Equipe présidentielle

Gouvernance
Gouvernance

Président

Jeanick Brisswalter
Jeanick Brisswalter

Jeanick Brisswalter

Jeanick Brisswalter est professeur des universités à l’université de Nice Sophia Antipolis depuis 2010.  Après un doctorat en physiologie au laboratoire de physiologie des adaptations de Paris V, il débute sa carrière comme chercheur au laboratoire de physiologie et biomécanique de l’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance (INSEP) où il est resté 11 ans. Ensuite, il devient maitre de conférences à l’Université́ de Poitiers puis Professeur des universités ; il intègre l’Université́ de Toulon en 1999, où il dirige le laboratoire d’ergonomie sportive, avant de rejoindre l’Université́ Nice Sophia Antipolis où il crée et dirige le laboratoire de motricité́ humaine, éducation sport santé (LAMHESS, EA 6309). Ses travaux de recherche s’intéressent à la gestion des substrats lors de l’exercice et les relations avec le fonctionnement cérébral en application avec le sport de haut niveau de performance ou le vieillissement. Il a publié de nombreux articles internationaux dans les champs de la physiologie de l’exercice, des neurosciences et de la psychophysiologie. Il est expert de plusieurs organismes et comités d’évaluation nationaux et internationaux dans les domaines des sciences de la vie et de la santé, de santé publique et des sciences du sport. Il a été Doyen de la Faculté des Sciences du Sport de 2014 à 2016, date à laquelle il prend la responsabilité de Vice Président de la commission recherche de l’université Nice Sophia Antipolis et Vice président Recherche de la CoMue Université Côte d’Azur. 

RECHERCHE ET INNOVATION. Vice-président : Noël Dimarcq

Noël Dimarcq
Noël Dimarcq

Recherche :  Noel Dimarcq

Noël Dimarcq, agrégé de physique, est directeur de recherches CNRS au laboratoire ARTEMIS. Son domaine de recherche porte sur les mesures de précision avec des interféromètres atomiques (horloges atomiques, capteurs inertiels) et sur leurs applications, incluant le domaine spatial. Avant son arrivée à Nice en 2018, il a mené ses recherches au Laboratoire de l’Horloge Atomique (Orsay) puis au SYRTE à l’Observatoire de Paris où il a dirigé ou codirigé 21 thèses. Il a eu à cœur de compléter ses activités de recherche par des relations partenariales avec l’industrie et par des contributions à de nombreuses opérations de formation et de diffusion des savoirs. Il a reçu le « Young scientist EFTF award » (1999) et la médaille d’argent du CNRS (2008). 

Entre 2006 et 2014, il a dirigé le laboratoire SYRTE et, de 2011 à 2018, le Labex réseau FIRST-TF dans le domaine de la métrologie du temps et des fréquences. De 2014 à 2018, il a été délégué scientifique à l’Institut de Physique du CNRS et a présidé le Conseil Scientifique de l’Observatoire de la Côte d’Azur. Sur la période 2017-2019, il a aussi présidé le Comité d’évaluation scientifique de l’ANR sur les technologies quantiques. Il est membre titulaire du Bureau des Longitudes depuis 2012. Depuis 2018, il est directeur adjoint de l’Observatoire de la Côte d’Azur et représentant français au Comité International des Poids et Mesures pour lequel il préside le Comité Consultatif Temps-Fréquence.

Xavier Fernandez
Xavier Fernandez

Vice-Président fonctionnel Valorisation et Innovation :  Xavier Fernandez

Docteur en Sciences mention Chimie (2001). Il est recruté comme Maitre de Conférences à l’UNS en 2002, soutient son HDR en 2007 et est promu Professeur en 2012. Xavier Fernandez exerce son activité de chercheur à l’Institut de Chimie de Nice (UMR CNRS 7272) où il anime le groupe de recherche MVBV (Métabolome et Valorisation de la Biodiversité Végétale). Très impliqué dans les partenariats industriels, il dirige depuis 2004 le Master Professionnel Chimie Formulation, Analyse, Qualité, FOQUAL (apprentissage) et le Nouveau MSc Management of the Flavour and Fragrance Industry. Cela l’a conduit à porter le projet d’installation d’une antenne de l’UNS à Grasse. 

