PARCOURS - Juriste européen

  • Economie-Gestion
  • Droit
  • Sciences politiques
PARCOURS - Juriste européen

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Résumé

Ce parcours prend la suite du parcours droit européen des affaires avec l'ambition de former des spécialistes en droit de l'Union européenne, capables de rejoindre tous les corps de métiers qui font une place centrale aux questions légales européennes. En savoir plus

Objectifs

Master
2 ans
Nice
Français

Détails

Présentation

Le parcours Juriste européen a pour objectif de former des juristes spécialisés et de haut niveau en droit de l’Union européenne, aptes à utiliser leurs connaissances du droit de l’Union dans différents contextes, que ce soit au sein des institutions, des entreprises, des cabinets d’avocats ou encore de la magistrature. Il s’agit donc de former des juristes européens. Dans cette optique, la formation entend tenir compte des besoins réels de tous les acteurs du droit de l’Union européenne afin de former des juristes à même d’y répondre dans les plus brefs délais.

Le parcours répond en effet à une véritable demande dans les cabinets d’avocats, de conseils, dans les entreprises, dans les organisations professionnelles, dans les cabinets de relations publiques, dans les administrations nationales et internationales, pour ne citer que ces débouchés. Ce diplôme intègre notamment la montée en puissance du droit européen appliqué aux affaires et plus largement au marché de l’Union européenne. Pour tirer le meilleur bénéfice de la complémentarité entre les aspects pratiques et théoriques, la formation fait intervenir aussi bien des enseignants-chercheurs que des praticiens (ainsi que des enseignants-chercheurs exerçant en tant que praticiens). 

La dynamique professionnalisante du parcours peut se traduire, par exemple, par la création d’une équipe ayant la vocation de participer au concours de «European Law Moot Court competition», qui permet de traiter des cas pratiques devant de véritables praticiens (juges et référendaires à la Cour de justice de l’Union européenne).

Enjeux

Objectifs précis :

  • Recentrer les connaissances en droit institutionnel, constitutionnel et général de l'Union européenne
  • Approfondir les matières centrales du droit matériel et notamment du droit des affaires (droit de la concurrence, droit du marché intérieur, droit de la consommation, droit du commerce international etc) 
  • Appréhender des matières centrales en langue anglaise (droit de la propriété intellectuelle) tout en suivant des cours d'anglais juridique
  • Avoir le choix entre un stage et/ou un mémoire afin de parfaire sa formation

Lieux

Nice

Responsable(s) de la formation

Mehdi Mezaguer

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

1er cycle (bac+3)

Formation(s) requise(s)

Cette formation s'adresse aux étudiantes et aux étudiants juristes, titulaires d'un Master 1 spécialisé, de préférence en droit international et/ou européen ou en droit des affaires, sans être fermé aux autres spécialités. La formation est également ouverte aux diplômés d'autres formations qui justifient de prérequis. Le parcours est ouverte aux candidats en formation continue et à l'alternance. L'admission se fait par sélection sur dossiers. 

Modalités de candidature

Comment candidater

  • Les candidatures pour la rentrée 2019 sont ouvertes depuis le 1er février. 
  • Télécharger les documents nécessaires (photo récente de vous, copie du passeport (ou carte d'identité), derniers diplômes et le détail des cours et notes, une lettre de motivation en français ou en anglais, un CV en français ou en anglais et éventuellement 2 lettres de référence (en anglais ou français).
  • Dépôt de dossier via la plateforme eCandidat

Programme

Contenu de la formation

Master 1
Semestre 1

Droit international privé - (30 CM + 15 TD) 
Contentieux de l'Union européenne - (30CM + 15 TD)
Droit des relations extérieures de l'Union européenne - (30 CM)
Droit des organisations internationales - (20 CM) 
Droit international et européen de l'environnement - (30 CM)
Droit international et européen des nouvelles technologies ou "introduction to migration studies" - (20 CM)
Approche théorique et pratique du contentieux international + Common Law + Anglais juridique + Méthode de la recherche juridique

Semestre 2

Droit du commerce international - (30 CM + 15 TD)
Droit international et européen des droits de l'Homme - (20 CM)
Droit international des espaces - (20 CM)
Droit international et européen des ressources naturelles et de l’énergie - (20 CM)
Droit international et européen des migrations - (30 CM)
Droit de la sécurité internationale ou "Introduction migrations studies 2" (20 CM) 
Méthode de la recherche juridique + Procès simulé + Anglais juridique

Master 2
Semestre 3

Droit approfondi du marché intérieur - (15CM + 15 TD) 
Droit européen des sociétés - (15CM + 15TD)
Droit de la concurrence de l'Union européenne - (15CM)
Droit européen des services financiers - (15 CM)
Comptabilité et analyse financière - (15 CM)
Anglais juridique - (15 TD)
Practice of international negotiation (en anglais) - (15 CM)

Semestre 4

Procédures et contentieux applicables aux affaires européennes - (20 CM + 10 TD)
Protection des consommateurs - (15 CM)
Réglementation environnementale - (15 CM)
Aides et financements de l’Union européenne - (15 CM)
Droit européen et international de la propriété intellectuelle (en anglais) - (15 CM)
Stage et/ou mémoire
Montage de projets européens - (5h TD)
European Law Moot Court Competition
Anglais juridique - (15 TD)

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Niveau de sortie

2eme cycle (bac+4 & bac+5)

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Les perspectives professionnelles sont de ce fait placées au premier plan des objectifs à atteindre, les futurs diplômés peuvent alors envisager les professions suivantes : 

  • Juriste européen
  • Juriste en entreprise
  • Avocat spécialisé
  • Magistrat
  • Membre de cabinets de conseil et de lobbying
  • Fonctionnaires (notamment fonction publique européenne)
  • Services européens des collectivités territoriales et centrales
  • Juristes auprès des institutions européennes

De plus, le parcours offre aux étudiantes et aux étudiants des connaissances solides qui peuvent  servir à poursuivre une formation en passant des concours (par exemple dans la fonction publique de l'Union européenne), à s'inscrire à des "prépa" IEJ ou ENM.