l’initiation et la régulation du comportement selon la théorie de l’autodétermination) étaient des prédicteurs psychologiques des profils d’acceptabilité des technologies étudiées. Une quatrième étude a proposé une scoping review des effets et de l’acceptabilité des technologies de promotion de l’activité physique en contexte de chirurgie bariatrique.
Enfin, une cinquième étude a proposé le protocole de l’essai interventionnel OCAPAS en cours, examinant les effets de deux technologies sur l’activité physique et la santé des jeunes femmes post-chirurgie bariatrique, et la contribution de l’acceptabilité et des mécanismes motivationnels pour expliquer ces effets.

Mots-clés : Acceptabilité ; Changement de comportement ; Technologies ; Promotion de l’activité physique ; Obésité

Consultez mes publications sur HAL Université côte d'Azur

Activités / CV

Participation à des programmes de recherche :

  • 2018 - 2021 : Outils Connectés, Activité Physique Adaptée, Santé – OCAPAS – Programme de recherche financé par l’Académie 5 et le Centre de référence Santé Bien Être Vieillissement de l’IDEXJEDI de l’Université Côte d’Azur, et la société BePatient, et réalisé en partenariat avec le CSO PACA Est / CHU de Nice, le LAPCOS, le GREDEG, Azur Sport Santé, la société Be Patient, la société Mooven, et la Ville de Nice.
  • 2019 - 2020 : Promotion d’un mode de vie Actif chez les Seniors en milieu rural : rôle des Technologies de l’Information et de la Communication – PAS-TIC – Projet financé par la MSHS-SE et la FRIS

Informations complémentaires

  • Membre élue Collège F Conseil Académique et Conseil Etudiant Université Côte d’Azur (2020-2021)
  • Membre élue Conseil de l’Ecole Doctorale 463 Sciences du Mouvement Humain (2018-2021)
  • Membre du comité d'organisation et du comité scientifique du congrès HEPA Europe 2022