Il a signé, ou cosigné plus de 150 de publications scientifiques dans le domaine des arômes et parfums ou l’étude des plantes à parfums, 5 brevets d’invention et 5 ouvrages. Ses activités de recherche sont centrées sur les ingrédients naturels et la chimie des arômes, parfums, cosmétiques. Ses activités de recherche l’ont récemment amené à participer à la création d’une startup, la société NissActive, créée par une de ses doctorantes.

Pascale Steichen
Pascale Steichen

Vice-Présidente fonctionnelle Politique doctorale et Post doctorale:  Pascale Steichen

Pascale Steichen est professeure agrégée de droit privé, membre du Groupe de Recherche en Droit, Economie et Gestion (GREDEG), spécialisée en droit de l’environnement. Le caractère transversal de la matière l’a conduit à privilégier l’interdisciplinarité tant au niveau de la recherche que de l’enseignement. Membre du conseil scientifique de l’Académie 3 « Espace, Environnement, Risques et Résilience », elle participe à plusieurs projets de recherche transdisciplinaires et privilégie dans ses enseignements les pédagogies innovantes (ateliers de l’IMREDD, Tribunal des océans). Elle a participé à de nombreuses conférences internationales et a écrit une soixantaine d’articles, notamment sur les questions liées à la pollution des sols et à la gestion des risques. Elle est co-auteur du Précis Dalloz « Droit de l’environnement ». 

Elle a co-dirigé le Centre de REcherche en Droit ECOnomique (CREDECO, aujourd’hui intégré dans le GREDEG) et a été à l’origine de la création du Master Juriste des Risques et développement durable qu’elle a dirigé de nombreuses années. Plusieurs thèses ont été soutenues sous sa direction à l’école doctorale Droit Et Sciences Politiques, Economiques et de Gestion (DESPEG) dont elle était directrice jusqu’en septembre 2019.

Sylvie Ballestra-Puech
Sylvie Ballestra-Puech

Vice-Présidente fonctionnelle Politique documentaire et Science Ouverte:  Sylvie Ballestra-Puech

Née à Marseille en 1964, ancienne élève de l’École Normale Supérieure, agrégée de lettres classiques, Sylvie Ballestra-Puech est devenue professeur de littérature comparée à l’UNS en septembre 2002, après avoir enseigné à l’Université de Reims Champagne-Ardennes (1988-1994) puis à Paris IV-Sorbonne (1994-2002). Elle a étudié la mythologie du tissage dans les littératures européennes avant de travailler plus particulièrement sur la réception de Lucrèce, notamment par Francis Ponge. Elle a été responsable du master Lettres (2008-2012) et a accompagné la création de la spécialité Documentation de cette mention, en 2010, devenue, depuis la rentrée 2018, le parcours « Mondes du document : supports, contenus, médiations » dont elle continue à assurer le suivi. Elle a également dirigé le laboratoire C.T.E.L. (Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts vivants), de 2012 à 2016, avant d’être référente pour le champ Lettres Langues Arts Communications lors de la dernière campagne d’accréditation (2017-2018). Depuis la rentrée, elle est directrice du département de Lettres modernes. Elle est actuellement membre du conseil d’administration de l’UNS et du conseil de l’UFR LASH.

Chargés de mission :

Relation recherche/Etablissements de Santé: Anne Odile Hueber
Diffusion de la Culture Scientifique : Anne Sophie Coldefy
Données de la recherche : André Ferrari

FORMATION. Vice-président : Stéphane Azoulay

Stephane Azoulay
Stephane Azoulay

Formation : Stéphane Azoulay

Ingénieur chimiste de formation, il intègre en 2005 l’Université de Nice en tant que Maitre de Conférences après une thèse à l’UNS et un stage post-doctoral à l’Université de Tokyo. Titulaire de l’HDR depuis 2016, co-directeur de thèse et responsable de plusieurs contrats de recherche, il poursuit des recherches en chimie médicinale dans le domaine de la découverte de nouveaux anticancéreux et travaille à la mise au point d’immunoanalyses pour le dosage de médicaments et de protéines.

