Université Côte d'Azur et Université Laval (Québec) renouvellent leur accord de partenariat privilégié

  • Institutionnel
  • International
Publié le 8 avril 2022 Mis à jour le 28 avril 2022
Date(s)

le 7 avril 2022

Laval
Laval

Une délégation d'Université Côte d'Azur s'est rendue la semaine du 4 avril à l'Université Laval pour faire le bilan des cinq premières années de coopération et une planification du nouvel envol pour plusieurs autres collaborations visant à partager les priorités communes.

Les échanges ont mené à une volonté réelle de bâtir de nouveaux projets. La planification des travaux est en cours et sera officialisée dans les prochaines semaines.

Dans le cadre de l’actuelle mission, le dossier du vieillissement, axé sur le « bien vieillir », semble être un axe de développement multidisciplinaire prioritaire pour aider la population à vivre en bonne santé et répondre à l’enjeu démographique lié à l’augmentation de l’espérance de vie. Une rencontre scientifique virtuelle est déjà planifiée pour juin et une délégation de l’Université Laval partira en mission thématique à Université Côte d’Azur à l’automne 2022.

« Nous sommes enchantés de la collaboration et des résultats obtenus à ce jour avec notre partenaire Université Côte d’Azur. C’est une grande fierté pour l’Université Laval de renouveler et de bonifier cette entente avec un partenaire qui a cette volonté d’innover avec nous. Nos deux universités partagent une vision commune sur plusieurs enjeux de société et, grâce à nos chercheuses et chercheurs de différentes disciplines, nous avons démontré la capacité de travailler sur d’innombrables projets de formation et de recherche interdisciplinaires qui sont au cœur des besoins concrets des communautés. » Sophie D’Amours, Rectrice de l’Université Laval

« La relation de partenariat entre nos universités se fonde sur une conception partagée de ce que doit être l'université du 21e siècle : engagée, responsable, ambitieuse et exigeante. Forts de ces valeurs, les nombreux projets communs ont montré l'impact de notre partenariat dans la production et la diffusion de connaissances en recherche, en formation et en innovation. La signature du renouvellement du partenariat offre à nouveau de nombreuses opportunités à nos universités d'agir pour faire face aux défis de demain. » Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur


Grâce à l’agilité développée entre les deux établissements, une vingtaine de projets de recherche ou de formation ont des retombées tangibles à l’heure actuelle, dont la mise sur pied d’une maîtrise conjointe en intelligence artificielle. Parmi les faits saillants, le projet EUREKA-CARES, en recherche industrielle, impliquant les écosystèmes respectifs d’Université Côte d’Azur et de l’Université Laval, a permis de développer une plateforme d’aide au diagnostic de la forme sévère de la COVID-19 en utilisant l’intelligence artificielle. Il s’agit là d’un exemple pertinent de solutions novatrices qui peuvent apporter des bénéfices à la société. 


Financement de 5 équipes de recherche conjointes


Par ailleurs, un appel de projets conjoint de Sentinelle Nord et UCAJEDI en 2018 et 2019, financé par les deux parties, a permis le financement de cinq équipes de recherche conjointes en 2018 et de quatre équipes en 2019. Cet appel a eu un effet de levier important puisqu’il a généré un montant global de 1,62 M$ en subventions de recherche pour ces deux années, en plus notamment de nombreuses publications, communications scientifiques, stages de recherche et projets de mobilité étudiante aux cycles supérieurs. Le rendement de l’investissement est très satisfaisant. 

Enfin, l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA) a servi de modèle pour la création de l’Observatoire des impacts Technologiques, Économiques et Sociétaux de l’Intelligence Artificielle et du numérique (OTESIA), un observatoire en miroir qui a récemment vu le jour sur la Côte d’Azur. 


Laboratoire International Associé en Arts, Société et Mieux-être (LIA-ASME)


Projet phare du renouvellement de l’entente, le LIA-ASME prouve l’importance de se rencontrer et d’échanger pour faire naître des idées. Ce laboratoire très innovant a été imaginé lors de la visite d’une délégation de l’Université Laval, chapeautée par la rectrice en 2019, à la villa Arson, à Nice. Ce projet interdisciplinaire s’est concrétisé en novembre dernier grâce au travail des équipes d’Université Côte d’Azur et de l’Université Laval. 

Le LIA-ASME est placé sous le signe du « prendre soin » et du « mieux‐être ». Prenant appui sur le croisement des expertises complémentaires des deux établissements, ce laboratoire entend interroger les problématiques sociétales actuelles à partir d’une réflexion nourrie par l’expérience de la création à travers quatre axes de recherche :
•    Humanités environnementales;
•    Déplacements, migrations et interculturalité;
•    Art, soin et médiation;
•    Arts éphémères, arts de la rue, écritures urbaines.

Artistes, professionnels de la santé, acteurs communautaires et citoyens sont invités à se joindre à la réflexion.


Création conjointe de chaires


Le regroupement des efforts a permis, dès le début du partenariat, la création de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) en santé des femmes Université Laval et Université Côte d’Azur, chaire qui est en processus de renouvellement. Pôle d’excellence en santé des femmes, cette chaire est formée d’expertes et experts de différents domaines, dont la gynécologie, l’obstétrique et l’urologie. Elle met l'accent sur la pédagogie et la formation dans une approche globale et interdisciplinaire et dans une perspective internationale et francophone. 

Inaugurée en 2021, la Chaire de leadership en enseignement en design pédagogique et technologies éducatives pour la réussite étudiante poursuivra également ses activités. La chaire met à profit les nombreuses possibilités offertes par les technologies numériques en matière d’interactions, de collaboration, de suivi et de modalités d’apprentissage pour élaborer des cours centrés sur les étudiantes et étudiants et sur leur réussite scolaire, personnelle et professionnelle.

L’Accord de Partenariat Privilégié, signé en 2017, a réellement jeté les assises d’une relation qui devient de plus en plus solide, profitable et durable au fil des ans. Grâce à sa capacité à tisser des liens humains très étroits entre chercheuses et chercheurs, ce type de partenariat privilégié offre nombre d’avantages que les deux établissements n’auraient pas nécessairement, comme la mobilité étudiante et professorale et l’essor de projets en miroir. 

Université Côte d’Azur avait remporté en 2016, dans le cadre du Programme des Initiatives d'Avenir (PIA), un financement substantiel pour son Initiative d’excellence IDEX UCAJEDI, qui renforçait sa position à l’international et lui donnait pleinement les moyens de développer son partenariat avec l’Université Laval. 

Source : communiqué Université Laval