DU transfrontalier de Droit International Humanitaire (à distance)

  • Droit
DU transfrontalier de Droit International Humanitaire (à distance)

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

saisir le code présent dans l'image

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Résumé

Le DU de droit international humanitaire, à distance d'une durée d'un an et exclusivement délivré par l’Université Côte d’Azur, a pour objectif de former un personnel spécialisé sur les aspects juridiques en matière de droit et d’assistance humanitaire. En savoir plus

Objectifs

Diplôme d'université
1 an
Institut de la paix et du développement (IDPD)

Détails

Présentation




Présentation de la formation 

Le Diplôme d’Université transfrontalier en Droit International Humanitaire (formation à distance) est un diplôme d’une durée d’un an, exclusivement délivré par l’Université Côte d’Azur (qui se situe au niveau 6 dans la nomenclature des diplômes issue du décret n°2019-14 du 8 janvier 2019).


Les enseignements, entierement dispensés en ligne, sont assurés conjointement par l’Institut de la Paix et du Développement d'Université Côte d’Azur et par l’Institut International de Droit Humanitaire de San Remo.




Présentation des instituts 

L’Institut de la Paix et du Développement (IdPD) d'Université Côte d’Azur

L’Institut de la Paix et du Développement, créé en 1968 par René-Jean Dupuy, est aujourd'hui la composante d'Université Côte d'Azur chargée de réaliser la contribution de l'Université en matière de paix et de développement. 

A ce titre, l'Institut a développé depuis longtemps une expertise dans les domaines du droit international humanitaire (DIH), du droit des réfugiés, du droit du désarmement et de la sécurité internationale. En 2022, la chaire UNESCO "Paix et développement par le droit" a également été attribuée à son directeur, le Pr. Jean-Christophe Martin.

Outre le DU DIH, il porte des diplômes universitaires et des certificats (dans le cadre de la Chaire Jean Monnet "UE et gestion des crises"), et met également en œuvre le Master mention "Droit international et droit européen".

 

L’Institut International de Droit Humanitaire de San Remo (IIDH)

L'Institut International de Droit Humanitaire est une association humanitaire indépendante, sans but lucratif, fondée en 1970 à San Remo, en Italie. 

L'objectif principal de l'Institut est de promouvoir le droit international humanitaire et les sujets connexes. Grâce à son expérience, l'Institut a acquis une réputation internationale en tant que centre d'excellence dans le domaine de la formation, de la recherche et de la diffusion de tous les aspects du droit international humanitaire.

L'Institut travaille en étroite collaboration avec les plus importantes organisations internationales dédiées à la cause humanitaire, notamment le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Elle entretient des relations opérationnelles avec l'Union européenne, l'UNESCO, l'OTAN, l'Organisation internationale de la Francophonie et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Mme Julie Tribolo-Ferrand
Maître de conférences en droit public
Directrice adjointe du Laboratoire de droit international et européen (LADIE UPR 7414)

 

Admission

Pré-requis

L’acceptation dans le diplôme est conditionnée par: 
 
  • Un niveau d’études qui doit être de Bac+3 au minimum (licence, LL.B, B.A. ou tout autre diplôme équivalent), quelle que soit la spécialité dans laquelle le ou les diplômes ont été obtenus.
 
  • Vous devrez par ailleurs attester sur l’honneur que vous possédez, a minima, un niveau B2 en langue anglaise, qui vous permettra de suivre les cours éventuellement dispensés en anglais dans le diplôme.

Modalités de candidature

Pour le DU Droit International Humanitaire formation à distance, la candidature se fera exclusivement en ligne, entre le 4 mai 2022 et le 28 octobre 2022, via le site E-candidat de l’Université Côte d’Azur

Vous devrez créer un compte sur le site E-candidat pour pouvoir postuler. Une fois votre compte créé, la candidature au DU sera possible en suivant la procédure suivante :


 

  •  Candidatures 2022-2023 -> Offre de formation -> A1D2 : Diplôme d'Université 2ème cycle.
 
  • Scannez et téléchargez les pièces justificatives qui vous seront demandées puis validez.
 
  • Une fois que vous aurez sélectionné le DU transfrontalier de DIH (formation à distance), remplissez les informations qui vous seront demandées.