Parallèlement à ces activités de recherche, il enseigne la chimie organique en Licence et Master. Engagé dans la vie institutionnelle, il a été directeur du Département de Chimie (2011-2016) et occupe depuis juillet 2017 le poste de Vice-Président Formation de la Comue UCA et de l’UNS. Il est aussi membre élu du CA UNS depuis 2016.

Eric Guerci
Eric Guerci

Vice-Président fonctionnel Entreprenariat Etudiant : Eric Guerci

Eric Guerci est maître de conférences en Economie à l’Université de Nice Sophia Antipolis et membre du laboratoire CNRS GREDEG. Il mène des recherches dans le domaine de l’économie comportementale et computationnelle. 

Dès la création de l’Université Cote d’Azur, Il a soutenu fortement le projet UCA-JEDI (IDEX) avec son engagement enthousiaste pour la création et la direction du Centre de Pédagogie Active (CAP) et la co-direction de INVENT@UCA (“Disrupt Campus”) programme de formation disruptive à l’innovation et à la transformation digitale de l’Université Côte d’Azur. Dans la continuité de sa mission, il souhaite porter le projet ambitieux de developer l’esprit et la capacité d’entreprendre dans la nouvelle université.

Nadine Tournois
Nadine Tournois


Vice-Présidente fonctionnelle Formation continue : Nadine Tournois

Nadine Tournois est aujourd’hui Professeur des Universités, Directeur de l’IAE de Nice, après avoir travaillé dans l’industrie des hautes technologies (Texas-Instruments et IBM). Elle a assumé diverses fonctions dans le corps académique français en tant que Vice-Président du Consei d’Administration de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, et en tant que Directeur de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à l’Académie de Nice. Elle est aujourd’hui membre du CA de l’Université de Nice, Vice-Présidente International du Réseau IAE France, Vice-Présidente en charge des Relations Entreprises de ATLASAFMI, Association Française de recherche en Management International, et membre associé aux CCEF (Conseillers du Commerce Extérieur de la France). Elle a enseigné et animé des séminaires/conférences dans de très nombreuses universités internationales telles que UCB (University of California at Berkeley), SJTU (Shanghai Jiao Tong University), Harvard BS, RUDN (Université de l’Amitié des Peuples à Moscou), Université d’Exeter… Ses publications concernent des problématiques de marketing des services et l’internatinal.

Chargés de mission :

Transformations pédagogiques : Iannis Aliferis
Orientation et continuum bac-3/Bac+3 : Ali Douai
FP et indicateur de suivi : Laurent Kwiatowski
EAV : Laurence Saglietto

POLITIQUE IDEX. Vice-président : Jean-Marc Gambaudo 

Jean-Marc Gambaudo
Jean-Marc Gambaudo

Politique IDEX à 2020 : Jean-Marc Gambaudo

Entré au CNRS en 1984, ses recherches portent sur la théorie des systèmes dynamiques. Il créé puis dirige l'Institut de Mathématique de Bourgogne à Dijon durant 4 années. Dans cette même période, il développe une interaction avec l'industrie en devenant co-auteur d'un brevet IBM et en créant l'équipe « Interface des Mathématiques » au sein de l'Institut Dijonnais. En 2006, il est appelé par la Direction Scientifique du CNRS où il occupe les fonctions suivantes :
- 2006-2007 : chargé de mission au Département MPPU (Mathématiques, Physique, Planète et Univers) pour les Mathématiques ;
- 2007-2009 : Directeur Scientifique Adjoint au Département MPPU pour les Mathématiques ;
- 2008-2009 : Chargé de Mission auprès du Directeur Général du CNRS, il crée et met en place l'Institut des Sciences mathématiques et de leurs Interactions.
De 2009 à 2011, il reprend une activité de chercheur à temps plein au Laboratoire J. A. Dieudonné de Nice. En 2012, il prend la direction de l'Institut Non Linéaire de Nice, laboratoire dont il avait participé à la création dans les années 90. Son activité scientifique est marquée par de nombreux séjours de longue durée à l’étranger (Brésil Rio 2ans ; Chili Santiago 2 ans, Etats-Unis New-York 1 an…). Il est l'auteur d'une soixantaine d'articles dans des revues internationales avec comité de lecture et a obtenu la PES (Prime d'Excellence Scientifique) en mathématiques en 2010 et en physique en 2014.
En 2014, il est appelé par la Présidence de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, la direction du Centre Inria Méditerranée et celle de l’Observatoire de la Côte d’Azur pour construire la ComUE Université Côte d’Azur (créée en 2015 et dont il devient Président) et porter l’Initiative d’excellence UCA JEDI (labellisée en 2016). En 2018, il est nommé Président du Canceropole PACA. Il pilote depuis la construction de l’Université expérimentale Université Côte d’Azur qui voit le jour par décret le 25 juillet 2019 et ce jusqu'au 1er janvier 2020.

VIE UNIVERSITAIRE ET DE CAMPUS. Vice-présidente : Marie-Albane Watine

Marie Albane Watine
Marie Albane Watine

Vie universitaire et de Campus : Marie-Albane Watine

Agrégée de Lettres modernes et titulaire d’un doctorat en Langue française et stylistique soutenu à la Sorbonne, Marie-Albane Watine est Maitre de conférence à l’Université Nice Sophia Antipolis depuis 2008. Elle est membre du laboratoire BCL (Bases, Corpus, Langages). Ses travaux de recherches, individuels ou en collaboration, portent sur l’étude linguistique et stylistique de textes littéraires des XXe et XXIe siècles français, notamment Claude Simon, Aragon ou Giono. Elle travaille actuellement à une stylistique cognitive de la phrase, qui intègre les apports de la psycholinguistique pour mieux prendre en compte les états successifs qui résultent, dans le temps, de la lecture d’une phrase.
Elle a assumé des responsabilités liées à la formation et aux concours : co-responsable du DU Préparation des Concours Administratifs, puis responsable du Master Lettres à Nice ; Vice-présidente du Capes de Lettres. 

Sylvain Lizon
Sylvain Lizon

Vice-Président fonctionnel Culture et Société : Sylvain Lizon

Diplômé de l’École Nationale Supérieure de la Photographie (Arles), après des études d’Histoire de l’Art à l’Université d’Aix-en-Provence, il est tout d’abord attaché auprès l’inspection générale pour la photographie sur les collections du Fonds National d’Art Contemporain (ministère de la Culture et de la Communication). Il devient ensuite chargé de mission pour l’association des conservateurs des musées des Hauts-de-France (Musenor), où il contribue à l’inventaire, à la sauvegarde et la valorisation des collections photographiques patrimoniales et contemporaines régionales.
En 1997, il prend la direction du Centre Photographique d’Île-de-France, à Pontault-Combault (Seine-et-Marne) puis en 2005 celle de l’École Supérieure d’Art de Clermont Métropole (Clermont-Ferrand). Il est nommé en 2005 directeur de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy puis directeur de la Villa Arson à partir de janvier 2019.

Serge COLSON
Serge COLSON

Vice-Président fonctionnel Politique Sportive : Serge Colson

Serge Colson, Professeur des universités, est doyen de l’UFR STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives). Serge Colson a réalisé son cursus universitaire à l’université de Bourgogne en sciences du sport. Il est recruté à l’Université Nice Sophia Antipolis en 2000 en tant que maître de conférences, où il a pris la responsabilité du diplôme de Licence « Entraînement Sportif ». Quelques années plus tard, il créé le Master « Préparation Physique et Réathlétisation » permettant aux étudiants issus de la Licence « Entraînement Sportif » d’avoir un cursus Licence / Master complet en « Entraînement et optimisation de la performance sportive » à l’Université Nice Sophia Antipolis. En 2014, il devient vice-doyen de l’UFR STAPS, puis, est élu doyen en 2016. Serge Colson exerce ses activités de recherche au sein Laboratoire Motricité Humaine, Expertise, Sport, Santé (LAMHESS, EA 6312). En 2013-14, il réalise une délégation CNRS au laboratoire I3S (UMR7271 – UNS CNRS) de l’université au sein du groupe « Biomedical/Biological signal processing ». Ses travaux concernent plus particulièrement la plasticité du système neuromusculaire étendu à la fonction motrice globale intégrant les différents systèmes impliqués dans la réalisation d’un mouvement. Les travaux menés poursuivent une visée explicative (i.e., identification de processus ou mécanismes) et/ou une visée transformative vis-à-vis des pratiques d’intervention à des fins de performance sportive et/ou de santé.