Si vous ne réalisez pas cette procédure en une seule fois, vous pourrez sauvegarder les informations et documents déjà déposés sur le site puis reprendre la procédure un peu plus tard. La date-limite de validation de votre dossier de candidature vous sera communiquée lors de votre connexion.

Acceptation dans la formation : 


Une fois votre candidature validée, votre dossier sera examiné et une réponse vous sera adressée le plus rapidement possible.

En cas d’acceptation de votre candidature, vous recevrez par mail une notification vous informant de votre acceptation dans la formation et vous invitant à confirmer, dans un délai d’une semaine, votre choix de vous inscrire dans cette formation.
 

Programme

Liste détaillée des enseignements :
  • UE Droit du recours à la force, 30 HCM (cours + documents + exercices), 3 ECTS 
  • UE Droit du désarmement et de la non-prolifération, 20 HCM (cours + documents + exercices), 3 ECTS
  • UE Justice pénale internationale, 20 HCM (cours + documents), 3 ECTS
  • UE Droit des réfugiés, 30 HTD (cours + documents + exercices), 15 ECTS 
  • UEE PPR Exercices, 40 HTD, 3 ECTS
  • UE Droit international humanitaire :
    • Droit international humanitaire, 20 HCM (cours + documents), 3 ECTS
    • Droit international humanitaire appliqué, 60 HTD (cours + documents + exercices), 15ECTS

Voici les équipes pédagogiques des deux instituts : 

L’Institut de la Paix et du Développement (IDPD) 
  • Julie TRIBOLO-FERRAND, Maître de conférences à l’Université Côte d’Azur (responsable du DU)
  •  Anne-Sophie MILLET-DEVALLE, Professeure à l’Université Côte d’Azur
  • Jean-Christophe MARTIN, Professeur à l’Université Côte d’Azur
  • Julien ANCELIN, Maître de conférences à l’Université Côte d’Azur
  • Isabelle MOULIER, Maître de conférences à l’Université de Clermont Ferrand
L’Institut International de Droit Humanitaire de San Remo (IIDH)
  • Melissa AMISANO, Case worker, European Asylum Support Office (EASO), Malta
  • Gian Luca BERUTO, Adjoint du Secrétaire General/Responsable des projets et relations extérieurs, IIDH
  • Mark DAKERS, Directeur Département Militaire, IIDH
  • Chris De COCK, Conseiller juridique, Service Européen pour l'Action Extérieure
  • Claudio DELFABRO, Directeur du Programme de formation sur le droit des réfugiés et droit de migrations, IIDH
  • Adama DIENG, Conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies sur la prévention du génocide
  • Marcello Dl FILIPPO, Professeur de droit international, Université de Pise, Italie
  • Edoardo GREPPI, Président, IIDH
  • Lobna ABDEL HADI, Consultant international sur la protection des réfugiés
  • Ben KLAPPE, Colonel (ret.), Conseiller juridique principal et juge invité, Pays-Bas
  • Amaya LYNE, Assistant de projet, Programme de formation sur le droit des réfugiés et droit de migrations, IIDH
  • Kristijan MIHAJLOVSKI, Coordinateur de l'unité académique, Programme de formation sur le droit des réfugiés et droit de migrations, IIDH
  • Roberto MORENO, Expert militaire DIH, IIDH
  • William NOTT, Colonel (ret.) Expert DIH, Irlande
  • Jean Emmanuel PERRIN, Colonel, Directeur Adjoint, Département Militaire, IIDH
  • Fausto POCAR, Président honoraire, IIDH
  • Martina RANIELI, Coordinatrice, Programme de formation sur le droit des réfugiés et droit de migrations, IIDH
  • Marco SASSOLI, Expert DIH, Université de Genève
  • Christiane VAN DEN WYNGAERT, Cour Pénale Internationale
  • Michel VEUTHEY, ancien Vice-Président en charge du bureau de liaison à Genève, IIDH

 

Temps plein

Volume horaire global pour l’ensemble de la formation :

  • 220 heures de cours, 45 ECTS.

L'organisation de la formation :

La formation dure un an : elle débute début octobre de l’année d’inscription et s’achève mi-octobre l’année d’après, après les examens de la seconde session.

Dès que son inscription administrative est réalisée, des codes d’accès personnels à la plateforme d’e-learning de l’Université sont communiqués à l’étudiant.