David Darmon
David Darmon

Vice-Président fonctionnel Politique Santé : David Darmon

Le Docteur David Darmon est MCU en médecine générale. Il exerce en maison de santé pluriprofessionnelle. Il a effectué l’intégralité de son cursus médical à l’UNS. Durant son internat, il s’est engagé dans le développement de sa spécialité localement et nationalement dans les domaines pédagogiques, scientifiques et professionnels. Il a par ailleurs créé l’Association Française des Jeunes Chercheurs en Médecine Générale. En 2007, il fait partie des 16 premiers chefs de clinique Français en médecine générale. Depuis septembre 2018 il est directeur du Département d’Enseignement et de Recherche en Médecine Générale. Il est le coordonnateur local du DES de médecine générale qui compte 300 internes inscrits. Titulaire d’un Master 2 en soins primaires à l’université de Nijmegen aux Pays-Bas et d’une thèse d’université à l’Université de Lyon 1 sur les services de santé, il est chercheur rattaché à l’INSERM et fait actuellement partie de l’URE RETINES (Pr Staccini UCA) au sein de la FRIS (Fédération de Recherche sur les Interventions en Santé) et de l’EUR HEALTHY. Le Dr Darmon est impliqué dans la promotion des nouvelles organisations des soins. Il a élaboré un partenariat sur les questions de démographie médicale et des soins de santé primaire entre UCA et l’Agence régionale de santé PACA. Il est co-directeur du Centre d’innovation pour le partenariat avec les patients et le public et é président de l’association du bureau d’aide psychologique universitaire. Il est co-porteur du projet CP4H (Change pedagogy for health), ciblant la réduction des risques psycho sociaux chez les étudiants et enseignants.

DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL ET RELATIONS EXTÉRIEURES. Vice-présidente : Cécile Sabourault 

Cécile Sabourault
Cécile Sabourault

Développement international : Cecile Sabourault

Cécile Sabourault exerce à l’Université de Nice depuis 2001, en tant que Maitre de Conférences puis Professeur au département des Sciences de la Vie. Biochimiste de formation, elle poursuit ses activités de recherche au sein de l’UM7035 ECOSEAS et s’intéresse plus particulièrement aux interactions entre organismes marins (écophysiologie, omiques, écologie chimique), grâce à l’obtention de plusieurs contrats (dont une ANR Jeune Chercheuse en 2012). Elle participe aux enseignements de biologie des organismes et omiques dans les formations de Licence et Master du département des Sciences de la Vie. Elle a coordonné un parcours de Master « Biologie des Interactions » (2004-2012) et la double licence Chimie-Biologie (2016-2018). Elle a été membre du Conseil National des Universités, section Biologie des Organismes (nommée puis élue). Elle a exercé deux ans aux Etats-Unis et a participé à plusieurs écoles internationales de Biologie Marine du CNRS (Vietnam, Brésil, Chypre). Elle a été vice-doyenne de la Faculté des Sciences en charge des Relations Internationales (2012-2017) et occupe actuellement la fonction de vice-doyenne en charge de la Pédagogie et des Relations Internationales. Avec l’équipe « UCA ensemble », elle souhaite contribuer à intensifier l’internationalisation et à faire d’Université Côte d’Azur une université ouverte sur le monde.