Il n'y a pas de cours programmés à heures et jours fixes, ni diffusés en streaming : nos étudiants résident en effet aux quatre coins du monde, dans des fuseaux horaires différents, parfois sans accès permanent à internet (notamment pour les humanitaires terrain). En conséquence, le principe de fonctionnement est celui d'une formation asynchrone : les enseignants mettent en ligne sur la plateforme leur cours au format principalement écrit (auquel s’ajoutent parfois, des vidéos), ainsi que les documents et exercices complémentaires destinés à permettre aux étudiants de tester et mettre en œuvre les connaissances du cours.
Il appartient ensuite à chaque étudiant de travailler les différents cours à son rythme, étant entendu que les enseignants sont évidemment à sa disposition pour répondre à ses questions et corriger les exercices qu'il/elle aura réalisés.

La formation à distance se caractérise ainsi par une grande flexibilité, les étudiants étant libres d’organiser comme ils le souhaitent (ou le peuvent) leur travail au cours de l'année. 

Si l'étudiant réside en France
L’étudiant passe les examens à Nice, selon le même régime que les étudiants inscrits dans le DU en formation présentielle.

Une session annuelle d’examens est organisée sur une seule journée mi-septembre et comporte:

- Le matin (10h-12h), une épreuve écrite de 2H portant sur le droit international humanitaire (notée sur 20, coefficient 1)

- L’après-midi (14h-18h), deux épreuves orales d’une durée de 20 mn chacune, portant l’une sur le droit des réfugiés (notée sur 20, coefficient 1), l’autre sur l’une des trois autres matières du diplôme, tirée au sort à chaque session (notée sur 20, coefficient 1).

Les notes des deux épreuves se compensent, sous réserve d’une note éliminatoire de 07/20. En cas d’impossibilité de se présenter à la première session mi-septembre, ou en cas d’échec lors de cette première session, une session de rattrapage se déroule mi-octobre, selon les mêmes modalités.
Si l'étudiant réside à l'étranger 

L’étudiant passe les examens en Alliance française, en Consulat ou en Ambassade. Les frais de surveillance (généralement limités, s'il y en a) sont à la charge de l'étudiant.

Une session annuelle d’examens est organisée sur une seule journée mi-septembre et comporte :

- une épreuve écrite de 2H portant sur le droit international humanitaire (notée sur 20, coefficient 1) ;

- une épreuve écrite de 2H portant sur l’une des trois autres matières du diplôme, tirée au sort à chaque session (notée sur 20, coefficient 1).

Les notes des deux épreuves se compensent, sous réserve d’une note éliminatoire de 07/20. En cas d’impossibilité de se présenter à la première session mi-septembre, ou en cas d’échec lors de cette première session, une session de rattrapage se déroule mi-octobre, selon les mêmes modalités.

Et après ?

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Le développement depuis les années quatre-vingt-dix d’opérations présentant une dimension humanitaire, l’évolution des méthodes de négociation des normes nationales et internationales en la matière, la multiplication des contentieux et leur judiciarisation, ont suscité une forte professionnalisation de ce secteur désormais porteur de nombreux emplois, tant dans le secteur privé et les organisations non gouvernementales, que dans le secteur public et les organisations internationales. Dans ce cadre, le DU transfrontalier de droit international humanitaire a pour objectif de former un personnel spécialisé sur les aspects juridiques en matière de droit et d’assistance humanitaire, afin de répondre aux demandes du secteur privé et public local, national ou international. Le DU couvre ainsi les différents aspects du DIH, des plus généraux aux plus spécialisés, des plus théoriques aux plus opérationnels.

Inscriptions

Le coût de l’inscription est de 1257 euros pour l’année universitaire 2022/2023.

Aucune bourse ne peut être accordée pour ce diplôme.
En revanche, le paiement des frais d’inscription peut être réalisé :
  • Paiement en une seule fois : la date limite de paiement des frais d’inscription est fixée au 30 novembre.
  • Paiement en trois fois sans frais disponible si l’étudiant le demande avant le 15 octobre : un tiers du montant des frais d’inscription est alors versé en septembre/octobre, un tiers en novembre et un tiers en décembre.

Le paiement des frais d’inscription :

Qu’il soit réalisé en une seule fois ou en trois fois sans frais, devra être effectué par virement bancaire exclusivement, grâce au RIB de l’Université Côte d’Azur disponible en ligne à l’adresse : https://univ-cotedazur.fr/rib-duniversite-cote-dazur