Marie-Pierre Ballarin
Marie-Pierre Ballarin

Vice-Présidente fonctionnelle Relations internationales au Sud : Marie-Pierre Ballarin

Marie Pierre Ballarin est historienne, chargée de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), membre du laboratoire URMIS « Migrations et Sociétés » et affectée à la MSHS – SE, pôle Saint-Jean d’Angely à l’université Côte d’Azur. Elle a publié en 2000 une thèse de doctorat « Histoire de l’Afrique » sur les rituels politiques dans l’ouest de Madagascar et a été expatriée entre 2005 et 2011 au Kenya dans le cadre d’une collaboration étroite avec les National Museums of Kenya (Fort-Jesus Museum, Mombasa) et l’Université Catholique d’Afrique de l’Est de Nairobi.
Elle a dans ce cadre codirigé avec les équipes kenyanes plusieurs programmes de recherche sur les questions patrimoniales en Afrique de l’Est et dans l’océan Indien Occidental ainsi que sur le legs et les conséquences de l’esclavage et de la traite dans les sociétés kenyanes contemporaines. 
Depuis 2017 elle coordonne un programme financé par la Commission Européenne dans le cadre de l’outil RISE (Research Innovation Staff Exchange, MSCA H2020) intitulé SLAFNET « Slavery in Africa : A Dialogue between Europe and Africa » destiné à examiné les dynamiques sociales qui se mettent en place après les abolitions de l’esclavage et ce, jusqu’à nos jours. Le Projet SLAFNET mobilise plus d’une cinquantaine de chercheurs au sein de 13 institutions africaines et européennes des deux continents. Les différentes actions qu’elle mène ont pour but de promouvoir et soutenir la coopération entre chercheurs et institutions du Sud, renforcer le soutien aux jeunes chercheurs africains et européens et développer de nouvelles synergies avec le monde académique et non-académique

Muriel Dalpont
Muriel Dalpont

Enjeux de société et territoires : Muriel Dal Pont-Legrand

Professeur de sciences économiques, rattachée à l’Institut Supérieur d’Economie et de Management (ISEM), membre du GREDEG CNRS. Spécialisée dans le domaine de l’histoire de la pensée économique, elle co-dirige un des axes de recherche structurants du GREDEG. Elle est également membre du conseil scientifique de l’association européenne pour l’histoire de la pensée économique (ESHET) et co-dirige la revue European Journal of the History of Economic Thought. Maître de conférences à l’UNS, puis professeur à l’Université de Lille 1, elle a rejoint UCA en 2014. Au cours de sa carrière universitaire, elle a occupé divers responsabilités administratives et/ou pédagogiques : responsables de deux créations de diplôme de licence, membre du CEVU, chargée de mission Handicap, membre du conseil académique de la COMUE UCA, directrice du département de sciences économiques.

AFFAIRES INSTITUTIONNELLES. Vice-président : Emmanuel Tric

Emmanuel Tric
Emmanuel Tric

1er Vice-Président, Vice-Président Affaires institutionnelles et Moyens : Emmanuel Tric

E. Tric a débuté sa carrière d’enseignant-chercheur en 1990 à l’Université Paris XI (Orsay) en physique après avoir obtenu un doctorat en géophysique. Il est alors rattaché au Laboratoire d’Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’Ingénieur.  Ses activités de recherche concernent la convection thermique en fluide simple ou binaire en milieu fermé, ainsi que les interactions entre une plaque tectonique qui subducte et le matériel asthénosphérique environnant. Il obtient son Habilitation à Diriger des Recherches en 1998. En 1999, il intègre l’Université Nice – Sophia Antipolis (UNS) et est rattaché au Laboratoire Géoazur. Ses activités de recherche s’articulent alors autour de 2 thèmes : l’étude de la subduction et des glissements de terrain par une double approche de modélisation numérique et d’imagerie géophysique. Emmanuel Tric est nommé Professeur des universités en 2006. Après avoir dirigé le Département de formation Terre-Environnement-Espace (2005 – 2009), le Collège des Etudes Doctorales de l’Université de Nice – Sophia Antipolis (2007 – 2010), et le laboratoire Géoazur (https://geoazur.oca.eu/) (2010-2016), il occupe la fonction de Vice-Président du Conseil d’Administration de l’Université Nice Sophia Antipolis de 2016 à 2017 et en devient Président en juin 2017. Cette fonction se termine au 1er janvier 2020 avec la transformation de l’Université Nice-Sophia Antipolis en Université Côte d’Azur.

Sabrina Loufrani
Sabrina Loufrani

Vice-Présidente fonctionnelle Développement Ressources Humaines et organisationnel : Sabrina Loufrani

Sabrina Loufrani-Fedida est Professeure des Universités en Sciences de Gestion et du Management. Au sein de l’IAE Nice Graduate School of Management, elle est Directrice de la Maison du Management et du Master Management de la Communication d’Entreprise. Elle enseigne notamment la gestion des ressources humaines, la communication d’entreprise, le management de projet ainsi que les méthodes qualitatives de recherche. Elle est également Directrice adjointe du Groupe de Recherche en Management (GRM) et co-responsable de l’axe de recherche « Management responsable des organisations ». Habilitée à diriger des recherches, ses travaux actuels portent sur le développement des compétences, la gestion internationale des talents et la marque employeur territoriale, l’engagement au travail et l’innovation managériale, ainsi que le développement des équipes projets.

Véronique Van de Bor
Véronique Van de Bor

 Vice-Présidente fonctionnelle Politique Sociale, Egalité-Diversité : Véronique Van de Bor

Véronique Van De Bor est chercheuse et enseignante en biologie du développement. Depuis deux ans, elle pilote la mission égalité femmes-hommes d’Université Côte D’Azur. Elle mène des actions défendant l’égalité des chances, la diversité et la lutte contre les discriminations dans les différents campus et services de l’université. Elle représente également l’établissement dans de nombreux partenariats avec les collectivités, associations ou entreprises sur le thème de l’égalité professionnelle. 

Entre autres actions, la création du réseau égalité UCA, la mise en place d’une cellule d’accompagnement des victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles, l’accueil des personnes LGBT+, la création d’un programme de mentorat, la promotion d’une communication sans stéréotype et bientôt le déploiement d’une grande enquête sur les discriminations dans le milieu académique ont permis la labélisation ONU Femmes France : « Orange Day Champion » de notre université. Véronique Van De Bor souhaite continuer à oeuvrer pour l’égalité des chances et développer une politique sociale volontariste en faveur de l’égalité professionnelle en s’appuyant sur l’intelligence collective. Elle croit en une Université performante et responsable, centrée sur l’humain, le bien être au travail et l’épanouissement de la personne.

Eric Nasica
Eric Nasica

Vice-Président fonctionnel Finances : Eric Nasica

Eric Nasica est Professeur des Universités en Sciences Économiques à l’Université Nice-Sophia Antipolis. 

Il est Directeur de l’ISEM (Institut Supérieur d’Économie et de Management). A ce titre, il a piloté la mise en place d’une offre de formation attractive et fortement professionnalisante en Économie et Management via le développement de l’alternance et des partenariats internationaux. Il est également Directeur du Master Monnaie, Banque, Finance, Assurance. Ce Master en alternance, très sélectif, comprend deux parcours dont l’un en partenariat avec le CFPB, Centre de Formation de la Profession Bancaire. Son activité de recherche s’effectue au sein du GREDEG, UMR 7321. Axée sur la finance d’entreprise, elle porte essentiellement sur les relations structure financière-investissement et sur le financement de l’innovation.

Au niveau national, il est Trésorier du Bureau de la Conférence des Doyens des Facultés de Sciences Économiques et de Gestion.

Marc Dalloz
Marc Dalloz


Vice-Président fonctionnel Patrimoine, Infrastructure accessibilité et développement durable : Marc Dalloz

Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, il a soutenu en 2001 une thèse consacrée à l’étude « des circonstances aggravantes en droit criminel français » sous la direction du Doyen Roger Bernardini. Il est membre du Centre de Recherche de Droit des Procédures (CERDP, n° EA1201) et rattaché au Pôle droit pénal et procédure pénale. Elu au Conseil d’administration d’UNS en 2016, il est depuis mai 2017 Vice-Président du Conseil d’administration. Il s’est vu confié la coordination de la politique immobilière de l’établissement ainsi que la direction du groupe de travail qui a permis l’élaboration des statuts du futur établissement.

Pierre Crescenzo
Pierre Crescenzo

Vice-Président fonctionnel Politique Handicap : Pierre Crescenzo

Maître de Conférences en Informatique depuis 2002, il se tourne vers l'ingénierie des modèles qui lui permet de généraliser son approche des logicielsAprès un doctorat sur le thème de la métaprogrammation des langages orientés objets. Cette évolution le rapproche des difficultés des utilisateurs non informaticiens de l'informatique. Il se dirige alors vers l'ingénierie des besoins et des exigences qui s'intéresse aux objectifs des utilisateurs en amont de l'implémentation des programmes informatiques, mettant l'humain au centre de l'étude. Il travaille désormais à développer le thème de la psychologie des êtres artificiels, aux frontières de l'informatique et des sciences humaines. Il est principalement impliqué en licences et masters MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) et Informatique, dans les domaines du génie logiciel, des bases de données, de l'ingénierie des besoins et de l'intelligence artificielle. Il est fréquemment élu ou nommé à des fonctions de direction, d'animation ou de charge collective au sein : de la Faculté des Sciences (directeur d'IUP, directeur-adjoint de Département, deux fois vice-doyen, élu au Conseil d'UFR), du Laboratoire I3S (élu au Conseil de Laboratoire), de l'Université (élu au CÉVU UNS puis au CAc UCA et au bureau de ce dernier), d'instances locales (Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l'Autonomie des Alpes-Maritimes, Smart Deal 06, Maison de l'Intelligence Artificielle, Institut EuropIA) ou nationales (élu au Comité National CoNRS, Vice-Président de PromoSciences, membre du Conseil d'Administration d'APACHES). Il est, de 2017 à 2019, Chargé de Mission Handicap de l'Université et, depuis 2020, Vice-Président Politique Handicap

Philippe Lahire
Philippe Lahire

Vice-Président fonctionnel transformation numérique : Philippe Lahire

Membre du laboratoire I3S (UMR 7271) depuis 1993, il a été recruté en 1993 à l'Université Nice Sophia Antipolis où il enseigne l'informatique.
Son domaine de recherche est le génie logiciel et notamment les lignes de produits logiciels et la modélisation par aspects. Dans un premier temps Maître de Conférences à l'IUT Nice Côte d'Azur, il est depuis septembre 2006 professeur des Universités à l'UFR Sciences. Outre ses activités de recherche, il s'est impliqué très tôt dans les relations internationales comme porteur de projets TEMPUS avec la Roumanie et l'Ukraine notamment. En juin 2010, il a été élu directeur adjoint à la Recherche de l'UFR Sciences, fonction qu'il a occupée jusqu'en mai 2012.
A partir de cette date et jusqu’en avril 2016, il a été vice-président en charge des finances. Ensuite, jusqu’au 31 décembre 2019 il a occupé les fonctions de vice-président en charge des finances et des systèmes d’information à la fois pour l’UNS et pour la COMUE UCA.

Chargé de mission :

Moyens : Didier Herouart 

CONSEIL D'ADMINISTRATION.Vice-Président : Marc Dalloz

Marc Dalloz
Marc Dalloz

Vice-Président fonctionnel Patrimoine, Infrastructure accessibilité et développement durable : Marc Dalloz

Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, il a soutenu en 2001 une thèse consacrée à l’étude « des circonstances aggravantes en droit criminel français » sous la direction du Doyen Roger Bernardini. Il est membre du Centre de Recherche de Droit des Procédures (CERDP, n° EA1201) et rattaché au Pôle droit pénal et procédure pénale. Elu au Conseil d’administration d’UNS en 2016, il est depuis mai 2017 Vice-Président du Conseil d’administration. Il s’est vu confié la coordination de la politique immobilière de l’établissement ainsi que la direction du groupe de travail qui a permis l’élaboration des statuts du futur établissement.